RAPPORT DE LA JOURNE D’INFORMATION SUR LE VIH-SIDA

INTRODUCTION
Ce dimanche 03 octobre 2004, notre association sans but lucratif dénommée « solidarité pour le développement communautaire » en abrégé « SODEC » a fait une Campagne de sensibilisation et mobilisation sociale pour la prévention du VIH-SIDA dans le cadre du Programme Spécial Journée de la Jeunesse de la Paroisse Missionnaire de Kintambo.
Le présent rapport comporte deux volets à savoir : la communication pour le changement de comportement et les remerciements aux participants à la présente campagne.
1.COMMUNICATION POUR LE CHANGEMENT DE COMPORTEMENT
Dans notre communication, nous avons exhorté les jeunes à adopter un comportement digne en conformité avec l’éthique chrétienne.
Il y a eu la lecture du passage biblique ci-après : ECCLESIASTE : 12 : 1-3
« Jeune homme, réjouis-toi dans ta jeunesse, livre ton cœur à la joie pendant les jours de ta jeunesse, marche selon les voies de ton cœur et selon les regards de tes yeux ; mais, sache que pour tout cela Dieu t’appellera en jugement.
Bannis de ton cœur le chagrin, et éloigne le mal de ton corps ; car la jeunesse et l’aurore sont vanité.
Mais souviens-toi de ton créateur pendant les jours de ta jeunesse, avant que les jours mauvais arrivent et que les années s’approchent où tu diras : je n’y prends point plaisir ».
Eu égard à ce qui précède, il a été conseillé aux jeunes d’adopter un comportement sexuel responsable et de bannir tout comportement à haut risque vis-à-vis du VIH-SIDA. Nous avons exhorté les jeunes à se réjouir toujours dans le Seigneur et à ne pas se livrer à la réjouissance contraire à la parole de Dieu.
Il y a eu également la projection d’un film intitulé « EPIDEMIE DE L’OMBRE » pour montrer aux jeunes les conséquences de la débauche et l’impudicité (VIH-SIDA et MST).
Ce film avait permit aux jeunes d’avoir des informations utiles et exactes sur ce qui suit :
a).Causes des infections fongiques :
-Rapports sexuels
-Sans rapports sexuels du tout
-Usage excessif d’antibiotique
-Grossesse
-SIDA
b).Conséquences des MST (blennorragie, herpes, chlamydiae, syphilis, et autres) :
-Chez l’homme : risque de rétrécissement au niveau des organes génitaux et entraîne la stérilité.
-Chez la femme : risque d’obstruction des trompes de Fallope et entraîne la stérilité.
c).Distinction entre un séropositif et un malade du SIDA :
-Un séropositif est une personne qui héberge le VIH dans son corps mais se trouve en bonne santé apparente.
-Un malade du SIDA est un séropositif qui présente des symptômes tels que : diarrhée prolongée, perte de poids exagérée, tuberculose, infections prolongées…
d).Conséquences du VIH-SIDA :
- Vulnérabilité
- Infections opportunistes
- Décès
Après que les jeunes aient vu des images fortes susceptibles de les convaincre, nous leur avons demandé d’éviter le rejet, la discrimination et la stigmatisation à l’égard de personnes vivantes avec le VIH ou celles affectées par le VIH.
2.REMERCIEMENTS AUX PARTICIPANTS A LA PRESENTE CAMPAGNE
A Dieu soient l’honneur, la louange et la gloire pour avoir permit que cette campagne se tienne en vue de l’édification du peuple de Dieu.
Nos remerciements s’adressent à nos partenaires qui ont rehaussé de leur présence à cette campagne. Il s’agit de :
-DAN CHURCH AID représenté par Monsieur B. KULEPETA Administrative & Finance Officer
-CORDAID-CONGO représenté par Madame Jeannette KIFWALA déléguée et Représentant personnel de Madame ANNIE LEFEVRE Liaison-Officer
-Ministère de la Jeunesse et des Sports représenté par Monsieur LUKAMBA MUTOMBO Chef de division des Associations des Jeunes
-Programme National de Lutte contre le SIDA (PNLS) Coordination Provinciale de Kinshasa représenté par Monsieur ELIE ILOLO technicien et Représentant personnel de Docteur BOLANGALA BASELE
Nos remerciements s’adressent également à la Jeunesse de la Paroisse Missionnaire de Kintambo et plus particulièrement le Rév. Dr. MATUNGULU GIVULE Floribert et Pasteur Alphonsine MUNGANGA.
120 personnes ont pris part active à cette campagne. Les données ventilées selon le sexe et la tranche d’âge se présentent comme suit :
5 – 9 ans : 5 adolescentes et 5 adolescents, soit : 10 enfants
10 – 14 ans : 7 adolescentes et 8 adolescents, soit : 15 enfants
15 – 19 ans : 15 adolescentes et 16 adolescents, soit : 31 enfants
20 – 24 ans : 5 filles et 6 garçons, soit : 11 jeunes
25 – 29 ans : 5 filles et 4 garçons, soit : 9 jeunes
30 – 34 ans : 6 filles et 2 garçons, soit : 8 jeunes
35 – 39 ans : 8 femmes et 12 hommes, soit : 20 adultes
40 – 45 ans : 4 femmes et 6 hommes, soit : 10 adultes
45 – 49 ans : 2 femmes et 2 hommes, soit : 4 adultes
50 ans et plus : 2 hommes, soit : 2 adultes
CONCLUSION
Cette Campagne a pour but d’aider les jeunes à avoir des informations utiles et exactes sur l’infection à VIH-SIDA et ses conséquences, et de les amener à adopter un comportement à moindre risque vis-à-vis du VIH-SIDA.
Elle a été initiée et organisée dans le cadre des activités organisées régulièrement dans notre Programme de lutte contre la propagation du VIH-SIDA chez les jeunes grâce à l’autofinancement.
FAIT A KINSHASA, LE 03 OCTOBRE 2004
Le Secrétaire Général et Coordonnateur de Programmes
Joseph TSHIBALABALA DIKUYI