Kasai Occidental

L'AG RJMP 10 et LA SEMAINE DE LA PAIX 2010 COMMEMOREES A KANANGA DU 04-10/10/2010: UNE REUSSITE TOTALE

Du lundi 04 au dimanche 10 octobre 2010, le Réseau « Jeunes dans le Monde pour la Paix » (RJMP en sigle) –en partenariat avec Pax Christi International (PCI en sigle) - a commémoré sa 6ème Semaine de la Paix. A cette même occasion le RJMP a tenu sa 7ème Assemblée Générale.
Les travaux de la Semaine de la Paix 2010 se sont déroulés à Kananga autour du thème général : « Bâtissons la Paix, condamnons la haine ».
Le présent rapport général dresse la synthèse de la chronologie des activités telles qu’elles se sont déroulées jour par jour.


LA SOCICO)/KASAI OCCIDENTAL REAGIT A L’ARTICLE L’ARTICLE DE MONSIEUR J.E. KOTA PARU DANS KONGO TIMES

FACE A L’ARTICLE DE MONSIEUR J.E. KOTA PARU DANS KONGO TIMES RELATIVE A LA PRESTATION DES ACTEURS ET DES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA RDC, LA SOCICO/KASAI OCCIDENTAL INVITE LA PRESSE CONGOLAISE ET AFRICAINE A ETRE UNE PRESSE ENTHOUSIASTE DE BONNES NOUVELLES PLUTOT QUE DE MALHEURS QUI NOUS FRAPPENT.

La Coordination Provinciale de la Société Civile du Congo (SOCICO/Kasaï occidental), a lu avec un profond regret l’article intitulé « 2009 en RDC : bagarres, destitutions et querelles de leadership à travers les provinces », publié sur le site Internet www.KongoTimes.info sous la plume de J.E. KOTA par Kongo Times de janvier 2010.
La Coordination Provinciale de la SOCICO/KASAI OCCIDENTAL salue l’initiative et le courage de Monsieur J.E. KOTA et de Kongo Times de dénoncer les pratiques de certains acteurs politiques incompatibles avec les aspirations profondes du peuple congolais, en l’occurrence la démocratie, la paix et l’amélioration des conditions de vie des Congolais. Cette dénonciation est susceptible d’interpeller les coupables, d’éveiller leur conscience à la bonne gouvernance, de renforcer les capacités de nos institutions politiques et de favoriser le développement de notre pays. A ce titre, Kongo Times et J.E. KOTA méritent les félicitations sincères de la SOCICO.
La Coordination Provinciale de la SOCICO du Kasaï Occidental déplore toutefois les inexactitudes et les déclarations mensongères concernant le Kasaï Occidental.


LES CONFLITS CHAMPETRES AYANT ENGENDRE L’INSECURITE ET LES TROUBLES DANS LE SECTEUR DE MASHALA

La Coordination Provinciale de la Société Civile du Congo (SOCICO/Kasaï Occidental) a été informée de l’aggravation des conflits champêtres qui ont opposé, le jeudi 20 mai 2010, la localité de Bena Kayenga/Bakua Tshianji dans le Groupement de Bakua Ngula, à la localité de Bena Kasaya dans le Groupement de Bakua Indu, en Secteur de Mashala, Territoire de Dimbelenge. Le bilan est lourd : plusieurs blessés du côté Bena Kayenga, dont l’un est décédé à l’Hôpital de la Mission Catholique Mashala un jour après. Par la suite, la situation s’est aggravée avec un mort du côté Bakua Indu (fusillé à bout portant). Des pillages des biens et incendie systématique des maisons ont été enregistrés deux jours durant (plus de 400 maisons au total ont été brulées de part et d’autre de deux groupements).
Très préoccupée par cette recrudescence des conflits champêtres et coutumiers à travers la province du Kasaï Occidental en général et de la cruauté et des conséquences desdits conflits dans le Secteur de Mashala en particulier, la SOCICO/Kasaï Occidental s’est réunie le jeudi 27 mai 2010 pour réfléchir sur les causes profondes de la situation et faire des propositions à l’Autorité Gouvernementale Provinciale en vue des solutions durables au problème. La SOCICO/Kasaï Occidental espère ainsi contribuer à la restauration de la paix et de la sécurité, un des programmes prioritaires du Gouvernement Provincial.


Changement au sein du Conseil d'Administration du RJMP, Edel Martin KABUTAKAPUA cède son fauteuil à Monsieur l'Abbé Crispin TSHI

Le RJMP couplé 2009 (Assemblée Générale et Semaine de Paix) tenu àBana ba Ntumba a pris un certain nombre de grandes décisions, à savoir :
- L’amendement de certains articles et dispositions statutaires (articles 4, 15, 17-34, 37 et 54). N.B. En cas de conflit entre les dispositions de cet amendement et celles des Statuts amendés en 2004, les premières prévalent sur les secondes ;
- La création d’un nouvel organe dénommé Coordination Nationale du RJMP
- L’élection de Monsieur l’Abbé Crispin TSHIBANGU Bampidie comme Président Administrateur en remplacement de Monsieur Edel Martin KABUTAKAPUA (52 voix pour et 2 abstentions sur les 54 membres votant reconnus comme réguliers)
- L’élection de Monsieur Edel Martin KABUTAKAPUA en qualité de Coordonnateur National du RJMP (44 voix pour, 8 contre et 2 abstentions).


MOT DE LA SOCICO/KASAI OCCIDENTAL) A L’INTENTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQ

Bien qu'elle n'ait pas été reçue par le Président de la République lors de son séjour au Kasaï Occidental, voici ci-dessous le mot destiné au Chef de l'Etat par la SOCICO/Kasaï Occidental


SOCIETE CIVILE DU KASAI OCCIDENTAL DECU PAR LE CHEF DE L'ETAT

La Société Civile de la République Démocratique du Congo, Coordination Provinciale du Kasaï Occidental, est profondement indignée de n’avoir pas été reçue par le Chef de l’Etat Congolais, Joseph KABILA KABANGE durant son séjour kanangais du 29 au 31 août 2010 sans oublier son séjour de Tshikapa du 31 août au 02 septembre 2010.
Le regret de la SOCICO/Kaasaï Occidental s’explique par le fait que dans les autres provinces où il est passé, le Président de la République a conféré avec la Société Civile. Au Kasaï Occidental, le Chef de l’Etat a reçu presque toutes les couches importantes de la province. Partout, sauf comme par hasard au Kasaï occidental, la Société Civile Organisée n’a pas été reçue ! Pour quelles raisons ? La Société Civile n’existe pas au Kasaï Occidental ? Qui a empêché à ceque la Société Civile rencontre le Chef de l’Etat ? Il n’y a que les services proches du Chef de l’Etat lui-même dont en particulier son protocole d’Etat qui peut répondre.


REACTION DE LA SOCICO/KASAI OCCIDENTAL)FACE A LA DECISION DU GOUVERNENMENT CENTRAL DEMANDANT10.000$ POUR RETRANSMETTRE LA CAN 10

En plus du manque d'eau au robinet et de l'électricité la population ouest-kasaïenne vient aussi d’être exclue de divertissements que la Confédération Africaine de Football (CAF) offre à tous les Africains en ce début de l’Année 2010 ! Cette nième calvère imposée au peuple ouest kasaïen vient Décision du Ministre de l’Information du Gouvernement Central qui exige aux chaînes de Radio et Télévisions privées de payer la somme de dollar américain dix milles (10.000$ US) comme taux de droit de retransmission des rencontres de la Coupe d’Afrique de Nations (CAN Angola 2010). Et suite à la précarité de la situation financière des chaînes des radios et télévisions privées œuvrant au Kasaï Occidental, la population ouest-kasaïenne n’a pas pu suivre les matchs de cette compétition africaine deux jours durant déjà, soit, le samedi 16 et dimanche 17 janvier 2010.

Ci-dessous nous reprenons l'intégralité de la déclaration de la Société Civile du Congo (SOCICO/Kasaï Occidental) qui considère cet acte comme une violation flagrante des Droits de l'Homme (plus précisément le droit à l'information) et une disposition contraire à la Constitution de la République Démocratique du Congo


<< La vision de la Société Civile du Congo sur le rôle joué par la Presse ouest-kasaienne dans la situation politique du moment

Dans le cadre de la capacitation des journalistes de Kananga, l’Observatoire des Médias Congolais (OMEC en sigle) Antenne Provinciale du Kasaï Occidental, avait lancé en date du 19 mars 2009 une invitation à Monsieur Edel Martin KABUTAKAPUA (Coordonnateur Provincial de la Société Civile du Congo –SOCICO/Kasaï Occidental, Président Administrateur du Réseau « Jeunes dans le Monde pour la Paix » -RJMP/ONGDH-, Ancien Président Provincial du MIEC/Kasaï Occidental et Assistant à l’Institut Supérieur des Sciences Religieuses de Kananga –ISSR/Kananga).
Comme sujet à communiquer, les organisateurs avaient confié à Monsieur Kabutakapua le thème «« La vision de la Société Civile face à la situation politique du moment au Kasaï Occidental et les perspectives des prochaines échéances électorales ».
Mais, pour des raisons fondamentales de compréhension de la situation politique au Kasaï occidental et surtout de la responsabilité à mettre sur le dos des journalistes, l’orateur avait estimé bon de reformuler à sa façon le thème lui confié de cette manière «« La vision de la Société Civile du Congo sur le rôle joué par la Presse ouest-kasaienne dans la situation politique du moment et le rôle à jouer lors des prochaines échéances électorales ».
C’est cette communication que nous reprenons ci-dessous.
Pour tout contact, question ou suggestion, prière s’adresser au Conseil d’Administration du RJMP aux adresses :
Avenue Macar (ex Shabunda) N° 23
Quartier Malandji/Commune de Kananga
Province du Kasaï occidental
République Démocratique du Congo
Téléphones : +243 997 406 289/+243 852 581 510
Web : http://www.societecivile.cd/node.php?id=1257, http://www.paxchristi.net


Syndiquer le contenu