Médias et communications

Le procès du journaliste Frank Ngyke laisse un goût d’inachevé : le verdict ce vendredi 13 avril

Le tribunal militaire de Kinshasa-Matete va rendre son jugement ce vendredi 13 avril et mettra fin à ce long procès commencé le 12 juillet 2006. Les cinq accusés parmi lesquels trois militaires et deux civils sont poursuivis pour assassinat, tentative d’assassinat, association des malfaiteurs, extorsion, vol d’armes et recel des téléphones des victimes. La prévention de meurtre a été requalifiée par le tribunal, retenant l’assassinat parce qu’il y avait préméditation.
Photo ci-contre Le feu Franck Ngyke


OLPA salue la libération de huit journalistes éthiopiens

"OLPA salue le verdict prononcé par la Haute cour et la
libération tant souhaitée de huit journalistes éthiopiens. OLPA espère que cette juridiction va acquitter d'autres journalistes encore détenus". Ce sont les propos du sécrétaire exécutif de l'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA)après cette libération.
Photo ci-contre, les présidents éthiopien et chinois


RD Congo : Le Tribunal Militaire de garnison rendra son verdict ce vendredi dans l’affaire d’assassinat d’un journaliste

Le Tribunal Militaire de garnison de Kinshasa/Matete rendra son verdict ce vendredi 13 avril après avoir pris l’affaire en délibéré le 04 avril 2007 au cours d’une audience publique dans l'affaire relative à l'assassinat de Franck Ngyke, journaliste à Référence Plus, un quotidien paraissant à Kinshasa (capitale de la RD Congo) et de son épouse Hélène Paka. Le Ministère public avait requis, lors de l’audience publique, la peine de mort, comme peine la plus forte pour toutes les infractions mises à charge de leurs assassins présumés qui avaent perpetré le crime à leur domicile, dans la nuit du 02 au 03 novembre 2005.


RD Congo : JPDH déplore la violation de la liberté de la presse à Kinshasa

« La direction du Journal Alerte Plus, un quotidien paraissant à Kinshasa informe le Gouverneur de la ville province de Kinshasa (capitale de la RD Congo) ainsi que les autorités en charge de la sécurité de la ville, de l'enlèvement de Madame KINGUMBU NTABWANI, journaliste reporter du Journal Alerte Plus par des hommes en armes et se réclamant des services spéciaux », lit-on dans un communiqué adressé aux autorités de la ville avec ampliation aux organisations non gouvernementales des droits de l’homme dont copie est parvenue à Journaliste pour la promotion et la défense des droits de l’homme (JPDH).


la RD Congo dans le processus de la Gouvernance de l'Internet

A l'ére de la révolutuion du numérique,tous les Etats membres des Nations Unies se mobilisent pour réfléchir sur la gestion de l'Internet.


OLPA salue le Projet de résolution sur la protection des journalistes en zones de conflit

Alors que plus de 60 journalistes ont été tués en 2005 et déjà plus de 75 en 2006, que plus de 130 professionnels de la presse sont morts en Irak depuis le début de la guerre, la France et la Grèce ont déposé au Conseil de sécurité des Nations unies un projet de résolution sur la protection des journalistes en zones de conflit. L’Observatoire de la Liberté de la presse en Afrique (OLPA) salue cette initiative qui constituerait une avancée notable dans la protection des journalistes en période de conflit armé. OLPA invite tous les Etats membres de Nations Unies à se mobiliser et à apporter leur total soutien pour la concrétisation d'un tel projet. Photo-ci contre le Conseil de sécurité de Nations Unies


OLPA salue le Projet de résolution sur la protection des journalistes en zones de conflit

Alors que plus de 60 journalistes ont été tués en 2005 et déjà plus de 75 en 2006, que plus de 130 professionnels de la presse sont morts en Irak depuis le début de la guerre, la France et la Grèce ont déposé au Conseil de sécurité des Nations unies un projet de résolution sur la protection des journalistes en zones de conflit. L’Observatoire de la Liberté de la presse en Afrique (OLPA) salue cette initiative qui constituerait une avancée notable dans la protection des journalistes en période de conflit armé et invitent tous les Etats membres de Nations Unies à soutenir ou à appuyer l’adoption d’un tel projet. A suivre.


OLPA exige la libération immédiate des journalistes arrêtés à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la presse en Afrique (OLPA) est très inquiet à la suite de l’arrestation et l’incarcération de plusieurs journalistes à Kinshasa. Les éléments de la police s'illustrent depuis quelques jours dans les actes qui nuisent à la liberté de la presse et qui ternissent l'image de la jeune démocratie congolaise.


Syndiquer le contenu