Droits des enfants

LA GUERRE N'EST PAS POUR LES ENFANTS

VOUS AVEZ NEUF ANS ET VOUS TUEZ POUR GAGNER VOTRE VIE


SURVIVRE, le défi quotidien des enfants dans le conflit armé en RDCongo

Kinshasa, le 27 avril 2006

Chers Amis,

En dépit de signes apparents de progrès, les enfants de la République Démocratique du Congo continuent de subire des traitements inhumains parmi les pires au monde, selon un nouveau rapport de Watchlist on Children and Armed Conflict. Le rapport Survivre, le défi quotidien des enfants dans le conflit armé en République démocratique du Congo, documente des dizaines de violations incessantes, généralisées et flagrantes commises par tous le groupes et forces armés opérant en RDC contre les enfants, et demande que des actions immédiates soient prises pour protéger les enfants congolais et pour que les responsables rendent compte de leurs crimes.


SOS pour 5 enfants Orphelins suivis par l'ong CAREO.

5 Orphelins de guerre et autres catastrophes naturelles qui vivent dans des conditins déplorables ont besoin d'une assistance humanitaire d'urgence.


L‘enfant au centre d’une campagne de sensibilisation sur le santé dans le Bas-Congo

Des nombreux accidents à domicile pourraient bien être si en plus de l’enseignement des langues et des mathématiques, les jeunes apprennent quelques notions de soin de santé primaire.


La « rue », quel avenir réserve-t-elle aux enfants ?

A la naissance de tout être humain dans la société, c?est pour cette dernière une nouvelle bouche à nourrir, un nouveau corps à vêtir et à loger, aussi une nouvelle personne à éduquer. La socialisation se trouve à travers l?éducation dont on a les bases dans la famille se poursuit principalement à l?école.


TUJUWE ZAIDI ou SAVOIR PLUS No 18 : Il est temps que les autorités congolaises se rendent responsables de la vie des enfants en R D Congo.

Ils sont nés pour vivre, non pour souffrir et être abandonnés.

La R D Congo a depuis longtemps négligé l’avenir des enfants, car depuis les événements de guerre ; rien ne semble évoluer quant à l’application des engagements pris et signés pour le respect des droits des enfants. Malgré les tentatives à travers les discours, rien n’est pourtant visible en réalité.
Parmi l’héritage laissé aux enfants, nous citerons la violence qui est devenu un mode de vie chez les enfants, car victimes et acteurs dans les conflits armés.


Une fillette de 14 ans aurait été violée par un soldat de l’ONU à Goma

Le Mouvement de la Jeunesse Congolaise (MJC-asbl) a été informé d'un possible cas de viol orchestré par un casque bleu de la MONUC sur une fille mineure de 14 ans à Goma, RDC.
La fille serait âgée de 14 ans et élève en 5e année à l’école primaire de Chipuko. Le viol se serait déroulé dans la nuit du 20 au 21 septembre 2005 à Goma. La fillette aurait été enlevée par le casque bleu de la MONUC en tenue civile. Il aurait conduit par ruse la victime dans un cabaret d’à côté à 19 heures, pour aller semble t-il terminer sa sale besogne à l’hôtel Soki Toto à Goma.
Après une enquête préliminaire, le casque bleu présumé responsable de ce viol travaillerait à l’hôpital de la MONUC à Goma. La victime a été examinée à l’hôpital DOCS qui ont confirmé qu'il y avait cas de viol. Le chef de bureau de la MONUC à Goma tergiverse à entendre la famille de la victime, mais quoiqu’il en soit une enquête a été initiée mais n’a jamais abouti !


L'UNICEF lance un cri d'alarme: Des orphelins privés d’enfance et d’éducation

GENERATION SIDA

«Près de 25 ans après le début de cette pandémie, moins de 10% des mères et moins de 5% des enfants affectés par le sida bénéficient d'une aide», déplore le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan. Encore ne s’agit-il que d’une estimation globale. Car, en Afrique sub-saharienne, les traitements pédiatriques sont rarissimes. Ils coûtent quelque 1 500 dollars par an, soit environ dix fois plus que les traitements pour adultes qui bénéficient d’une formule générique, inexistante en matière de soins pédiatriques du sida. Les traitements, lorsqu’ils sont administrés, tiennent donc en général du bricolage, le soignant se débrouillant avec des médicaments pour adultes dosés en fonction du poids de l’enfant.


Syndiquer le contenu