Droits des enfants

Tujuwe Zaidi ou Savoir Plus No 17 Quand le Gouvernement Congolais et les enseignants se battent, les enfants en souffrent.

Que pense le Gouvernement Congolais pour arrêter la grève des enseignants et respecter ainsi les droits des enfants à l’Education ?

Le droit à l’éducation constitue un élément très important pour l’avenir des enfants. Il est repris dans plusieurs traités internationaux y compris la Convention internationale sur les Droits des Enfants (CDE) dans son article 29. Et même dans la Charte africaine des droits et du bien- être de l’enfant dans son article11.


ACVDP DIT NON A LA REPRISE DU SYSTEME DE PRISE EN CHARGE DES ENSEIGNANTS PAR LES PARENTS EN RDC

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 006/ACVDP/2005

Ayant suivi le compte rendu du conseil des ministres du 28 et 30 septembre 2005, lequel demandant aux parents de continuer à prendre en charge les enseignants, une pratique décriée par 80% des parents lors de l’enquête sur la scolarisation des enfants congolais après la campagne mondiale pour l’éducation 2004 réalisée et menée en avril dernier par l’action contre les violations des droits des personnes vulnérables (ACVDP) dans le cadre de la semaine d’action mondiale de la campagne d’éducation.


Quelques préoccupations sur le phénomène "ENFANTS DITS SORCIERS"

sur base de leur comportement (enfants dit Sorciers) qui sort de l’ordinaire, d’une caractéristique physique ou mentale inhabituelle et même des songes ou des imaginations, ces enfants sont taxés des sorciers car ils sont accusé souvent d’être à la base du mauvais sort qui s’abat sur la famille (cas des décès, maladie incurable ou grave…) ou tout simplement parce qu’ils sont dans la rue.


CAS DE MALTRAITANCE D’UN ENFANT DE 5 ANS

En date du 25 août 2005 à 10h00 sur l’avenue KASIALA n°4 du quartier MASIALA ver la 13ème Rue résidentielle dans la commune de Limete selon les témoignages de la famille et de la victime, David TUMBA, âgé de 5ans, a été enfermé dans la maison louée par le bourreau répondant au nom de FIFI BIPENDU et séquestré avec menace de mort à l’école d’un couteau et même à l’égard de son frère aîné venu à la rescousse, frappé à l’aide d’un morceau de barre de fer pour paralyser les articulations en commencent par les poignets des mains, l’application d’un fer à repasser préalablement chauffé sur la bouche, le ventre et les fesses et enfin l’administration d’un produit pharmaceutique dont ignore les spécificités.


Quand les enfants donnent des leçons aux adultes…

La leçon à tirer de ce titre vient de la République du Burundi, lorsqu’en 1997, le comportement héroïque des élèves du Petit Séminaire de Buta (40 séminaristes tués et 26 gravement blessés), a suscité l’admiration du monde entier. Car, en refusant de s’identifier à un groupe ethnique déterminé, ils ont tracé le chemin capable de dépasser toutes divisions.


Partager vos vacances avec des artistes et enfants

L'Atelier-Théâtr'actions "ATA" troupe de théâtre spécialisée dans l'animation, la formation et la recherche est heureuse de vous inviter à profiter de vos vancances pour partager des bons moments qu'elle vous propose.


L’enfant, un oublié du Gouvernement de Transition en RD Congo

Le 16 juin de chaque année, le monde entier célèbre la Journée Internationale de l’Enfant Africain en mémoire du massacre des enfants sud-africains à Soweto, du 16 juin 1976, commis par les tenants du régime d’apartheid. Les élèves sud-africains ont simplement refusé de continuer à suivre les enseignements en langue Africaner. Un droit qui se justifie par le fait que les « gens de couleur » ne partageaient pas les autres droits avec les Blancs qui tenaient le pouvoir en Afrique du Sud à cette époque-là. En ce jour, qu’en est-il des droits de l’enfant africain en général et congolais en particulier ?


TUJUWE ZAIDI ou SAVOIR PLUS No 15

Le Gouvernement de la Transition en R D Congo devrait faire le bilan et se mobiliser pour faire respecter les droits des enfants.


Syndiquer le contenu