Médias et communications

OLPA demande la grâce présidentielle en faveur d’un journaliste emprisonné à Kinshasa

OLPA exprime ses profonds regrets et sa grande surprise à la suite de la condamnation pénale de Joachim Diana Gikupa qui n’a pas permis à ce journaliste de se faire assister normalement ni de faire usage de tous les voies de recours garanties par la législation congolaise. OLPA demande la grâce présidentielle en sa faveur.

www.olpardc.org


OLPA indigné par les actes de torture subis par deux journalistes de la radio Tujenge à Kabambare

OLPA demeure préoccupé par l'état de santé de deux journalistes de Radio Tujenge Kabambare atrocement torturés par leurs geôliers à coup de crosse, et transférés nuitamment à l’hôpital général de Kabambare, où ils sont internés aux urgences. OLPA est offusqué par le climat d'impunité qui s'est installé dans cette partie du Maniema où les médias et les journalistes sont visés par les autorités militaires et les services de renseignements.


2013, un nouveau départ pour le respect de la liberté des médias en RDC

We wish all of our partners, friends a very Merry Christmas and a Happy New Year!

We would like to thank you all for your partnership in 2012 and look forward to serving you in the New Year

Great thanks

The Observatory of press freedom in Africa’s Executive commitee

www.olpardc.org


OLPA demande à l’ANR de libérer deux journalistes du Kasaï oriental

Tout en prenant acte de la libération de Pierre-Sosthène Kambidi de RTC Kananga, OLPA invite l’ANR à libérer immédiatement et inconditionnellement deux autres journalistes détenus dans ses locaux à Kinshasa à savoir : Fortunat Kasongo et John Mpoyi, respectivement promoteur de la Radio-Télé Autonome du Sud-Kasaï (RTAS), émettant à Miabi à 30 kms de Mbuji-Mayi, et Directeur technique de Radio-Lisanga Télévision, émettant à Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï oriental.


FFJ prend acte de la libération d’un journaliste après 116 jours de détention au secret à Kinshasa

Freedom for journalist, (FFJ), organisation neutre de défense et de promotion de la liberté des médias prend acte de la libération, samedi 15 décembre 2012, de Pierre Sosthène Kambidi, journaliste à Radiotélévision chrétienne (RTC), émettant à Kananga, capitale de la province du Kasaï occidental, centre de la République démocratique du Congo (RDC).


OLPA soulagé après la libération de deux journalistes à Bandundu-ville

OLPA exprime son ouf de soulagement après la libération de Dadou Ekiom et Guy Ngiaba, deux journalistes basés à Bandundu-ville. Ils ont été libérés le 5 décembre 2012 dans l’après-midi après paiement d’une caution d’Un million de Francs congolais.
OLPA avait condamné l’arrestation et la détention des journalistes, s’opposant à toute démarche d’instrumentalisation de la justice par les autorités politiques et administratives.


OLPA prend acte de la reprise des émissions de radio Okapi à Kinshasa

Tout en prenant acte du rétablissement du signal de radio Okapi à Kinshasa, ce 4 décembre 2012, OLPA espère que dans l’avenir le CSAC et d’autres services publics s’abstiendront de manipuler des installations des médias à leur guise pour des raisons qui ne servent pas la liberté de presse.


OLPA exige le rétablissement immédiat du signal de la radio Okapi à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique exprime sa grande désapprobation après la coupure du signal de la radio Okapi. Son signal a été coupé, le 1er décembre 2012 à 14 heures (heure locale) sur décision de Jean-Bosco Bahala, président du bureau du Conseil supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC). OLPA pense que cette mesure illégale et impopulaire constitue un sérieux handicap pour des millions des congolais vivant dans le Congo profond et à l’extérieur du pays qui n’ont pour seule source d’information : la radio onusienne Okapi


Syndiquer le contenu