Katanga

Le cholera et la dissenterie de retour à Lubumbashi

Le cholera et la dissenterie sont de retour à Lubumbashi. Ces deux fléaux ont toujours constitué un grand danger pour la population lushoise qui est souvent butée à une coupure intempestive d'eau courante.

A cet effet, les frères Garengaze, du nom d'une mission chrétienne, se sont décidés à organiser des séances d'encadrement de la population en général et de formation des encadreurs pour les coins reculés.

Ces séances se déroulent au bâtîment desdits frères, situé sur la chaussée de Kasenga.


Place des anti-retroviraux dans la prise en charge du sida au Katanga.

Planète Santé a organisé une conférence-débat le lundi 28 mars 2003 à la faculté de médecine de l'université de Lubumbashi sous le thème : « la place des anti-retroviraux (ARV) dans la prise en charge du sida au Katanga » avec comme orateur le professeur Docteur KAPEND, spécialiste en médecine interne et médecin directeur des cliniques universitaires de Lubumbashi.


Les radios communautaires s’engagent à contribuer à la réunification du pays

Rester solidaires face aux puissances d’argent et aux menaces voilées des pouvoirs publics; se constituer en coopératives des matériels pour un meilleur fonctionnement et contribuer à la réunification rapide du pays, telles sont les premières clauses des assises des radios associatives et communautaires ouvertes, mercredi 26 mars 2003, dans la salle des réunions de l’hôtel Karavia à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Katanga.


LE COJESKI-RDC DANS LA PROVINCE DU KATANGA POUR LA DEMOCRATIE, LES DROITS DE L'HOMME ET LA BONNE GOUVERNANCE.

Dans le cadre de son Programme National de formation des Animateurs du Mouvement démocratique " AMD " et Défenseurs des droits de l'homme " DDH " au sein des organisations des jeunes de la République démocratique du Congo, Le Collectif des Organisations des Jeunes Solidaires du Congo-Kinshasa, " COJESKI / RDC ", en prévision des échéances démocratiques en RDC, et dans le cadre de la décennie Internationale d'éducation aux droits de l'homme ( 1995 - 2004 ), proclamée par les Nations Unies.


Voici ce qu’a été la campagne nationale sur les violences faites aux femmes en temps de guerre au Katanga.

« Femmes contre les violences liées à la guerre » tel était le thème de la campagne nationale lancée officiellement par le Comité National Femme et Développement (CONAFED) à Kinshasa, le 1er mars 2002. La campagne dont le déroulement était prévu du 1er juin au 31 décembre 2002, avait entre autres comme objectifs de recueillir les témoignages des femmes victimes des différentes formes de violence et de dénoncer les atrocités commises à l’égard des femmes congolaises dans les zones de conflits, particulièrement le cas des femmes enterrées vivantes à Muenga, au Sud-Kivu, en novembre 1999.

Dans le cadre de cette campagne, le Réseau Femme et Développement (REFED) de la province du Katanga, présidé par Madame Régine SIYAPATA KILANGA, a travaillé du 20 avril au 7 juin 2002. Il se dégage du rapport établi à cet effet que dans le Katanga, on dénombre trois catégories des femmes victimes des violences liées à la guerre.


Syndiquer le contenu