Développement communautaire

ATELIER DE PLANIFICATION DES ACTIVITES POUR LA PERIODE DE 2004 à 2007

Un atelier de planification des activités pour la période de 2004 à 2007 a eu lieu au siège du PREFED du jeudi 12 au vendredi 13 juin 2003.

Sous la modération du Professeur MPASI, Président du Conseil d'Administration du PREFED, les participantes à cet atelier se sont apésanties sur deux axes à savoir le renforcement institutionnel et la mobilisation de la population sur la paix en République Démocratique du Congo.


CALENDRIER PREVISIONNEL DES ACTIVITES : AVRIL – JUIN 2003 ( 3 mois )

Systématisation et animation des émissions à la radio et TV locales · développer l’information de masse. § Nombre d’émissions animées à la radio et à la télé§ Les tranches horaires arrachées à la radio et à la télé · Les réalisations des ONGD et CRONGD connues du grand public· Les pratiques paysannes éprouvées largement diffusées 7-14-21-28


Conférence débat sur l' « Impact de l'Internet dans le Développement » tenue le 24 mai 2003

L’IMPACT DE L’INTERNET DANS LE DEVELOPPEMENT
L’utilisation de l’Internet pour le développement peut nous
amener à nous poser des grandes interrogations. En d’autres termes, on peut se poser des questions quand au rôle de l’Internet dans le développement. Ou encore comment savons-nous si l’Internet aide au développement d’une communauté, d’une organisation ( organisation non gouvernementale ) ou d’un pays.


CALENDRIER PREVISIONNEL DES ACTIVITES : 1er Trimestre 2003

Voici le calendrier synthèse des activitiés du Conseil National des Organisations Non-Gouvernementales de Développement (CNONGD) durant le premier trimestre de l'année 2003.


Le CDF a animé une formation sur le renforcement des capacités des animateurs des associations de base

En partenariat avec le Centre national d'appui au développement et à la participation populaire (Cenadep), Mme Dominique Munongo, Coordinatrice du CDF a animé, du 25 au 26 avril dernier, une formation sur le renforcement des capacités des animateurs des associations de base de la commune de Barumbu à Kinshasa.


DEVELOPPER LA FEMME PAYSANNE : PARI EN COURS DE REALISATION.

Pour promouvoir le développement des banlieues proches de la capitale, Espoir Pour Tous est descendu à Bibwa, Kibumangu et Manter les 21, 28 mars, 4 avril et 7 avril 2003. Une équipe de 4 personnes ayant mission d’étudier les milieux, implanter les antennes, sensibiliser les mamans à promouvoir le développement des leurs milieux et en recruter en prévision du programme de développement à réaliser avec des bailleurs de fonds potentiels.


La RD Congo participe au Concours Ma' Afrika par AGC

Projet officiel de la Renaissance africaine, reconnu par l’Union Africaine, MA’AFRICA est un concours international qui reconnaît et récompense les femmes d’Afrique. Il vise des héroïnes méconnues qui jouent un rôle important en relevant leurs propres communautés, la plupart du temps sans récompense ou ressources.

Le thème pour 2002, la huitième édition, est « les femmes qui créent le développement soutenable pour l’Afrique ». Les femmes des pays africains, au-dessus de l’âge de 25 ans et habitant en Afrique, ont été invitées à présenter des projets qui aident à instruire, à développer et à relever les gens de leur communauté. Les candidates devraient être activement impliquées dans de tels projets qui doivent être spécifiquement liés à un ou plusieurs domaines suivants : la sécurité de l’alimentation, la sécurité de la santé, la sécurité de l’énergie ou le développement du tourisme.


NOUVELLES D’ESPOIR POUR TOUS : SENSIBILISATION AU DEVELOPPEMENT EN MPASSA III.

Espoir Pour Tous ongd a mis l’accent sur l’encadrement des enfants en délaissement dit « shegues ». Mais le département d’encadrement de la femme s’organise davantage et dans ce cadre, il est prévu une descente à Mpassa III d’une délégation d’Espoir Pour Tous en vu de préparer la base d’une organisation locale de la femme pour divulguer le développement.

Le choix de Mpassa n’est certes pas un hasard . Dans cette localité, Espoir Pour Tous Ongd dispose déjà d’un espace de 2 hectares, situé au bord de la rivière Bibwa. Ce terrain qui a été en don temporaire à Monsieur Egide Kasongo est propice à la pisciculture et à l’élevage, autant qu’à la culture maraîchère.


Syndiquer le contenu