Centre de ressources des ONG Droits de l'Homme du Kasaï Occidental

Le centre de ressources a pour objectif le renforcement des capacités des ONG DH du Kasaï Occidental.


Courriel

centrederessources2000@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

12 Boulevard Lumumba, Commune de Kananga
Contacts : 97-34-51-93 / 081-603-54-17 / 081-409-509-8

Présentation, historique et objectifs

Une initiative de la section DH de la Monuc à Kananga ...

Objectifs : Renforcer les capacités des ONGDH :

-par la formation dans les domaines de :
*monitoring
*éducation et promotion des droits de la personne
*gestion de projets

- par un appui logistique et la mise à disposition de différents outils :
* salle de conférence
*centre de documentation
*bureautique
*cybercafé pour les ONG

Réalisations à ce jour

LLe Centre de ressources des ONGDH totalise huit mois d’existence effective le 15 janvier prochain. Il a été conçu il y a un peu plus de deux ans sur initiative de M. Claude Malette, chef de section Droits de l’homme à la Monuc Kananga, qui était inondé à l’époque par plusieurs demandes d’appui logistique provenant de différentes ONG opérant dans le domaine des droits de l’homme au Kasaï-Occidental. Sa création est une solution globale des problèmes posés séparément par les ONGDH. Il s’est avéré opportun de doter le Conseil des ONGDH d’un outil collectif susceptible de promouvoir les activités menées par les ONGDH membres. Ainsi naissait le Centre de Ressources des ONGDH du Kasaï-Occidental.

Le projet Centre de ressources, dont la rédaction et le suivi ont été confiés à Claude Kalonji de LADHO(actuellement assistant à la SDH) et Sylvain MAKANGU de VHDH, a bénéficié de l’appui financier de l’ONG COSI pour son exécution. Ce qui lui a permis d’organiser, en avril 2003, des séminaires de formation à l’intention des activistes des structures membres sur la « législation congolaise sur les A.S.B.L. » et « l’initiation à l’informatique ». A l’issue de la première session de formation, le CODH avait recommandé aux participants de mettre en pratique les notions acquises en régularisant leurs dossiers conformément aux exigences de la loi en la matière. Certaines structures l’ont déjà fait, d’ autres ont entamé la procédure pour obtenir la reconnaissance légale de leurs ASBL La deuxième session, celle
sur l’initiation à l’informatique a été théorique à l’époque, parce que le Centre de Ressources n’avait pas encore acquis des ordinateurs.

Aujourd’hui, le Centre de Ressources est une réalité. Il a acquis son premier lot de matériel comprenant deux ordinateurs, une imprimante, une photocopieuse, une batterie et un convertisseur de courant le 5 mai 2003, soit dix jours seulement avant son inauguration officielle, qui a eu lieu le 15 mai de la même année dans ses propres locaux sis n°12, boulevard Lumumba, dans la Commune de KANANGA ; Depuis lors, le CODH organise des sessions dans la salle de conférences de ses locaux, dont la première en date a été celle animée par le Section Droits de l’Homme de la Monuc sur le « Monitoring des droits de l’homme », et la dernière celle entamée le 15 décembre 2003 par la Section Droits de l’Homme et l’ONG Alternatives sur l’ « Utilisation de l’Internet dans la promotion et la défense des droits de l’homme ». Entre la première et la dernière, plusieurs autres sessions ont été organisées soit par le CODH soit par les structures membres ou celles partenaires. Le centre a aussi servi de cadre à la tenue des réunions de différentes structures de la société civile. Le 28 mai 2003, le directeur de cabinet du ministre des droits humains et le consultant du PNUD, Monsieur Dieudonné KALINDYE, en mission dans la ville y avait regroupé une cinquantaine de représentants de la société civile pour faire l’état des lieux des droits de l’homme dans la province. Le 16 juin, la Section Protection de l’Enfance de la Monuc y avait rassemblé plus de cinquante enfants dans le cadre de la célébration de la journée de l’Enfant africain. Le 10 décembre dernier, la Section Droits de l’Homme a animé une conférence de presse à l’intention des journalistes des médias audiovisuels et écrits de la ville sur la situation des droits de l’homme en 2003.

Le Centre de ressources des ONGDH organise aussi un service de bibliothèque, qui a bénéficié d’une dotation en manuels et autres brochures qui traitent des droits de l’homme. Les principes de base sur les droits humains, les différentes déclarations, conventions et pactes s’y retrouvent. Il y a aussi des modules de formation et des rapports publiés par d’autres ONGDH. Même alors, cette bibliothèque a besoin d’être davantage équipée pour répondre convenablement aux besoins de formations de ceux qui la fréquentent(activistes, juristes, étudiants, enseignants…).

La bureautique a, quant à elle, acquis deux nouveaux ordinateurs le 26 décembre 2003 dernier. C’est la deuxième étape de l’appui logistique de la Monuc au Centre de ressources dans le cadre de son appui aux projets à impact rapide. La première a consisté au financement de la connexion du Centre de ressources au réseau Internet le 01 octobre 2003. Plus le nombre de machines augmente, plus l’accès des ONG à ces outils et à l’Internet accroît. Ce qui aura pour effet l’amélioration de l’activité menée pour défendre et promouvoir les droits de l ‘homme.
Le Centre doit pouvoir générer des ressources pour fonctionner à un rythme régulier. Il doit trouver des débouchés pour être à mesure de couvrir les dépenses dues à l’achat du carburant. L’idéal serait d’acquérir suffisamment de matériel Afin de diversifier les sources de revenues. L’autre charge fixe non négligeable reste la prise en charge du personnel d’appoint, qui, malgré son petit nombre, abat un travail de titan.

Programme

Bientôt en ligne !!!

Responsables et structure

Coordonateur : Me Sylvain MAKANGU
Secrétaire : Aimée KANKU
Informaticien : J. Ambroise MUSUET

Réseaux dont cette organisation est membre