Kinshasa

IRAK : Nos partenaires nous observent

Chers amis,
C'est à partir du "Le portail de la société civile en RDC" que j'ai lu le message que le RECIC lance par rapport à ce qui se passe en IRAQ. Hier déjà, en conversation avec quelqu'un du mouvement dont je tais le nom par pudeur,je faisais le constat malheureux que la société civile congolaise
semblait ne rien dire sur ces malheureux évènements.
Je suis content que vous ayez ce déclic mais n'aurait-il pas d'autres moyens pour la société civile en général et les partenaires de 11.11.11. de manifester ce ras-le-bol?


IRAK: Les RECIC des Provinces commencent à Réagir

Chers amis,

Il est vrai que la guerre de l'agression que subissent nos frères irakiens nous concerne de loin ou de près et a des retombées tant économiques que politiques dans notre pays. Martyrs tous d'une invasion avec des sousbassements économiques, j'estime qu'il soit impérieux que la société civile du Congo puisse se solidariser avec nos frères irakiens.
Si des actions sont déjà menées sous certaines formes, il s'avère important que nous sortions de la distraction occasionnée par les négociations du positionnement politique et partage de l'os qui ne finissent presque pas encore, afin de parler, mieux réagir, et attirer l'attention de notre population qui doit comprendre sa situation aujourd'hui à travers celle du peuple irakien.
J'épouse donc ce souci de nous retrouver entre partenaires de 11.11.11.maintenant que la concertation des forces vives gît dans la torpeur de ce que nous pouvons imaginer. Richard doit donc prendre son bâton et lancer le ton.
Gérard.


LE DEBAT SUR L'IRAK DOIT SE FAIRE A LA PLACE PUBLIC, AU PORTAIL DONC

Le Recic-National remercie celles et ceux qui lui ont adressé des félicitations pour avoir lancer ce débat sur l'Irak et surtout celui qui y a ajouté une image. Il vous prie cependant de mener ce débat sur notre portail en axant nos interventions sur des actions à mener par nous, ici et maintenant. Il nous faut également tirer les leçons de l'actuelle évolution du monde et projetter notre propre mode de gestion social et notre vision du nouveau partenariat avec un monde globalisé et peut être amorçant, avec la guerre en Irak une courbure vers des nouvelles incertitudes. L'autre chose est de savoir que faire pour que le processus de Paix en RDC ne se retrouve pas tout simplément dans les oubliettes?
Est-il possible d'envisager de manifester notre désaccord en marchant comme le font les autres à travers le monde? Evitons un silence qui pourrait faire de nous les complices du crime qui se réalise en IRAK.


JSF fait des propositions sur la désignation des animateurs du Pouvoir Judiciaire pendant la Transition

Désignation du Premier Président de la Cour Suprême de Justice,
du Procureur Général de la République et de l’Auditeur Général des Forces Armées
Mesdames et Messieurs les Délégués des composantes au Dialogue Inter-Congolais,
Justice Sans Frontières ( JSF ) saisit cette opportunité pour vous saluer et vous rappeler l’obligation qui vous incombe, de par l’Accord Global et Inclusif (point V,3,c ) et le Projet de Constitution de la transition ( article 153 ), de désigner le Premier Président de la Cour suprême de Justice, le Procureur Général de la République et l’Auditeur Général des Forces Armées .
En effet les deux textes disposent conjointement en termes identiques ce qui suit : « Le Premier Président de la Cour Suprême de Justice, le Procureur Général de la République et l’Auditeur Général des Forces Armées seront désignés et mis en place après la signature de l’Accord Global et Inclusif, dans le respect des équilibres nationaux et selon un mécanisme défini par les composantes et entités du Dialogue Inter-Congolais.


Avec des conteurs et griots, ‘Si Jeunesse Savait’ a célébré la francophonie à Kinshasa

Des artistes comédiens, musiciens, conteurs et griots dont JEAN GOUBALD, PAPY MBWITI ,KIKA KIDJO, ISRAEL TSHIPAMBA, NOEL KITENGE ,DJONIMBO, FRANCOISE MUKUKU M.M. ET ABDON FORTUNE KOUMBA ‘KAF’ (du Congo-Brazzaville) ont animé la soirée.
Un interprète en langage gestuel était disponible pour les membres sourds-muets également présents à la manifestation...


‘Si Jeunesse Savait’ prêt à rejoindre le CIOMEP

Le Groupe de Réflexion et d'Action pour la Jeunesse "Si Jeunesse Savait" (SJS-GRAJ) vient de solliciter son adhésion au CIOMEP, le Collectif international des ONG messagères de paix. SJS-GRAJ entend ainsi mieux atteindre ses objectifs de vulgarisation de la culture de la paix et du respect des droits de l'homme en milieux des jeunes en réalisant des actions en partenariat avec d'autres organisations oeuvrant dans les mêmes domaines.


SJS-GRAJ célèbre la journée de la francophonie par une ‘soirée des contes’ le dimanche prochain

VOUS ETES CORDIALEMENT INVITE à nous soutenir et à venir partager avec nous cette sauce culturelle, et ce quels que soient votre âge, votre nationalité, votre culture, votre statut… votre vision de la francophonie…


ATELIER SUR LA METHODOLOGIE DE CONFECTION DES OUTILS DE FORMATION EN GENRE

Du 17 mars au 04 avril 2003 au Centre Thérèsianum, le Comité National Femme et Développement (CONAFED) organise un atelier pour la formation d'une expertise locale sur le genre.


Syndiquer le contenu