ACTION POUR LA PROTECTION DES DROITS DE LA FEMME ET DE L'ENFANT (APDFE)

APDFE est une ONG/ASBL de protection des droits de la femme et de l'enfant. Elle s'occupe de la défense, la sauvegarde, la vulgarisation, la promotion et la protection des droits de la femme et de l'enfant. Elle est implantée dans les territoires de Mweka, Ilebo, Tshikapa et dans la ville de Kananga, où elle assure également l'assistance judiciaire gratuite aux femmes et enfants.


Courriel

apdfe@yahoo.fr, bakatuambaba_aim@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

25,Avenue des Poissons, Q.Industriel, Commune de Kananga

Tél. : 97433157 081 607 24 20

Présentation, historique et objectifs

L'Action pour la Protection des Droits de la Femme et de l'Enfant, en sigle APDFE, est une association sans but lucratif qui s'occupe de la défense, la sauvergarde, la vulgarisation, la promotion et la protection des droits de la femme et de l'enfant. Créée en 2000, elle a obtenu son autorisation de fonctionnement le 04 avril 2003 par l'Arrêté provincial n°01/01/CAB/G.P/K.OCC/035/03. APDFE est implantée dans les territoires d'Ilebo, Mweka, Tshikapa et Luebo ainsi que dans la ville de Kananga. Elle travaille en synérgie avec d'autres associations des mamans, notamment l'association des mamans des Eglises du Saint Esprit pour le Développement, en sigle AMERD.
Elle fait partie des réseaux ci-après : Réseau pour la Protection de l'Enfant(RPE), Conseil Provincial pour l'enfant, le Réseau pour la protection de la Femme, Conseil provincial pour la Femme, le Conseil Provincial des ONGDH(CODH).

Réalisations à ce jour

Au nombre des activités en cours ou menées par le passé pour promouvoir ou protéger les droits de l'homme. Il y a lieu de mettre à l'actif de l'APDFE la sensibilisation et la vulgarisation de la CDE et de la CEDEF, campagne de sensibilsation sur l'enregistrement des mariages et des naissances à l'état civil, la vulgarisation de la connaissance des droits de la femme et de l'enfant. Dans ce cadre l'APDFE, au travers de son département d'assistance judiciaire, s'emploie à assister les femmes et enfants victimes des atteintes à leurs droits. Plusieurs bureaux d'écoute sont ouverts à cet effet pour assurer la clinique juridique. Pour permettre à la femme et à l'enfant de s'assumer effectivement l'APDFE veille à l'éducation et à l'instruction de cette catégorie en créant des centres d'alphabétisation et d'apprentissage des métiers manuels. C'est ainsi quelques centres existent à Kabote, Milamba et Mpembe Yangu.

Programme

- sensibiliser des femmes à leurs droits civils et politiques pour leur permettre de s’assumer avant, pendant et après les élections
- dénoncer, par des conférences et ateliers, les coutumes qui violent les droits de la femme et l’enfant ;
- assurer l’alphabétisation de la femme et de la jeune fille ;
- accélérer la scolarisation de la jeune fille par la création des centres de rattrapage(C.R.F.) ;
- assurer l’assistance judiciaire des femmes et des enfants ;
- lutter contre la polygamie.

Responsables et structure

Présidente : Mme EMERANCE BAKATUAMBAMBA

V/Président : BAVON KASENDA NKOKESHA

Secrétaire Général : KAYEMBE KAMUENA BANTU

Trésorière : Mme AIMEE MUSAWU