Développement communautaire

Des nouveaux concepts pour innover dans la construction de l'avenir...

Adopter des nouvelles façons de construire l'avenir.
Intégrer les cercles régionaux et internationaux des nouvelles pistes de développement global,marcher avec des acteurs qui croient dans la construction d'un monde meilleur....c'est pour cela que nous allons à l'EDE 2O11 organisé par GEN-Europe.


RAPPORT DE LA MISSION EFFECTUEE A MATADI POUR LA FORMATION DES OBSERVATEURS SUR LA COLLECTE DES DONNEES DE LA POLICE

La collecte des données est une des activités principales de la réforme du secteur sécuritaire car elle permet, non seulement de dégager les effectifs réels au sein de la police, mais aussi de valoriser le métier même de policier, en vue de l’avènement d’une police professionnelle et modernisée. L’implication de la société civile à cette activité se fait par l’observation du déroulement de la collecte de donnée du policier.


RAPPORT ANNUEL DE SODEC EXERCICE 2010

Le présent rapport donne la synthèse des activités réalisées par l’ONG SODEC suivant ses deux programmes.


PROGRAMME D'ACTIVITES 2011 D'ASCOVI

I. MOIS DE JANVIER 2011.

I.1 Dimanche 02 janvier 2011.

- Évaluation des activités 2010

I.2 Dimanche 23 janvier 2011

- Réunion de coordination ASCOVI.Avenue sokwela n0 1 , paroisse particulière ECC - CPK , Salongo Nord , commune de Lemba.


COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA SYNERGIE DES ONGs ACVDP ET ASCOVI EN RAPPORT AVEC LA JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre la pauvreté et la misère dont le thème écoutons les jeunes pour cette est , la synergie des ONGs Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables (ACVDP) et Association des Consommateurs des Produits Vivriers (ASCOVI) partenaires de l’ATD Quart Monde en République Démocratique du Congo a prévu à cet effet une série d’activités pour célébrer la journée en milieu périphérique de la ville province de Kinshasa


LES CONFLITS CHAMPETRES AYANT ENGENDRE L’INSECURITE ET LES TROUBLES DANS LE SECTEUR DE MASHALA

La Coordination Provinciale de la Société Civile du Congo (SOCICO/Kasaï Occidental) a été informée de l’aggravation des conflits champêtres qui ont opposé, le jeudi 20 mai 2010, la localité de Bena Kayenga/Bakua Tshianji dans le Groupement de Bakua Ngula, à la localité de Bena Kasaya dans le Groupement de Bakua Indu, en Secteur de Mashala, Territoire de Dimbelenge. Le bilan est lourd : plusieurs blessés du côté Bena Kayenga, dont l’un est décédé à l’Hôpital de la Mission Catholique Mashala un jour après. Par la suite, la situation s’est aggravée avec un mort du côté Bakua Indu (fusillé à bout portant). Des pillages des biens et incendie systématique des maisons ont été enregistrés deux jours durant (plus de 400 maisons au total ont été brulées de part et d’autre de deux groupements).
Très préoccupée par cette recrudescence des conflits champêtres et coutumiers à travers la province du Kasaï Occidental en général et de la cruauté et des conséquences desdits conflits dans le Secteur de Mashala en particulier, la SOCICO/Kasaï Occidental s’est réunie le jeudi 27 mai 2010 pour réfléchir sur les causes profondes de la situation et faire des propositions à l’Autorité Gouvernementale Provinciale en vue des solutions durables au problème. La SOCICO/Kasaï Occidental espère ainsi contribuer à la restauration de la paix et de la sécurité, un des programmes prioritaires du Gouvernement Provincial.


MOT DE LA SOCICO/KASAI OCCIDENTAL) A L’INTENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQ

Bien qu'elle n'ait pas été reçue par le Président de la République lors de son séjour au Kasaï Occidental, voici ci-dessous le mot destiné au Chef de l'Etat par la SOCICO/Kasaï Occidental


SOCIETE CIVILE DU KASAI OCCIDENTAL DECU PAR LE CHEF DE L'ETAT

La Société Civile de la République Démocratique du Congo, Coordination Provinciale du Kasaï Occidental, est profondement indignée de n’avoir pas été reçue par le Chef de l’Etat Congolais, Joseph KABILA KABANGE durant son séjour kanangais du 29 au 31 août 2010 sans oublier son séjour de Tshikapa du 31 août au 02 septembre 2010.
Le regret de la SOCICO/Kaasaï Occidental s’explique par le fait que dans les autres provinces où il est passé, le Président de la République a conféré avec la Société Civile. Au Kasaï Occidental, le Chef de l’Etat a reçu presque toutes les couches importantes de la province. Partout, sauf comme par hasard au Kasaï occidental, la Société Civile Organisée n’a pas été reçue ! Pour quelles raisons ? La Société Civile n’existe pas au Kasaï Occidental ? Qui a empêché à ceque la Société Civile rencontre le Chef de l’Etat ? Il n’y a que les services proches du Chef de l’Etat lui-même dont en particulier son protocole d’Etat qui peut répondre.


Syndiquer le contenu