Paix et démocratie

La démocratie à l'heure actuelle : quelques notions

Avec ce qui se passe en Ituri, la population a difficile à comprendre le vrai sens du mot "Démocratie", c’est quoi et pourquoi ?. D'où notre Réseau, qui est une Association Sans But Lucratif, asbl, et se devant d'enseigner la vérité, s’est décidée de traiter ce mot dans un langage simple, adapté à la population paysanne. Aussi, nous savons que sans dire la vérité qui est une vertu, il n'y aura pas de différence entre homme et bête, bien que tous soient appelés primitivement "animal". "Démocratie et Civisme pour le Développement Intégral", Réseau dont il s'agit ici, va publier une série de textes sur le civisme, la démocratie et le développement, textes qui constituent le noyau des cours qui ont été dispensés ou qui le seront après la catastrophe humaine jamais vue en Ituri.


BON ANNIVERSAIRE LES BEJARTS "12 ANS DEJA "

Les Bèjarts programme d'éducation civique par le théâtre totalisera 12 années d'existence ce jeudi 07 août 2003,
il organise pour ce une journée de réflexion à l'intention de ses artistes et membres autour de trois thèmes principaux:

- Les techiques d'improvisation dans le théâtre d'intervention
(par ELbas Manuana , Ass. à l'INA)

-les specificités de l'Admnistration d'une compagnie culturelle
(par José Bawu , Coord. de l'ATA)

- L'Impact de la chretieneté dans une association des jeunes
(par le pasteur Madhi)


La Coordination de la Société Civile du Nord-Kivu accuse le RCD de violation de l'acte d'engagement de Bujumbura

La Coordination de la société civile du Nord-Kivu (Est/RDC) dénonce la violation " permanente " de l’acte d’engagement de Bujumbura de la part de l’ex-rébellion du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD/Goma) dont les troupes poursuivaient la conquête des territoires sous contrôle des hommes de Mbusa Nyamwisi (RCD/ML) en direction de Beni, fief de ce mouvement.


Communiqué de presse no 3 deuxième trimestre

Le mouvement missionnaire des jeunes dénommé « JEUNESSE DU MONDE » de l’Archidiocèse de Kinshasa est heureux des prestations de serment des vices-présidents, des ministres et vices-ministres de la République Démocratique du Congo, désignés conformément à l’Accord global et inclusif sur la transition en RDC signé à Prétoria le 17 Décembre 2002 et adopté à Sun City le 01 Avril 2003, et à la constitution de la transition du 04 Avril 2003.


Restitution de formation des formateurs en gestion des conflits

Le 15 avril 2003 ,l'Action Contre les Violations des Droits des Personnes Vulnérables (ACVDP) a procédé à la restitution de la formation des formateurs sur la gestion des conflits qu'elle avait suivi au centre Lokole du 11 au 12 décembre 2002 à la base de kingabwa plus précisément à la paroisse St Gonza de Kingabwa Yaounde dans la commune de Limete.


LA SOCIETE CIVILE EXIGE UN ETAT DE DROIT POUR LA GESTION DE LA TRANSITION


Société civile/Forces vives de la République Démocratique du Congo (RDC)
, se déclare inquiète face à la reprise des hostilités à l'Est du pays, dans une déclaration intitulée " Debout congolais ",publiée jeudi à Kinshasa.

Selon la déclaration de la Société civile/Forces vives de la RDC, cette situation met en péril les acquis du processus de paix en cours dans le pays.


"QUANTITE BOLITE" en tournée à Masina,Ndjili,Kimbanseke

Les Béjarts, programme d' éducation civique par le théâtre,
se produit demain samedi 21 juin 2003 à 10 heures à l'ecole BETABE à Masina dans le cadre de la campagne de sensibilisation et de réflexion sur les conséquences de la guerre et la nécessité de la construction d'une paix durable en Rép. Dém. du Congo. Organisée par la LIFDED (Ligue de Femmes pour l'Education à la Démocratie)


TENTATIVE DE RAPPROCHEMENT DES LEADERS DE LA SOCIETE CIVILE DE LA RDC.

Les membres de la « Base de l’Observatoire pour la République, B.O.R. » comme tous les autres congolais avertis, ont suivi de loin ou de près les prestations des délégués de la Société Civile avant, pendant et après le Dialogue Inter-congolais de Gaborone à Pretoria en passant par Addis-abeba, Sun City... Au moment du partage des responsabilités au sein des institutions de la transition politique dans notre pays, à côté d’une situation sociale, économique et politique non moins catastrophique, notre comportement en tant qu’animateurs de la Société Civile suscite pas mal d’interrogations quant aux objectifs que nous nous sommes assignés chacun au sein de sa corporation.


Syndiquer le contenu