Paix et démocratie

Deux ONG dénoncent des mouvements militaires et des recrutements d'enfants soldats

Des mouvements de troupes militaires dans le Sud-Kivu, à l'est de la République Démocratique du Congo (RDC) et dans le Nord du pays, depuis la prestation de serment des officiers de l'état-major de l'armée unifiée de la RDC le cinq septembre, inquiètent la population locale, ont rapporté mardi deux ONG de défense des droits de l'Homme.


Une campagne par Amnistie Internationale

Une image vaut milles mots


Insécurité à Mbuji-Mayi

Il ne se passe un jour sans parler de vol à main armée dans la ville de Mbujimayi, Province du Kasai Oriental. A 02 heures du matin de ce mardi 16 septembre 2003, un groupe de bandit à main armée a fait iruption chez Monsieur NTAMBUE Kalala Mandela, Diacre de l'Eglise Néo-Apostoliqueet habitant au Quartier Minkoka (SNEL), Commune de Dibindi à Mbuji-mayi. Si le groupe de ces inciviques a réussi à emporter plusieurs biens et une importante somme d'argent en francs congolais, la population a aussi, comme pour se vanger, réussi à arreter un des crimineles non autrement identifié qu'elle a brulé vif.


Procès verbal des Résolutions, Déclaration et engagements issus de la première semaine des enfants de l'Est de la R.D. Congo pour la Paix et l'unité

L’An 2003, le 23ème jour du mois de juillet ,sur initiative du parlement d’ enfants du Nord-Kivu, nous , parlements d’enfants de l’Est de la RDCongo, avons participé à la 1ère semaine des enfants pour la paix, l’unité, la cohabitation pacifique et la solidarité tenue à Goma du 17 au 23 juillet 2003.


Le doute s'accumule et la trajectoire de la guillotine du Peuple se fait de plus en plus sentir

Dans la presse du 05.08.2003, on pouvait lire les signes inquiétants d’une catastrophe à laquelle notre peuple doit s’attendre dans les jours ou des mois à venir. Il était mentionné que, la société civile craignait de vivre le transfert de la guerre à Kinshasa.


Liste harmonisée des animateurs de la Société Civile de Kinshasa au Parlement de Transition

Devant la confusion délibérément entretenue par quelques délégués de la Société Civile / Forces Vives au DIC dans le seul but de trafiquer à leur guise, la liste des animateurs de la Société Civile dans les Institutions de la Transition.
En vue de couper court à la circulation des listes non approuvées par la base, affirmer l’autonomie de la Société Civile de Kinshasa et trancher définitivement cette question, les Plates-formes et Regroupements ont pris la responsabilité d’harmoniser la liste de leurs animateurs au Parlement de la Transition sur base de principes et objectifs ci-après :


DECLARATION FINALE SANCTIONNANT LA CLOTURE DE L’ATELIER NATIONAL SUR LA NOUVELLE CONSTITUTION

Du 11 au 13 Août 2003, 250 personnalités issues de la société civile dans son hétérogénéité, du monde politique, des médias, des milieux scientifiques et universitaires, ont répondu à l’invitation leur lancée par le CNONGD pour venir réfléchir à voix haute, l’espace d’un Atelier National, autour du thème combien actuel ainsi libellé : « La nouvelle Constitution de la transition de la RDC : aspects juridiques, politiques, économiques et socioculturels ».


Atelier National sur la Consitution de la Transition

Cet atelier, réalisé avec l’appui de la Fondation Konrad Adenauer, s’inscrit dans le cadre du Programme de Sensibilisation des Citoyens à la Justice, programme que le CNONGD va exécuter dans les provinces des 2 Kasai , du Katanga et de l’Equateur.


Syndiquer le contenu