Médias et communications

OLPA surpris par l’interpellation de deux journalistes à Bandundu-Ville

OLPA exige la libération de Dadou Ekiom et Guy Ngiaba, deux journalistes basés à Bandundu-ville, inculpés d’imputations dommageables à l’endroit de Boniface Ntwa Boshewa, président de l’Assemblée provinciale du Bandundu, par le Parquet de grande Instance de Bandundu, puis placés en détention à la prison du Cinquantenaire, le 27 novembre 2012.


OLPA indigné par les mauvais traitements infligés à une journaliste à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) est indigné par les mauvais traitements infligés à Dorcas Somwe, journaliste au quotidien le Phare, paraissant à Kinshasa. Elle a été soumise à une bastonnade, puis embarquée dans une jeep piétinée par les policiers sur un long parcours du campus de l'Unikin jusqu’au bureau du District de la police de Mont-Amba dans la commune de Matete.


OLPA prend acte de la reprise des émissions de Radio Soleil FM à Butembo

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) prend acte de la reprise des émissions de Radio Soleil FM de Butembo, au Nord Kivu.
Le 3 novembre 2012, Théodore Sikuli Uvasaka Makala, maire de la ville de Butembo, a autorisé Radio Soleil FM à reprendre ses émissions après trois mois d’une suspension controversée.


OLPA exaspéré par la fermeture d’une radio à Beni

OLPA exprime son exaspération après la fermeture de la radio Ngoma FM de Beni au Nord Kivu. Elle a été fermée, le 27 octobre 2012 sur décision du maire.
Il accuse la radio d’avoir diffusé, les 19 et 20 octobre 2012, une information sur la création d’un nouveau groupe armé dans le territoire de Beni dénommé : Union pour la réhabilitation de la démocratie en République démocratique du Congo (URDC).


OLPA inquiet par la détention prolongée d’un journaliste par l’ANR à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) exprime ses vives inquiétudes sur la détention prolongée de Pierre-Sosthène Kambidi, journaliste à la Radio-Télé Chrétienne (RTC), émettant à Kananga. Il a été enlevé, le 28 août 2012, en plein centre-ville de Kananga par des éléments de l’Agence nationale des Renseignements (ANR/Kananga) et transféré à Kinshasa, le 30 août 2012. OLPA exige sa libération.


OLPA exige une enquête après l’agression d’un journaliste à Matadi

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) condamne fermement l’agression de Belly Pambu Paka, journaliste et directeur de publication de l’Etendard des révélateurs, un hebdomadaire paraissant à Matadi au Bas-Congo. Il a reçu un projectile en plein visage, le 1er août 2011, et il s’est évanoui sur place. C’était au moment où il effectuait un reportage, au cimetière de Kinkanda dans la commune de Matadi. L'image ci contre montre l'emblème de l'OLPA


OLPA exige la réouverture de la radio Canal 13 à Kananga

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) exige la réouverture et la reprise des émissions de la radio Canal 13 de Kananga qui a été fermée, le 18 juillet 2011, et ses bureaux scellés par la Direction provinciale de la DGRAD/Kasaï occidental (Direction générale des recettes administratives, domaniales et de participation) pour non-paiement des taxes et de la redevance d’exploitation de la radio de l’ordre de 54.900 dollars américains. Une photo du gouverneur du Kasaï occidental Hubert Kabasubabo


OLPA condamne l’interpellation d’un reporter caméraman à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) condamne l’interpellation de Claude Ezimungu, reporter cameraman à Afrika TV de Kinshasa par la Police nationale congolaise (PNC) sur le boulevard du 30 juin au centre-ville de Kinshasa. C’était au moment où il filmait une intervention de la police dispersant violemment un rassemblement des syndicalistes exerçant le petit commerce à Kinshasa. Il a été conduit au sous-commissariat de police de l’immeuble Regina dans la commune de Gombe, sa caméra a été confisquée. Une image de l'emblème de l'OLPA


Syndiquer le contenu