Enlèvement d’un journaliste à Lemera : OLPA exige l’arrestation des ravisseurs

Dans une correspondance adressée au Ministre de la Défense nationale avec ampliation au Président de la République et au Premier Ministre, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) exige la mobilisation des forces de défense et de sécurité pour l’arrestation des ravisseurs de Sébastien Ngiriho, journaliste à la Radio communautaire de Lemera (RCL), émettant à Lemera, à 5 kms de la ville d’Uvira (Sud Kivu).
Ci-dessous l’intégralité de la correspondance réceptionnée par le cabinet du Ministre de la Défense nationale :

Kinshasa, le 26 octobre 2018
N/Réf : 123/CE/JAKM 10/18
Transmis copie pour information :
A son Excellence Monsieur le Président de la République démocratique du Congo à Kinshasa/Gombe
A son Excellence Monsieur le Premier Ministre à Kinshasa/Gombe
A son Excellence Monsieur le Ministre de la Défense nationale à Kinshasa/Mont-Ngaliema

Excellence,
Concerne : protestation
Le Comité exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation non gouvernementale indépendante de défense et de promotion de la liberté d’information basée à Kinshasa, a l’honneur de saisir votre Autorité pour ce repris en concerne.
En effet, OLPA proteste énergiquement contre le kidnapping de Sébastien Ngiriho, journaliste à la Radio communautaire de Lemera (RCL), station de radio émettant à Lemera, à 5 kms de la ville d’Uvira, dans la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo.
Sébastien Ngiriho a été kidnappé dans la nuit du 13 au 14 octobre 2018, par quatre hommes en tenue civile armés d’un fusil à son domicile du village de Kazungizibwa Kidote, à 3 kms du village Lemera. Ces assaillants l’ont conduit à Luberizi, une localité controlée par un groupe des miliciens Mai-Mai Buuhirwa. Ces derniers ont reproché au journaliste le fait d’avoir dénoncé sur les antennes de RCL une information relative au vol du bétail par des miliciens, le 8 octobre 2018. Ils ont également accusé ce dernier de signaler la position de la milice aux forces loyalistes.
Sébastien Ngiriho a été libéré, le 17 octobre 2018, après versement d’une rançon de 620 $ US (Six cents vingt dollars américains) à ses ravisseurs, qu’ils l’ont menace de représailles s’il osait porter plainte auprès de l’armée.
Excellence,
Il est clair que la situation sécuritaire à l’Est du Congo demeure fragile dans certaines contrées, mais il est inadmissible que les groupes armés s’en prennent aux professionnels des médias en s’adonnant aux actes de terrorisme, pour exiger de fortes rançons aux familles des journalistes après des enlèvements planifiés.
Par voie de conséquence, OLPA vous prie, en votre qualité du Ministre de la Défense nationale, de bien vouloir mobiliser tous les services de défense et de sécurité afin que les auteurs de l’enlèvement du journaliste soient activement recherchés et qu’ils subissent la rigueur de la loi.
Le Comité exécutif de l’OLPA vous prie d’agréer, Excellence, ses sentiments patriotiques.
Ce dont ses membres vous remercient vivement.

Pour le Comité exécutif
Kabongo Mbuyi,
Secrétaire Exécutif

***********************************************************************
OBSERVATOIRE DE LA LIBERTE DE LA PRESSE EN AFRIQUE (OLPA), Bureau : 2, avenue Lopori, 3è niveau, commune de Kasa Vubu. Réf. Place des Artistes. Tél: (243) 81 286 2222,
BP: 16 518 Kin I
E-mail : olpapressfreedom@gmail.com,
Site web: www.olpa-rdc.org
Twitter : @OlpaRdc


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

www.olpa-rdc.org est le portail de la liberté de presse