Rapport de la formation des adolescents en compétences de vie courante

RAPPORT DE LA FORMATION DES ADOLESCENTS
(23/09 – 02/10/2006)

Introduction

Le présent rapport décrit le déroulement de la formation des adolescents (14-18 ans) organisée, du 23 septembre au 02 octobre 2006, au siège de SODEC avec l’appui de l’Unicef par le canal du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

SODEC a formé 40 adolescents (14-18 ans) sur la prévention du VIH/SIDA, des IST et d’autres problèmes de la santé de la reproduction à travers l’éducation aux compétences de vie courante.

Nous présentons ici le rapport synthèse de chaque journée.

Première journée : samedi 23 septembre 2006

Après que le facilitateur ait souhaité la bienvenue aux participants (distingués garçons et filles), il a expliqué le bienfondé de cette formation. Chaque participant se s’est présenté à travers un jeu et un code de bonne conduite était adopté suivi de la présentation des attentes des participants (distingués garçons et filles).

Les leçons tirées des échanges ont poussé les participants (distingués garçons et filles) à faire des déclarations suivantes :
- j’ai découvert que la discipline et l’ordre pendant la formation sont indispensables pour atteindre les objectifs fixés ;
- je regrette que ma sœur ait raté cette formation ;
- j’ai appris que les participants sont les principaux acteurs de la formation ;
- je décide de respecter le code de bonne conduite que nous venons d’adopter ensemble.

Deuxième journée : dimanche 24 septembre 2006

Pour cette journée, les participants (distingués garçons et filles) ont compris que chacun d’eux avait les traits caractéristiques héritées de ses parents et ses propres talents. Le facilitateur les a poussé à comprendre aussi que chacun d’eux a la force de résister à l’influence des pairs et de remplacer des messages négatifs enregistrés par des messages positifs.
Les leçons tirées des échanges ont poussé les participants (distingués garçons et filles) à faire des déclarations suivantes :
- j’ai découvert que mon cerveau se comporte comme un mégaphone qui enregistre et restitue des messages qui viennent de partout ;
- je suis content que je me vois débarrasser des messages négatifs pouvant m’empêcher de réaliser tout ce dont je suis capable ;
- je regrette que le message négatif m’empêche de réaliser tout ce dont je suis capable ;
- j’ai appris que des messages qui me viennent de partout peuvent être négatifs ou positifs et que je peux remplacer les messages négatifs enregistrés par des messages positifs ;
- je décide que je puisse résister à l’influence négative des pairs.

Le facilitateur a aidé les participants à faire une distinction entre les bonnes pratiques traditionnelles et les pratiques néfastes dans leurs communautés. Cette séance les a poussé à la prise de conscience face aux diverses pratiques sur la santé et la dignité humaine.

Les leçons tirées amènent les participants à diverses déclarations :
- J’ai découvert que le mariage précoce est une pratique néfaste ;
- Je suis content que je sois capable de faire la distinction entre les bonnes pratiques traditionnelles et les pratiques néfastes les plus en vogue dans notre communauté ;
- Je regrette que les pratiques néfastes causent des problèmes physiques et psychologiques ;
- J’ai appris que les bonnes pratiques traditionnelles sont celles qui respectent, honorent et protègent l’intégrité et la vie humaine ;
- Je décide que je puisse choisir des bonnes pratiques traditionnelles.

Le facilitateur a parlé des différences liées au sexe et celles liées au genre de manière à conduire la réflexion des participants sur la distribution et l’inversion des rôles sociaux entre l’homme et la femme.

Les leçons tirées par les participants ont abouti aux déclarations suivantes :
- J’ai découvert que le mot « genre » fait allusion aux rôles que la société attribue aux hommes et aux femmes ;
- J’ai appris que les différences liées au genre sont déterminées par la société et changent d’une société à une autre, et d’une époque à une autre ;
- Je regrette qu’il y ait de types de travail qui sont dits féminins et ceux qui sont exclusivement réservés aux femmes ;
- J’ai compris que certains rôles sociaux ne peuvent pas être réalisés par le partenaire de l’autre sexe ;
- Je décide que je puisse surmonter les stéréotypes liés au choix du travail dans un groupe.
Troisième journée : lundi 25 septembre 2006

Pour cette journée, le jeu de rôle et le travail en petits en groupe ont permis aux participants d’identifier diverses formes de violence et les facteurs qui favorisent la violence dans la communauté.

Les leçons tirées ont abouti à diverses déclarations :
- J’ai découvert qu’un acte qui comprend le contact sexuel non désiré, contre la volonté de la personne, est un abus sexuel ;
- Je regrette que les victimes d’abus sexuel soient souvent les filles et les femmes ;
- J’ai appris que le viol est un acte où on force la personne à avoir des rapports sexuels, malgré elle ;
- Je décide que je ne peux pas forcer une fille à avoir un rapport sexuel.

Pendant les travaux en groupe, les participants ont dit tout haut ce qu’ils veulent et ce qu’ils critiquent en matière de sexualité, d’IST et de VIH/SIDA.
a) Besoins : information et protection
b) Préoccupations : sexualité responsable et risques liés aux IST et au VIH/SIDA
c) Craintes : pratiques néfastes, violence sous toutes ses formes et comportement à haut risque vis-à-vis du VIH/SIDA.

Les leçons tirées amènent les participants à certaines déclarations :
- J’ai découvert que la connaissance et la maitrise des changements qui interviennent pendant l’adolescence me permet de gérer ma vie de manière adéquate ;
- Je suis contente que je sois en mesure d’expliquer aux autres les caractéristiques de l’adolescence ;
- Je regrette que l’adolescence constitue une étape cruciale dans ma vie ;
- J’ai appris que la gestion responsable de l’adolescence constitue une base importante pour la suite de ma vie ;
- Je décide que je puisse gérer ma vie de manière adéquate.

Quatrième journée : mardi 26 septembre 2006

Pour cette journée, les participants ont pris conscience de leur part de responsabilité dans l’acquisition de compétences et d’attitudes de vie courante nécessaires pour le développement harmonieux et une intégration sociale.

Les leçons tirées les ont poussés à certaines déclarations :
- J’ai découvert que l’adolescent doit disposer du temps pour réfléchir à ce qu’il doit réaliser dans un avenir immédiat ou lointain ;
- Je suis content qu’il soit important dans la vie d’avoir des ambitions et de choisir des buts que je peux atteindre ;
- Je regrette que certains obstacles puissent se dresser durant la réalisation de mes buts ;
- J’ai appris qu’une bonne organisation de la journée réduit les pertes inutiles de temps ;
- Je décide que je puisse élaborer chaque jour un agenda de mes activités.

Le facilitateur a aidé les participants à identifier les transformations physiques observées à la puberté et les raisons qui les justifient. Le facilitateur a encouragé les participants à avoir un œil critique sur les rumeurs qui circulent dans leur milieu.

Les leçons tirées amènent les participants à faire des déclarations suivantes :

- J’ai découvert que l’apparition de règles et les pollutions nocturnes sont des phénomènes naturels ;
- Je suis contente d’apprendre que le développement des seins soit une transformation à la puberté ;
- Je regrette qu’il existe de mauvaises interprétations sur les transformations à la puberté ;
- J’ai appris que le passage de l’enfance à l’âge adulte se signale par diverses transformations tant physique que biologiques et émotionnelle ;
- Je décide que je ne fasse pas confiance aux rumeurs sur les transformations physiques observées à la puberté.

Cinquième journée : mercredi 27 septembre 2006

Pour cette journée, le facilitateur a expliqué le fonctionnement des organes génitaux et le cycle menstruel de la femme.

Pendant les travaux en groupe, les participants ont partagé leurs expériences sur les causes de l’excitation sexuelle et les moyens de se contrôler face à une excitation sexuelle.

Les leçons tirées ont abouti à ces déclarations :
- J’ai découvert que l’excitation sexuelle produit un certain nombre de réaction chez l’individu qu’il ne peut réprimer ;
- Je suis contente d’apprendre le cycle menstruel de la femme ;
- Je regrette que l’excitation sexuelle produit un certain nombre de réactions chez l’individu ;
- J’ai appris que selon les docteurs, pour avoir une protection maximale contre une grossesse, il faut s’abstenir ou utiliser un préservatif ou alors choisir la période non fertile ;
- Je décide que je puisse éviter le comportement sexuel qui peut porter atteinte à ma santé et entraver mon développement.

Les participants ont remarqué qu’il existe des maladies d’origine infectieuse et celle qui découlent de leur comportement ou de celui de leurs ascendants. Le facilitateur les a amenés à comprendre que les règles d’hygiène leur permettent d’éviter de tomber malade et de transmettre aux autres les maladies. Une discussion guidée a permis aux participants de comprendre ce doit faire une fille pour la propreté de ses organes génitaux et ce que le garçon doit faire de son côté.

Les leçons tirées les amènent à faire ces déclarations :
- J’ai découvert que notre comportement vis-à-vis de notre environnement a un e influence non négligeable sur la survenue de maladies ;
- Je suis contente qu’on m’apprenne à prendre soin de mon corps ;
- Je regrette que l’utilisation de substances nocives tels l’alcool, le tabac et le chanvre porte atteinte à la santé du corps ;
- J’ai appris que les organes génitaux doivent être maintenus propres pour préserver notre fécondité ;
- Je décide que je puisse faire régulièrement correctement le bain intime.

Sixième journée : jeudi 28 septembre 2006

Pour cette journée, le facilitateur a aidé les participants dans leur réflexion sur les différents types de relations qu’ils vivent et les caractéristiques de ces relations. Les participants ont remarqué qu’il existe des qualités qui peuvent rendre une relation bonne et les défauts qui peuvent nuire une relation.

Les leçons tirées les amènent à ces déclarations :
- J’ai découvert que la confiance rend une relation bonne et que le manque de confiance peut nuire une relation ;
- Je suis contente que je dispose d’un temps pour réfléchir avec les autres sur les relations que nous vivons ;
- Je regrette que le manque de respect puisse nuire une relation ;
- Je décide que je puisse entretenir mes relations avec les autres.

Les participants ont partagé leurs connaissances sur ce qu’un (e) adolescent (e) recherche dans une relation avec l’autre, y compris des actes et des gestes posés dans ses relations avec les autres. Le facilitateur expliqué les actes permis et les actes non permis dans une relation.

Les leçons tirées les ont poussés à ces déclarations :
- J’ai découvert que les attouchements peuvent avoir un effet négatif sur une personne ;
- Je suis contente que cette formation nous permette d’identifier diverses occasions qui favorisent les actes et les gestes non négociés ;
- Je regrette que certaines personnes m’obligent de poser des actes non permis dans une relation ;
- J’ai appris qu’il y a des actes permis et des actes non permis dans une relation ;
- Je décide que je ne puisse pas tout me permettre dans une relation.

Septième journée : vendredi 29 septembre 2006

Pour cette journée, les participants ont discuté ensemble sur la satisfaction du désir sexuel sans avoir les rapports sexuels, les moyens de résister à la pression négative des pairs et les conséquences de la multiplicité des partenaires sexuels.

Les leçons tirées des échanges ont abouti à diverses déclarations :
- J’ai découvert que la multiplicité des partenaires sexuels entraine différents problèmes et conséquences dans la vie ;
- Je suis content que nous puissions réfléchir sur la gestion de nos relations ;
- Je regrette que la pression des pairs soit toujours négative ;
- J’ai appris que nous devons cesser de fréquenter ceux qui font pression sur nous ;
- Je décide que je puisse bien gérer mes relations.

Huitième journée : samedi 30 septembre 2006

Pour cette journée, les participants ont visualisé un film éducatif « épidémie de l’ombre ». Ce film a permis aux participants de voir les images des personnes infectées et celles malades du sida.

Les leçons tirées ont abouti à ces déclarations :
- J’ai découvert qu’il existe des IST qui présentent des symptômes facilement décelables ;
- Je suis content que je puisse visualiser un film sur les IST/VIH-SIDA ;
- Je regrette que les IST soient une réalité présente dans mon milieu ;
- J’ai appris que le rapport sexuel vagin-pénis n’est pas l’unique mode de transmission des IST/VIH-SIDA ;
- Je décide que je puisse identifier tous les endroits appropriés où je peux consulter pour mes problèmes de la santé de la reproduction.

Les participants étaient sensibilisés à se faire dépister et à bannir la discrimination à l’égard des personnes séropositives ou malades du sida.

Les leçons tirées les poussent à ces déclarations :
- J’ai découvert que le dépistage volontaire me permet de connaitre mon statut sérologique au VIH ;
- Je suis contente d’apprendre que l’abstinence sexuelle est un moyen efficace pour que je ne puisse pas me soucier d’être sexuellement exposée au risque de transmission du VIH/SIDA ;
- J’ai appris que même si j’ai eu des rapports sexuels avec une personne infectée, je pourrais ne pas être infecté au cas où j’ai utilisé correctement et systématiquement le préservatif ;
- Je décide que je puisse m’abstenir de rapports sexuels avant le mariage.

Neuvième journée : dimanche 01 octobre 2006

Pour cette journée, les participants ont discuté sur les raisons pour avoir un rapport sexuel en tant qu’adolescent et les raisons pour s’abstenir de rapports sexuels pendant l’adolescence. Les participants étaient encouragés à ne pas avoir des rapports sexuels pendant l’adolescence.

Les leçons tirées les poussent à ces déclarations :
- J’ai découvert qu’il est inutile d’être pressé d’avoir des rapports sexuels pendant l’adolescence ;
- Je suis content de discuter avec mes pairs sur les conditions dans lesquelles un rapport sexuel épanouissant doit avoir lieu ;
- Je regrette qu’il ait des raisons pour avoir un rapport sexuel en tant qu’adolescent ;
- J’ai appris que le rapport sexuel est un acte d’intimité et de grande responsabilité ;
- Je décide que je puisse m’abstenir de rapports sexuels avant le mariage.

Les participants ont discuté également sur les moyens d’éviter une grossesse et la ligne de conduite à suivre.

Les leçons tirées les poussent à ces déclarations :
- J’ai découvert qu’il a des raisons pour éviter une grossesse précoce ;
- Je suis content que nous puissions avoir des échanges sur les moyens d’éviter la grossesse non désirée ;
- Je regrette qu’il y ait des raisons pour ne pas se fier au 14ème jour ;
- J’ai appris que la grossesse devait être le couronnement d’un long processus relationnel ;
- Je décide que je puisse éviter une grossesse précoce.

Dixième journée : lundi 02 octobre 2006

Pour cette journée, les participants ont compris que devenir parent avant l’âge n’est pas une chose facile.

Les discussions ont abouti à ces déclarations :
- J’ai découvert que devenir parent est un engagement noble, mais qui demande beaucoup des sacrifices de soi pour être assumés ;
- Je suis contente que j’ai découvert les difficultés auxquelles un adolescent parent doit faire face ;
- Je regrette que certains adolescents cherchent à assumer les responsabilités des parents ;
- Je décide que je puisse acquérir toutes les capacités avant de devenir parent.

Fait à Kinshasa, le 20 octobre 2006

Joseph TSHIBALABALA
SCRETAIRE GENERAL ET COORDINATEUR DES PROGRAMMES