Assistance sociale

PROJET 2008

Etude du Planification de Projet 2008

La Fondation BIGA’S a, s, b, l (O.N.G) veut s’engager pour des achats et contacts d’affaires internationales après la formation communautaire des enfants selon catégories citées ci-haut, pour les engins spécifiquement d’agricole pour le développement et l’exploitation du secteur rural.


SOS pour l'enfant Queen Iranga (6 mois) souffrant d'un probleme cardiaque

Queen Iranga est déclarée par le cardiologue Prof SHIKO des C.U.K., département de la pédiatrie, porteuse d'un probléme cardiaque dont la prise en charge médicale pose probléme, sa famille étant pauvre et dépourvu de tout moyen. Unissons nous pour sauver les enfants en détresses.


En RD.Congo;La Société Civile ne doit pas être considerée comme un tremplin pour se verser en Politique.

La Société Civile doit remplir convenablement sa mission loyalement traditionnelle qui est la défense des intérêts de la population et non le contraire.


La CEA met l`Afrique en garde contre la fuite des cerveaux

Addis-Abeba, 02/05 - L`Afrique court le risque de perdre ses travailleurs hautement qualifiés par le phénomène de la fuite des cerveaux vers des pays développés dans le domaine des industries de la connaissance, a averti mardi à Addis-Abeba le secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l`Afrique (CEA), Abdoulie Janneh.


COMMUNIQUE DE PRESSE EN RAPPORT AVEC LA PARTICIPATION DE LA SOCIETE CIVILE CONGOLAISE AU 7e FSM A NAIROBI

Du 20 au 25 janvier 2007, Nairobi, Capitale du Kenya, a acceuilli le 7e Forum Social Mondial. Des acteurs de la Société Congolaise ont fait le déplacement de la capitale kenyane pour participer à cet important rendez-vous altermondialiste.


THE WAR LIVED BY WOMEN :Urega (South-Kivu, DRC) from October 1996 until today

We listened to the voices of the women who find themselves living in the midst of war, which has meant years of violence for them. This violence continues today. All of them have been subjected to rape and acts of humiliations of all kind. Today, they live in the city of Bukavu, somewhat safe, but fighting each day for survival, to the point that some of them are thinking about returning to the village despite the insecurity that continues to reign there. There are numerous organizations which claim to be helping these violated women. And yet, many of these displaced women living in the city face misery each day. We have given them fictitious names out of respect, but their testimony is exactly as we received it. They all come from the same region of Urega. We have combined their testimonies to present a continuous story. We bring out individual testimony when it concerns a specific fact experienced by one of them. We met them at the house of a woman who has worked with people who have been wounded in body and in spirit for several years.


Rapport final du Séminaire International de Formation sur le Travail Social de Rue

INTRODUCTION

Face à la dégradation grandissante de la situation des enfants et des jeunes vivant dans la rue, les opérateurs sociaux et travailleurs de rue de la République Démocratique du Congo, en collaboration avec leurs collègues venant de la Belgique, du Portugal, du Canada, du Sénégal et du Togo se sont réunis à Kinshasa, du 03 au 07 avril 2006, dans le cadre d’un séminaire international de formation au travail social de rue, conformément aux recommandations du forum organisé en 2002, en Belgique, par Dynamo International. Ce séminaire a drainé 185 participants.
En rapport avec les conclusions de ce forum tenu en Belgique en 2002, et suite aux propositions émises par Madame Bernadette MOUKENDI du Centre MULTICARTE et Monsieur Edho MUKENDI KAFUNDA de l’Association JEUNESSE AVENIR lors d’une réunion du groupe pilote du réseau international des travailleurs sociaux de rue, réuni à Ittre, les organisateurs ont essentiellement assigné à ce séminaire les objectifs suivants :

• Aborder les différents aspects du travail social de rue, la prévention, le développement de la communauté, l’éducation, la santé, le développement et la valorisation des compétences disponibles ;
• Promouvoir les échanges d’expériences sur les politiques, les pratiques et les orientations de travail social de rue entre les politiques, les professionnels et les chercheurs ;
• Définir et élaborer ou approfondir les stratégies d’intervention sociale et judiciaire en faveur des enfants et jeunes de la rue ;
• Etudier et approfondir les opportunités de mise en application des mécanismes de protection légale et d’aide aux enfants et jeunes en difficulté ;
• Renforcer et améliorer les capacités et les connaissances des intervenants sociaux .
Les questions suivantes ont hanté leur conscience : faisons-nous correctement notre travail social de la rue ? Existe-t-il des politiques sociales de protection et de prévention face au phénomène des enfants en difficulté tels que les « enfants de la rue » ? Les moyens mis à disposition pour ce travail sont-ils suffisants ? Quelles stratégies mettre en place pour endiguer ce fléau ?
Pour atteindre ces objectifs en réponse à ces questions, cinq commissions ont été mises sur pied : Commission pédagogique, Secrétariat technique, Commission logistique, Commission presse et communication, Commission financière sous le pilotage de la coordination.

Les travaux ont connu quatre temps forts :

1) Les visites réalisées sur le terrain par les délégués de l’étranger et ceux des provinces de la République Démocratique du Congo, accompagnés des membres du Comité d’organisation, dans quelques sites des opérateurs sociaux et travailleurs de rue de Kinshasa ;
2) La cérémonie d’ouverture et les communications de la première journée du séminaire;
3) Les travaux en ateliers, d’où sont issues de pertinentes recommandations relatives à l’organisation du cadre devant régir le travail des opérateurs sociaux et travailleurs de rue en République Démocratique du Congo ainsi qu’à l’amélioration de la situation des enfants en difficulté tels que les enfants de la rue;
4) La cérémonie de clôture du séminaire


Assistance aux enfants de parents morts du VIH/SIDA

Unissons nous pour aider les enfants orphelins de PVV


Syndiquer le contenu