Médias et communications

OLPA attristé par l'assassinat odieux de Franck Ngyke Kangundu et exige la fin de la culture de l'impunité en R.D.Congo

Le Comité exécutif de l'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), réseau africain d'experts juristes et journalistes volontaires pour la défense et la promotion de la liberté de la presse, exprime sa vive consternation après l'assassinat odieux de Franck Kangundu Ngyke, journaliste au quotidien "La Référence Plus", paraissant à Kinshasa, le 3 novembre 2005.
Franck Kangundu Ngyke (52 ans) accompagné de son épouse Hélène Mpaka (41 ans) ont été assassinés dans la nuit du 2 au 3 novembre 2005 à leur arrivée devant leur résidence du quartier Mombele, dans la commune de Limete à Kinshasa.


Suspension de 3 journaux de Kinshasa : OLPA dénonce l’empiètement des attributions de l’Omec et l’instauration des pratiques dictatoriales par la Haute Autorité

L'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) dénonce l’usurpation des prérogatives dévolues à l’Observatoire des Médias Congolais (OMEC) et l’instauration des pratiques dictatoriales par la Haute Autorité des Médias, instance publique de régulation des médias congolais ; après la suspension de trois organes de presse écrite de Kinshasa, le 19 septembre 2005.
Le Bureau de la Haute Autorité des Médias (HAM) présidé par Modeste Mutinga Mutuishayi, a décidé de suspendre pour une durée de trois mois quelques journaux paraissant à Kinshasa, le 19 septembre 2005. Il s’agit de Pool Malebo, le Journal et l’Ouragan.


OLPA condamne le fait d'empêcher un caméraman de filmer à Mbuji-Mayi

L'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) condamne le fait pour les éléments de la Police intégrée d'avoir empêché les journalistes de la Radio-Télé Océan Pacifique (RTOP), émettant à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï oriental, d'effectuer un reportage sur un accident de circulation survenu au Rond Cohydro dans la commune de Diulu, le 6 septembre 2005.


JED signe une convention avec un cabinet d'avocats à Kinshasa pour défendre les journalistes et médias devant les cours et tribunaux

Journaliste en danger (JED), organisation indépendante et non partisane de défense et de promotion de la liberté de la presse et Réseau d'alerte de l'OMAC (organisation des Médias d'Afrique Centrale) a signé une convention de partenariat avec un cabinet d'avocats pour l'assistance juridique des médias et journalistes devant les cours et tribunaux ainsi que les innombrables administrations qui, de droit ou de fait, connaissent des affaires liées au droit d'informer et d'être informé.


JED a lancé son programme de défense des journalistes devant les cours et tribunaux

«Journaliste en danger", (JED) a lancé mercredi son programme de défense des journalistes et médias devant les cours et tribunaux ainsi que devant diverses administrations nationales impliquées dans des atteintes à la liberté d'informer et d'être informé telle que garantie par les articles 27, 28 et 29 de la constitution de la RD Congo et la loi n°96/002 du 22 juin 1996, portant modalités de l'exercice de la liberté de la presse en RDC.


Lundi 29 août à Fatima, l'Unpc fait la restitution du processus de Bagamoyo

L'Union nationale de la presse du Congo (Unpc), en collaboration avec l'Institut Panos Paris et la Coordination nationale de la Conférence internationale sur la paix, la sécurité, la démocratie et le développement dans les Grands Lacs, organise le lundi 29 août 2005, à la Paroisse Notre- Dame de Fatima de la Gombe, une journée de restitution du processus de Bagamoyo et de la Conférence internationale sur les Grands Lacs.


OLPA préoccupé par la traque d'un journaliste à Bandundu-Ville

L'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) est vivement préoccupé par les menaces d'arrestation qui pèsent sur la personne d'Olivier Kibala, journaliste animateur d'émissions à la Radio Concorde nationale, émettant à Bandundu-Ville, chef-lieu de la province du Bandundu depuis samedi 30 juillet 2005.
Au cours des tranches d'animation de la Radio Concorde nationale dans l'après-midi du 30 juillet 2005, Olivier Kibala a déploré les comportements d'une patrouille de la police nationale congolaise dans la nuit du 29 au 30 juillet 2005. Il a révélé qu'un groupe de policiers effectuant la patrouille dans un quartier de la ville s'est introduit dans la concession de M. Senkey, chef de division des titres immobiliers du Bandundu.


OLPA choqué par les conditions de détention d'un journaliste à Kinshasa

L'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) est profondément choqué par les conditions de détention de Jean-Pierre Pambu Lutete, Editeur de l'hebdomadaire la "Tolérance", paraissant à Kinshasa au cachot du Parquet de grande instance de Kinshasa / Gombe.
Jean-Pierre Pambu Lutete a été interpellé le 28 juillet 2005, dans la commune de la Gombe à Kinshasa par Lotis Bongala, inspecteur judiciaire à la direction générale de la police judiciaire des parquets.


Syndiquer le contenu