OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Luhwindja

Goma, le 24 mars 2020. L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, prend acte de la libération de Paterne Kulimushi Masumbuko, journaliste à la radio communautaire de Luhwindja (RCLU), station émettant à Luhwindja, chefferie située dans le territoire de Mwenga à 95 kms de Bukavu, chef-lieu de la province de Sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Paterne Kulimushi Masumbuko a été libéré, le 24 mars 2020 à 10 heures après 24 heures de détention au cachot de la Police nationale congolaise (PNC/Luhwindja) commise à la sécurité des installations de la société minière Twangiza Mining et paiement de 3000 Francs congolais (équivalent de 1.7 dollars américains). Ses effets confisqués (dictaphone, téléphone, porte-monnaie) ont été restitués.

A titre de rappel, le journaliste a été interpellé, le 23 mars 2020, dans la mine de Twangiza Mining située dans le groupement de Luchiga, par les éléments de la PNC/Luhwindja, commis à la sécurité des installations de Twangiza Mining alors qu’il effectuait un reportage sur un rassemblement de la population accusant Twangiza Mining de non respect du cahier des charges et du nouveau code minier. Il a été reproché au journaliste de prendre les images d’un rassemblement interdit.

Tout en prenant acte de cette libération, OLPA condamne cette interpellation d’un professionnel de média en plein exercice de son travail. Il s’agit manifestement d’une atteinte grave au droit d’informer et d’être informé garanti par la loi congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

***************************************************************************
Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante, apolitique et non partisane de défense de la liberté de la presse *Département d’Alertes & Enquêtes

Bureau provincial : la Maison des journalistes
161, avenue Mutakato, quartier Mabanga sud, commune de Karisimbi, ville de Goma, Nord Kivu
BP: 133 Goma Tél: +243 812 862 222

E-mail :olpapressfreedom@gmail.com
Site web: www.olpa-rdc.org
@OlpaRdc
www.societecivile.cd

Paterne Kulimushi Masumbuko a été libéré, le 24 mars 2020 à 10 heures après 24 heures de détention au cachot de la Police nationale congolaise (PNC/Luhwindja) commise à la sécurité des installations de la société minière Twangiza Mining et paiement de 3000 Francs congolais (équivalent de 1.7 dollars américains). Ses effets confisqués (dictaphone, téléphone, porte-monnaie) ont été restitués.

A titre de rappel, le journaliste a été interpellé, le 23 mars 2020, dans la mine de Twangiza Mining située dans le groupement de Luchiga, par les éléments de la PNC/Luhwindja, commis à la sécurité des installations de Twangiza Mining alors qu’il effectuait un reportage sur un rassemblement de la population accusant Twangiza Mining de non respect du cahier des charges et du nouveau code minier. Il a été reproché au journaliste de prendre les images d’un rassemblement interdit.

Tout en prenant acte de cette libération, OLPA condamne cette interpellation d’un professionnel de média en plein exercice de son travail. Il s’agit manifestement d’une atteinte grave au droit d’informer et d’être informé garanti par la loi congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

***************************************************************************
Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante, apolitique et non partisane de défense de la liberté de la presse *Département d’Alertes & Enquêtes

Bureau provincial : la Maison des journalistes
161, avenue Mutakato, quartier Mabanga sud, commune de Karisimbi, ville de Goma, Nord Kivu
BP: 133 Goma Tél: +243 812 862 222

E-mail :olpapressfreedom@gmail.com
Site web: www.olpa-rdc.org
@OlpaRdc
www.societecivile.cd


Lien Internet suggéré

Brève description du lien

www.olpa-rdc.org est le portail de la liberté de presse en RD Congo