Kinshasa

Des élèves mobilisés par le théâtre pour être messagers

Enseignement technique et formation professionnelle

Des élèves mobilisés par le théâtre pour être messagers

L’atelier de mise à niveau des élèves à la création
des spectacles pour la valorisation de
l’enseignement technique et la formation professionnelle a démarré, mardi 02 mars 2010, à l’ITI-Gombe. Inclus dans le projet d’Appui à l’Enseignement Technique et à la Formation Professionnelle de la Coopération Technique Belge ((AETFP-CTB), ce volet se propose de mobiliser des élèves des écoles techniques et industrielles afin qu’ils deviennent des messagers de la promotion de l’enseignement technique. Cette sensibilisation par le théâtre vise à les responsabiliser face au défi de la pauvreté. Un atout indispensable pour le développement d’une nation. L’Atelier Théâtr’Actions, ATA en sigle, une asbl d’animation et d’écriture dramatique, a offert ses services pour soutenir la vision des jeunes dans la promotion de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, particulièrement dans les huit filières appuyées par le projet AETFP. Il s’agit, notamment de : mécanique, électricité, construction, coupe-couture, commerciale & administrative, agriculture générale, vétérinaire et électronique. Pour cette phase- pilote, six écoles techniques sont retenues: ITI-Gombe, IPG-Gombe, EPROBA à Lemba, ITIP Ngaliema, INPP à Limeté et Lycée Technique de Limeté.


MOIS DE LA FEMME 2010 : L'ACVDP DENONCE LES VIOLATIONS DES DROITS DE LA FEMME A MOKALI/KIMBANSEKE

Saisi par la population du quartier Mokali dans la Commune de Kimbanseke le jeudi 18 mars 2010 à 18 heures pour les cas de menace, de tracasserie et d’extorsion dont ont été victimes Madame DIAKABANA Florence âgée de 25 ans résident sur rue Kimbiadi 165 et Maman DIANGANGU TUSIYA âgée de plus de 55 ans habitant la rue Manvululu 182 toutes deux vendeuses à la place Mabanza par un groupe de 4 militaires conduit par un sergent répondant au nom de Fiston KABUILA


RAPPORT ANNUEL DE SODEC - Asbl (exercice 2009)

Le présent rapport décrit les activités de SODEC en matière de promotion et encadrement de la jeunesse pendant l’année 2009.


Lutte contre le sida par le théâtre et la vidéo

En marge de la cérémonie, l’Ata a lancé la campagne de sensibilisation contre le sida. Un extrait d’une saynète devant faire le tour de tous les quartiers de Kimbanseke a été interprété par ses comédiens.


Des matériels musicaux pour la commune de Kimbanseke remis à l’ATA

La jeunesse de la commune de Kimbanseke a de quoi sourire. Un ensemble complet de matériels musicaux lui a été octroyé par la Coopération Technique Belge. Ce, sur base d’un projet culturel de développement lui soumis par l’asbl Atelier Théâtr’Action (ATA) en partenariat avec la Commune de Kimbaseke.


Une balle perdue tue de nouveau à Kingabwa

Une balle perdue tue de nouveau à Kingabwa

Saisi par la population de Kingabwa, l’Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables (ACVDP) dénonce plusieurs cas de violation des droits de l’homme au quartier Kingabwa dans la commune de Limete.
En effet, dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 novembre 2009, une balle a arrêté la vie de Monsieur Arnold TUMBA, âgé de 29 ans et père de plusieurs enfants devant le salon de coiffure


LA SOCIETE CIVILE DE LA RDC MET EN PLACE UN GROUPE DE TRAVAIL SUR LE CINQUANTENAIRE

Depuis le mois d'octobre 2009, une équipe des experts de la société civile de la RDC sur le cinquantenaire est à pied d'oeuvre au CENADEP. Plusieurs thèmes sont discutés et l'adhésion aux activités du groupe est libre. Bienvenu à tous.


COMMUNIQUE DE PRESSE N°018/2009

GROGNE D’INSECURITE A KINSHASA
Saisi par la famille TSHIABA en date du 25 aout 2009 au sujet des menaces et agressions proférées par des hommes non identifiés dans la nuit du 22 au 23 aout 2009 dans leur domicile, l’Association socio – culturelle pour l’enfance et la jeunesse ACEJ en sigle, membre du comité de droit de l’homme et de développement en sigle CODHOD, dénonce avec la dernière énergie les menaces et autres agressions physiques et verbales dont est victime la famille précitée depuis la disparition de leur fille Sylvie NGOYI BONGINDA en juin 2007 et de l’évasion de sa sœur cadette Yollande MUKUNDI TSHIABA suite aux tracasseries et tentatives répétées d’enlèvement par des hommes non identifiés dont elle a été victime.
Pour ce, elle exige que toute la lumière soit faite pour éclairer et mettre fin à cette affaire de la barbarie et de l’état de non – droit qui ont élu domicile à la République Démocratique du Congo. Ci- dessus le communiqué de presse


Syndiquer le contenu