Education civique

La corruption et les infractions assimilées

La corruption est l’usage du pouvoir dont on est investi pour obtenir des gains personnels. Pour que cet acte soit accompli, il faut qu’il y ait un corrupteur et un corrompu.
Transparency International, une Organisation Non-Gouvernementale, souhaite que 15 des Etats de l’Union Africaine (UA) ratifie la Convention sur la Prévention et la Lutte contre la corruption et les infractions assimilées pour qu’elle entre en vigueur. La DECIDI voudrait ici demander à la population, surtout aux intellectuels, de faire pression sur le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, qui a déjà signé la Convention, de la ratifier.


EVEIL DU CITOYEN POUR LA SURVEILLANCE DE LA TRANSITION

Après 4 ans de guerre meurtrière qui a occasionné plus de 4 millions de morts ,la transition politique ,issue de l’accord global et inclusif connaît des pannes et des secousses. Et pourtant le gouvernement ,hydre à 5 têtes, formé d’anciens belligérants ,qui tenaient à se partager la dépouille de la Rdc a été accepté difficilement par le peuple congolais ,au de la paix dans le pays ,et dans l’espoir de nous conduire aux élections libres, démocratiques et transparentes.


LES CONGOLAIS DOIVENT SAUVER LEUR TRANSITION

L'EVEIL DU CITOYEN


Le devoir de rêver

Le choc de passage du 20e au 21e siècle a non seulement révélé les exploits de l'industrie humaine durant 20 siècles, mais aussi les mensonges et erreurs accumulés pendant cette période, surtout durant le dernier siècle. Il a par conséquent suscité des résistances et de nouveaux rêves. Le conflit entre le vieux et le nouveau a produit une crise complexe à tous les niveaux : anthropologique, culturel, institutionnel, juridique et politique. Il a ainsi créé d'une part des nostalgiques et fondamentalistes qui veulent arrêter le cours de l'histoire, et des insurrectionnels et rêveurs qui acceptent réellement la logique de la vie et la dynamique du changement, d'autre part. Entre les premiers et les seconds, il existe une catégorie intermédiaire qui cherche difficilement le dialogue et l'équilibre. La situation actuelle de nos sociétés manifeste par conséquent un vide notoire sur les plans moral, juridique et politique ; ce qui crée l'inquiétude, paralyse les institutions, indique des défis majeurs et suscite des rêves au milieu des frustrations.


ACVDP a formé 15 sensibilisateurs des élections par la boîte à image au quartier Kingabwa

Dans le cadre du processus électoral e République Démocratique du Congo et de la lutte contre l’ignorance de la population en matière électorale, l’Action contre les violations des droits des personnes vulnérables (ACVDP) en partenariat avec l’IFES/RDC viens de former 15 animateurs sensibilisateurs par la boite à image en provenance des communautés de base représentant les églises catholiques ( ST GONZA, ST KIZITO, ST KIWANUKA et ST BERNARD ), l’ église de réveil la louange ,l’église KIMBANGUISTE, les associations des sinistrés, des mamans ya mapa et kwanga, les mutualités et les clubs des jeunes du quartier Kingabwa dans la commune de Limete le dimanche 22 mai 2005 dans la salle de conférence de la paroisse ST KIZITO.


RD Congo : Les onze Provinces dénoncent les violations massives graves des Droits de l’Homme

Sous la direction du Bâtonnier Michel Innocent Mpinga Tshibasu, Président de l’Observatoire National des Droits de l’Homme, un Forum National sur les Droits de l’Homme en République Démocratique du Congo s’est tenu à Kinshasa, du 25 au 29 octobre 2004. Organisé avec l’appui financier du Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’homme en RD Congo, les onze Provinces ont dénoncé, certaines timidement, d’autres avec courage, les violations dont sont victimes le peuple congolais de la part d’autres compatriotes, ainsi que des étrangers venus des pays voisins : Rwanda, Ouganda et le Burundi.


RECOMMANDATIONS DU SEMINAIRE INTER INSTITUTIONNEL

Du 02 au 04 février 2005, les représentants des Institutions Politiques de la Transition, de la commission Electorale Indépendante, des confessions religieuses, ainsi que de la communauté internationale, se sont rencontrés pour concertation dans la Salle des conférences du Ministère des Affaires Etrangères afin de débattre des problèmes urgents liés à l’organisation des élections et aux grandes orientations de la future Constitution.


LIBRE EXPRESSION OUI, VIOLENCE ET DESTRUCTION NON

Il y a eu de la casse au Collège ALFAJIRI de Bukavu par des manifestants! Cette institution d'enseignement primaire et secondaire, monument de toute fierté pour notre province et notre pays a-t-elle aussi des droits qui doivent être respectés?


Syndiquer le contenu