ACTION POUR LA PROMOTION ET LA DEFENSE DES DROITS DES PERSONNES DEFAVORISEES

… Ne dépouille pas le pauvre et n'écrase donc pas l'homme d'humble condition en justice, car le Seigneur plaidera leur cause et ravira la vie de leur ravisseur ... Prov. 22 : 22 - 23


Courriel

aprodeped@hotmail.com, aprodeped@yahoo.fr

Adresse, téléphone et télécopieur

12, Avenue de la Cathédrale, Commune d'Ibanda, RD Congo
Tél : +243 813177441 ; +243 813181345 ; +243 813177994

Présentation, historique et objectifs

I. INTRODUCTION.

L’APRODEPED est une association sans but lucratif d’inspiration chrétienne et apolitique. Elle intervient dans les domaines de la Justice et Droits de l’Homme et s’engage au service de toute personne défavorisée sans distinction de race, de sexe, d’ethnie ou de croyance religieuse…

Elle est née à Bukavu, au Sud - Kivu, en République Démocratique du Congo, le 31 juillet 1998. Elle est officiellement reconnue et habilitée à exercer ses activités par l’AUTORISATION N°JUST.GS 112/S-KV/780/99 du Ministère de la justice et Garde des Sceaux de la République Démocratique du Congo, Division Provinciale du Sud - Kivu.

Par personnes défavorisées, l’APRODEPED entend notamment : les veuves, les orphelins, les indigents, les détenus, les prisonniers, les enfants de la rue, les enfants abandonnés, les illettrés, les réfugiés, les minorités, les handicapés, les vieillards délaissés, les femmes libres ou vivants seules, les fonctionnaires impayés, toute personne dont les droits sont violés, les victimes des violations des Droits de l’Homme etc.

Les membres de l’association (Juristes Chrétiens, Prêtres, Religieux, Religieuses, Magistrats) se dévouent bénévolement pour la cause des laissés- pour –compte de notre société.

II. LES OBJECTIFS DE L’APRODEPED

1. La réalisation du bien-être des personnes défavorisées moyennant une assistance juridique
2. La vulgarisation, la promotion et la défense des droits de l’homme et des libertés publiques, plus particulièrement ceux des personnes défavorisées tels que garantis par les lois nationales et les instruments internationaux relatifs aux Droits de l’Homme.
3. La vulgarisation du droit et l’éducation de la population à la paix, à la démocratie et aux Droits de l’Homme.
4. La formation, le recyclage et l’éducation des agents publics aux Droits de l’Homme, aux libertés publiques et à la gestion saine de la chose publique.
5. La consultation socio-juridique et l’aide judiciaire en faveur des personnes défavorisées aux prises avec la Justice devant les instances tant nationales qu’internationales.
6. L’appui technique aux Avocats Pro-Deo c’est –à - dire ceux désignés d’office par le Bâtonnier de l’ordre pour l’assistance en justice des indigents
7. La réhabilitation des infrastructures judiciaires et pénitentiaires, l’humanisation de l’univers carcéral et l’assistance sociale, humanitaire et juridique aux détenus, aux prisonniers ainsi qu’à toute personne privée de liberté.
8. La prévention des crimes. La resocialisation et l’intégration professionnelle des anciens délinquants, détenus et prisonniers.
9. La prévention et la lutte contre tout traitement cruel, inhumain ou dégradant
10. La médiation dans les conflits ménagers pour rétablir ou sauvegarder l’unité familiale. La médiation dans tout autre conflit intéressant les personnes défavorisées.
11. La promotion de la recherche scientifique en matière juridique en vue de poser les fondements d’une doctrine juridique favorable et attentive aux Droits de l’Homme et aux droits des citoyens les plus démunis ou des personnes défavorisées.

III. MOYENS D’ACTIONS.

Les moyens ci-après sont mis en œuvre par l’APRODEPED en vue de réaliser les objectifs qu’elle s’assigne :

1. Consultations socio-juridiques, interventions et aides judiciaires en faveur des défavorisées aux prises avec la Justice devant les Cours et Tribunaux et interventions directes auprès des autorités militaires, politiques et administratives.
2. Descente sur les lieux et visites des prisons et maisons d’arrêt aux fins de :
 Obtenir la libération des personnes arbitrairement ou illégalement arrêtées et détenues
 Veiller à ce que ceux qui sont légalement ou régulièrement détenus le soient dans les conditions compatibles avec la dignité humaine ou les Droits de l’Homme.
 Veiller à la bonne application de la législation sur le régime pénitentiaire

3. Enquêtes, Sondages, Rapports sur la situation des Droits de l’Homme au Sud/Kivu en particulier et en R.D.Congo en général.

4. Colloques, séminaires, conférences, sessions de formation, publication sur les droits de l’homme, émissions radio télédiffusées.

IV. RESSOURCES.

 Cotisation des Membres,
 Dons, legs, subventions consenties par des personnes physiques ou morales de bonne volonté,
 Revenus d’activités d’autofinancement,
 Bénévolat et volontariat des membres.

Réalisations à ce jour

- Organisation des seminaires et sessions de formation
- Visite des prisons, amigos, cachots et autres lieux de détention conjointement avec les agents du Parquet (Procureur de la République) ou de l'Auditorat militaire (Auditeur)
- Création et installation des RVDH (Réseau des volontaires pour la défense des droits de l'homme) à travers tous les coins de la province
- Assistance judiciaire aux indigents
- Prévention des crimes
- Sécurisation juridique des terres appartenant aux veuves, orphelins et paysans agriculteurs.
- Etc.

Programme

- Assistance aux prisonniers
- Formation des agents de l'administration publique sur la protection des minorités et des personnes défavorisées
- Protection des terres rurales

Responsables et structure

Pasteur BULAMBO, Président du Conseil d'Administration;
Ir Hermann MUTABATABA, Secretaire du Conseil d'Administration;
Père Julien DEREYMAEKER M.A., Directeur et chargé des finances;
Juge Emmanuel SHAMAVU MURHIMBO, Directeur adjoint chargé de l'administration;
Maître Jean Bosco HABIBU Mastaki, Service d'assistance aux prisonniers et à toute personne privée de liberté;
Maître Jean de Dieu MULIKUZA Mulengezi, Service de promotion et de défense des Droits de l’Homme et d’éducation à la paix, au Droit et à la démocratie;
Maître Deo NTAHWA KUDERWA, Service d'assistance judiciaire;
Placide MPANGIRWA, Secrétaire administratif;
Notons que l'APRODEPED a 4 sous-bureaux dont chacun est géré par un CAJA (Chargé de l'Accompagnement Juridique et Administratif). Il s'agit de : Bukavu (Maître Jean de Dieu MULIKUZA), Goma (Maître MULUME Donatien), Kindu (Maître Faustin WESSA) et Uvira (Maître KADHORO).

Réseaux dont cette organisation est membre