Droits de la personne

Mbewa, correspondante d’une édition en ligne, donnée pour disparue en RDC

Journaliste pour la promotion & la défense des droits de l’homme, organisation de lutte contre l’impunité basée en République démocratique du Congo reste préoccupée par la disparition de Mbewa Nlandu Starling, signalée depuis le 04 novembre 2013.


Les personnes portées disparues à Goma en RDC

L’ONG ASVOCO a reçu l’information selon laquelle les personnes ci-après sont portés disparues :
1. Mr. Charles SOPO,
2. Mr. Daniel MULEND,
3. Mr. Pascal KAJIBWAMI,
4. Mr. Cédric KISUBI,
5. Mr. KABUNDA Félicien,
6. Mr. FOFO NGOY.
Ces personnes sont accusées d’avoir mobilisé les manifestants dans le quartier chaud de GOMA mais surtout d’avoir brandi une pancarte pourtant une mention diffamatoire à la personne de Chef de l’état de la RDC Joseph Kabila.


Déclaration du Réseau Provincial des ONG des Droits de l'Homme de la Ville-Province de Kinshasa en sigle REPRODHOC-Kinshasa.

Le Réseau Provincial des ONG des Droits de l’Homme de la Ville Province de Kinshasa, REPRODHOC en sigle, demeure profondément préoccupé par la pratique continuelle de la Torture dans plusieurs milieux carcéraux des coins et recoins de la Ville Province de Kinshasa.


RDC: Joseph Kabila doit restituer le budget spécial additionnel voté au début 2013, car Rutshuru est sous occupation

La zone congolaise de Rutshuru est sous occupation étrangère. Pourtant, au premiere trimestre 2013, c'est Joseph Kabila, Président de la RDC et commandant suprême de forces régulières FARDC qui n'avait pas promulgué le Budget 2013, au motif que la République Démocratique du Congo doit défendre sa souveraineté nationale. C'est ainsi que le Parlement et le sénat ont pu mettre à la disposition du commandant suprême de forces armées de la RDC, Joseph Kabila Kabange un budget spécial pour que le peuple congolais se sente souverain sur son territoire national.
Joseph Kabila Kabange et Lambert Mende Omalanga ont fait ces promesses publiques, mais le bilan est très regressif: Les enfants ne vont plus à l'école, les paysans ne travaillent plus la terre paisiblement et le peuple vit toujours sous la peur permanente.
Pour cette raison, Joseph Kabila Kabange doit restituer le budget additionnel qui a été mis à sa disposition pour défendre la sécurité nationale de la République Démocratique du Congo, car la zone de Rutshuru est sous une totale occupation étrangère.


RDC : Appel à des poursuites pénales contre des auteurs de viol sur mineures

Journaliste pour la promotion & la défense des droits de l’homme (JPDH), organisation de lutte contre la disparition forcée et de lutte contre l’impunité continue à exiger des poursuites pénales à l’endroit des auteurs de viol, en mars 2007, sur des étudiantes de l’Université de Kinshasa (UNIKIN), se réclamant membres du Mouvement de libération du Congo (MLC, opposition), à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo.
Certaines personnes reconnues coupables ont été poursuivies et condamnées tandis d’autres n’ont pu l’être, jetant ainsi le sentiment de rejet sur les victimes.
Au nombre des cas qu’il revient d’épingler, il y a celui de MIRIAM TANSIA, à l’époque des faits, point focal du MLC, opposition)à la principale université de la capitale.


De Kibati à Kibumba: Distance effectuée en 15 minutes par un Tshikudu au Nord-Kivu

La distance entre Kibumba et Kibati dans le Nord-Kivu est souvent effectuée par une rolette Tshikudu en 25 Minutes. Cependant, les FARDC se disent avoir repousé les rebelles
du M23 plus loin de la ville de Goma. Les populations du Nord-Kivu et de la ville de Goma ont des sérieuses inquiétudes, car Kibumba est le centre agricole qui ravitalle la ville de Goma en poivres, carottes, Choux, Pommes de terres, patates douces et haricots. Au premiere trimestre 2013, le Parlement a voté un Budget spécial au motif de la sécurité nationale. Le Président de la République avait renvoyé le Budget auparavant voté dans le but de renforcer la sécurité nationale et l'équipement de la défense militaire du pays. Il est insupportable que la vitesse de Tshikudu soit la même que les véhicules militaires de FARDC.Le parlement, les Forces régulières et le Gouvernement exécutif doivent sincèrement des explications devant le peuple tout entier: L'Est de la république Démocratique du Congo et spécialement le territoire de Rutshuru est totalement Sous occupation étrangère, malgré le Budget spécial voté par le parlement et le sénat de la RDC.


RDC : Halte à l’intolérance politique

Journaliste pour la promotion & la défense des droits de l’homme, organisation de lutte contre l’impunité basée en République démocratique du Congo dénonce l’intolérance politique dont a été victime SYLVIE LA RESTAUREE KAKE, co-animatrice de l’émission « Semaines en images » produite sur Canal Congo Télévision (CCTV), une chaîne émettant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).


ASADHO:L’Ordonnance du 26 juin 2013 portant création des concertations nationales doit avoir des correctifs urgents

Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme(ASADHO) estime que « L’Ordonnance n° 13/078 du 26 juin 2013 portant création, organisation et fonctionnement des concertations nationales prise par le Président Joseph KABILA doit impérativement avoir des correctifs »
ASADHO constate dans l’ensemble que les termes de cette ordonnance tendent d’une part à exclure certains congolais, et d’autre à verrouiller au profit de la Majorité présidentielle le déroulement et le suivi de l’application des conclusions et recommandations des Concertations Nationales. Pour l’ASADHO, les concertations nationales ne devraient pas être un lieu pour les participants de se partager le pouvoir.


Syndiquer le contenu