Médias et communications

Attentat contre le journaliste Samir Kassir : Un émissaire d’OLPA chez l’ambassadeur du Liban à Kinshasa

Victor Zmeter, ambassadeur du Liban en République démocratique du Congo (RDC), a accordé une audience à un émissaire de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), vendredi 10 juin 2005 au siège de l’ambassade au quartier Binza Ma Campagne, dans la commune de Ngaliema à Kinshasa. Il s’agit de Joseph-Alain Kabongo, secrétaire exécutif d’OLPA.
Les entretiens entre l’ambassadeur Zmeter et son hôte ont tourné autour de l’attentat contre le journaliste franco-libanais Samir Kassir, le 2 juin 2005. Le Secrétaire exécutif d’OLPA était porteur d’une lettre de protestation adressée par cette organisation au Président libanais Emile Lahoud et à son Premier ministre Nagib Migati.


OLPA condamne l'agression d'un caméraman d'Antenne A à Kinshasa

L'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) condamne vigoureusement l'agression de Guy Mawesi, caméraman à la chaîne privée de télévision Antenne A, émettant à Kinshasa.
Guy Mawesi a été pris à partie, jeudi 9 juin 2005, par des étudiants de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication (Ifasic), une école de journalisme de Kinshasa, au moment où il filmait une bagarre opposant les étudiants de l'Ifasic aux élèves de l'Institut Notre Dame de Fatima à Gombe, au centre-ville de Kinshasa.


Poursuivis pour diffamation, les journalistes du Moniteur de Kinshasa optent pour le règlement à l'amiable

L'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), réseau africain d'experts juristes et journalistes volontaires pour la défense et la promotion de la liberté de la presse en Afrique, basé à Mbuji-Mayi, a appris avec satisfaction l'accord intervenu le 4 juin 2005 à Kinshasa entre les journalistes du Moniteur, un hebdomadaire paraissant dans la capitale congolaise, et le docteur Miaka Mia Bilenge, Secrétaire général au Ministère de la Santé.
Rigobert Kakwala Kash et Benjamin Kabwanga Bukasa Tshinay, respectivement Editeur et directeur de publication du Moniteur ont été poursuivis devant le Tribunal de paix de Kinshasa-Pont Kasa-Vubu pour diffamation à l'endroit du docteur Miaka Mia Bilenge.
La partie citante (Miaka Mia Bilenge) et les cités R. Kakwala Kash et B. Kabwanga se sont mis d'accord sur la nécessité de mettre fin aux poursuites judiciaires et de régler leur différend à l'amiable.


OLPA condamne la tentative d'assassinat d'un journaliste à Lubumbashi

L'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) condamne fermement la tentative d'assassinat de Jean Ngandu, journaliste à la Radio Okapi à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Katanga.
Jean Ngandu a été agressé samedi 28 mai 2005 dans la soirée par des éléments incontrôlés des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), au moment où il rentrait chez lui au quartier Bel air, dans la commune de Kampemba.


OLPA se réjouit de la reprise des émissions de la télévision Message de Vie à Kinshasa

L'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), réseau africain d'experts juristes et journalistes volontaires pour la défense et la promotion de la liberté de la presse, exprime sa satisfaction après la reprise des émissions de la télévision Message de Vie, émettant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), le 27 mai 2005.
Selon Thom's Mwanza, directeur des programmes à cette chaîne confessionnelle, propriété du pasteur Kutino Fernando, un Substitut du Procureur de la République près le Parquet de Grande Instance de Kinshasa-Kalamu s'est rendu personnellement au siège de la RTMV (Radio-Télé Message de Vie) pour signifier aux responsables de cette chaîne que la sanction était arrivée à terme le 25 mai 2005, et que les émissions devraient reprendre.


Insécurité à Kinshasa : OLPA condamne l'enlèvement de deux journalistes kinois

La recrudescence de l'insécurité à Kinshasa préoccupe, au plus haut point, le Comité exécutif de l'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA).
En l'espace de 24 heures, deux professionnels exerçant au sein de deux organes de presse de Kinshasa ont été enlevés par des hommes armés, conduits à des endroits plus éloignés des quartiers populaires et du centre-ville de Kinshasa. Il s'agit de Claude Ngwenina Legwen et Mill's Tshibangu Katshaleji, respectivement caricaturiste au quotidien Le Phare, paraissant à Kinshasa et animateur de l'émission Télé Chat à la chaîne privée de télévision RTKM (Radio-Télé Kin Malebo), émettant à Kinshasa.


Deux journalistes poursuivis devant le Tribunal de paix de Kinshasa-Pont Kasa-Vubu pour diffamation : OLPA plaide pour un procès juste et équitable

Rigobert Kakwala Kash et Benjamin Kabwanga Bukasa Tshinay, respectivement Editeur et directeur de publication de l'hebdomadaire Le Moniteur, paraissant à Kinshasa sont poursuivis par le docteur Miaka Mia Bilenge, Secrétaire général au Ministère de la Santé, pour imputations dommageables, devant le Tribunal de paix de Kinshasa-Pont Kasa-Vubu. Au cours de l'audience publique du 20 mai 2005, le juge Mukoko, a sollicité le renvoi de l'affaire au 30 mai 2005, au motif que le président du tribunal Bulambo était indisponible.


OLPA satisfait de la reprise des émissions à la RTDK/Mbuji-Mayi

L'Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) se réjouit de la reprise des émissions de la Radio-Télé Debout Kasaï, (RTDK), une chaîne privée de radio et télévision, émettant à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï oriental, le mercredi 18 mai 2005 à 19 heures. La station avait interrompu ses émissions mardi 17 mai 2005 dans la soirée après que des policiers aient pris d’assaut les installations de la radio et de la télévision sur ordre de Dominique Kanku, gouverneur de la province du Kasaï oriental.


Syndiquer le contenu