Kinshasa

Atelier d’improvisation pour servir à la communication pour un changement de comportement dans la promotion des droits de l’homme et la démocratie.

Le 30 juin 2003 est la date de fête de l'indépendance de la République Démocratique du Congo. C’est ce jour que l’ATELIER-THEATR’ACTIONS « ATA » a choisi pour réunir ses membres et organisé un atelier d’improvisation au profit des actions de mobilisation sociale pour vulgariser les vertus des droits e l’homme et de la démocratie.


Depuis ce samedi 28 juin 2003, les jeunes des Communes de Nd’jili et Masina initiés aux nouvelles techniques d’information et de communication et à l’internet.

La Bibliothèque Communautaire de la Commune de Ndjili organise un programme de formation pou les jeunes qui sont en vacance pour les aider à rentabiliser le temps de repos qui leur revient. Ce programme prévois des sessions d’initiation à l’internet et à l’informatique.

La première rencontre a mis ensemble 27 jeunes membres des troupes de théâtre et des associations de Ndjili et de Masina dans la partie périphérique est de Kinshasa et à eu lieu ce dimanche 29 juin 2003 dans les locaux de la bibliothèque .


Journée de rencontre et de sensibilisation des parents des enfants vivants avec handicap sur le paludisme au CRHP de Kinshasa.

Les enfants avec handicap sont ceux-ci qui exigent un traitement particulier qui part d’une bonne connaissance de l’handicap et des comportements à tenir pour assurer une prise en charge conséquente. C’est dans ce cadre que Handicap International a organisé une journée de rencontre et de sensibilisation des parents des enfants vivants avec handicap sur le paludisme au Centre de Rééducation pour Handicapés Physique dans la commune de la Gombe ce samedi 28 juin 2003.


La 7éme édition du Festival International de l’Acteur « FIA » s’est clôturé ce samedi 29 juin 2003 à l’Espace Mutombo Buitshi.

Les artistes de l’Algérie, de la Belgique, du Bénin, du Cameroun, du centrafrique, de Congo Brazzaville, la Cote d’Ivoire, de la France, de la Guinée du Tchad et de la république Démocratique du Congo se son réunis du 18 au 28 juin autours de la septième édition du Festival International de l’Acteur organisé par l’Ecurie Maloba. Un Centre de création et d’échanges culturels avec le partenariat de l’Agence Intergouvernementale de la francophonie, Africalia, la fondation Prince Claus, la Communauté Française de Belgique, Utexafrica, Hôtel Memling, Camair, SKF/Mobimetal, Halle de la Gombe et le Ministère de la Culture et des Arts de la République démocratique du Congo. Au progrmme l’équipe dirigée par Jean Shaka Tshipamba avait prévue des créations théâtrales, des rencontres , des ateliers et un village Fia pour satisfaire les goûts de ces participants.


BIENTOT UN AUTRE MEMO ADRESSE AU CHEF DE L'ETAT PAR LES CONGOLAISES

Elles constatent, non sans amertume, qu'au stade actuel de désignation des animateurs de la transition, dans les institutions ou postes suivants : commission de suivi, Espace présidentiel, ministre, vice-ministre, président de l'assemblée, président du sénat, institutions d'appui à la démocratie, les femmes sont sous représentées. Pour preuve, sur un effectif global de 87, il n'y a que 4 femmes soit 4,5 % contre 83 hommes représentant 95,4 %.


"LE REMANIEMENT" AU FESTIVAL INTERNATIONAL DE L'ACTEUR

Béjarts présente la pièce "le Remaniement" ce mercredi 25 juin 2003 à l'espace Mutombo Buitshi à 20 heures dans le cadre du Festival international organisé par l'Ecurie Maloba
Le " le Remaniement " est une pièce du prof Thierry Nlandu mise en scène par Wedou Wetungani joué par deux acteurs Papy Mbwiti et Jovial Mbenga ;


"NKUBA" OU HALTE ALA TORTURE

Les Béjarts, programme d' éducation civique par le théâtre, présente le spectacle de théâtre "NKUBA" ou HALTE A LA TORTURE ce jeudi 26 juin 2003 à la salle culturelle Boboto dans le cadre de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture organisée par l'OCDH( observatoire Congolais des Droits de l'Homme)


EDUCATION ENVIRONNEMENTALE COMME PROGRAMME SCOLAIRE EN RDC

Le programme d’enseignement en République démocratique du Congo ne prévoit pas dans son cursus une matière qui serait spécifique à l’éducation à l’environnement. Cette lacune, pour le moins capitale, a pour effet de limiter les possibilités de s’ouvrir au monde en perpétuelle mutation.


Syndiquer le contenu