Santé

1ér.décembre2006: Une Journée mondiale contre le sida axée sur la responsabilité

Un quart de siècle après son apparition, le sida (syndrome immuno-déficitaire acquis) continue de progresser, avec 11.000 nouvelles contaminations par jour
et près de 3 millions de morts par an et l'appel à tenir les promesses pour enfin stopper la pandémie est au coeur de la Journée mondiale organisée par l'ONU vendredi.


Traitement de substitution : Traiter la ménopause au soja sans danger.

Ce traitement naturel de la ménopause constitue une alternative intéressante.
Pour les femmes qui souffrent de symptômes légers ou modérés. Une étude a démontré l'innocuité après un an au niveau de l'endomètre.


La lèpre, toujours présente en RDC.

La lèpre, cette maladie bien ancienne, souvent associée aux temps bibliques, n'a toujours pas disparu. En fait, quelque 500.000 cas nouveaux - plus de 1400 par jour - ont été répertoriés en 2005.
En 1996, l'Organisation Mondiale de la Santé faisait part de son espoir de voir la maladie éradiquée dans les 10 ans.

Mais en 2006, en Amérique latine, en Asie et en Afrique, des gens continuent à souffrir de la lèpre - et pourtant un remède, disponible gratuitement, a été découvert il y a plus de 20 ans.

Il est difficile de déterminer les raisons pour lesquelles la maladie existe toujours, alors qu'elle a disparu en Europe depuis des décennies.

Pour plusieurs spécialistes, l'une des raisons pourrait être la honte et la crainte du rejet qu'inspire toujours la lèpre.
La lèpre aujourd’hui


L'Atelier-Théâtr'Actions "ATA" a participé au Colloque sur la reconstruction des systèmes de santé post-conflit

L'Atelier-Théâtr'Actions "ATA" a participé au Colloque sur la reconstruction des systèmes de santé post-conflit: l'exemple de la RDCongo, organisé à Paris le 06 octobre 2006 par Médecin du Monde.
Dans son intervention, le porte parole de l'ATA, le Commissaire Générale José Bau a invité les participants à renforcer l'éducation de l'hygiène au niveau scolaire, à utiliser les cannaux sociaux pour la promotion de la santé, à relancer la police d'hygiène et à considérer le travail du théâtre.


RAPPORT DES ACTIVITES DE L'ONG NATIONALE HUMAN RESCUE/RDC.

RAPPORT DES ACTIVITES DE L'ONG NATIONALE HUMAN RESCUE/RDC


L'OMS MET LE MONDE AU DEFI D'AMELIORER LA QUALITE DE L'AIR.

Des normes plus strictes en matière de pollution atmosphérique pourraient réduire de 15% le nombre des décès dans les villes polluées

Genève -- L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) met aujourd'hui les gouvernements du monde entier au défi d'améliorer l'air de leurs villes afin de protéger la santé de leurs populations. Cet appel intervient au moment où l'OMS publie ses nouvelles Directives relatives à la qualité de l'air, qui abaissent considérablement les normes relatives aux niveaux de polluants. L'OMS estime qu'en réduisant les taux d'un type particulier de polluant (connu sous le nom de PM10) on pourrait réduire tous les ans de 15% la mortalité dans les villes polluées. Ces Directives abaissent aussi sensiblement les limites recommandées pour l'ozone et le dioxyde de soufre.


La population de Kindu exposée aux maladies d’origine hydrique

La population du Maniema en général et celle de Kindu en particulier est en danger suite à l’irrégularité de fourniture d’eau potable par la REGIDESO signale le Réseau Femme et Développement (REFED) dans un communiqué remis récemment à la presse.


SITUATION DE LA SANTE MATERNELLE ET NEONATELE EN R.D. CONGO

La République Démocratique du Congo est parmi les pays africains qui ont un taux de mortalité maternelle et néonatale au dessus de la moyenne africaine.


Syndiquer le contenu