Promotion de la femme

Le CONAFED annonce sa participation à la Marche Mondiale des Femmes à Cancun (Mexique) lors d'une réunion de l'Organisation Mondiale du Commerce

En sa qualité de coordination nationale de la Marche Mondiale des femmes, le Comité National Femme et Développement (CONAFED) informe l'opinion national que cette organisation altermondialiste (Marche mondiale des femmes) participera, à côté des autres réseaux des femmes, au Forum international "les droits des femmes et les accords commerciaux" dans le cadre du Forum des peuples pour une alternatives à l'organisation mondiale du commerce (OMC) qui se tiendra avant et pendant la Vè Réunion ministérielles de l'OMC à Cancun, au Mexique, en septembre 2003.


Dada Adeline Diambu Binda : « La femme doit se lever pour lutter davantage contre la discrimination et se libérer des contraintes »

Coordinatrice d’une œuvre sociale dénommée projet social « Petite flamme », Dada Adeline Diambu Binda est une pédagogue de formation. En 1978, elle décroche son diplôme d’Etat, option pédagogie au lycée Motema Mpiko. Après ses humanités, elle obtient son inscription à l’Institut supérieur pédagogique de la Gombe où elle est trois ans plus tard diplômée de graduat en pédagogie appliquée, option biologie-chimie. Elle interrompt momentanément ses études pour les cours de langue dans un grand centre de la ville de Kinshasa Une année d’apprentissage de la langue anglaise a suffi pour faire d’elle, quelques temps après, une réceptionniste bilingue à l’ambassade d’Ethiopie à Kinshasa.


Ce qu'a été la restitution de l'Atelier de formation en outils d'analyse sensibles au Genre au Nord-Kivu

A la demande du Comité National Femme et Développement, le Réseau Femme et Développement (Réfed) du Nord-Kivu a organisé la restitution de la formation en outils d'analyse sensibles au Genre. Elle s'est déroulé à Butembo le 15 juin 2003, à Beni les 28 et 29 juin 2003 et le 07 juillet à Goma.


Le REFED/Katanga dénonce la sous-représentativité des Femmes dans les Institutions de la Transition

Réunis à Lubumbashi le samedi 12 juillet 2003, les représentants des associations membres du Réseau Femme et Développement (REFED) du Katanga avaient entre autre analysé les listes des animateurs des institutions de la transition. Il ressort de leur analyse que sur 100 % d'animateurs de la transition, 91 % sont des hommes et 9 % seulement des femmes. Pour eux, cette situation est anormale et frise la discrimination faite à l'entroit de la femme.


CE QU'A ETE LA RESTITUTION DE L'ATELIER SUR LES OUTILS D'ANALYSE SENSIBLES AU GENRE DANS LA PROVINCE ORIENTALE

Se conformant au contrat de prestation établi avec le Comité National Femme et Développement (CONAFED) le 03 juin 2003, le Réseau Femme et Développement (REFED) de la Province Orientale avait organisé du 15 au 16 juillet juillet à Kinsangani la restitution de l'atelier de formation des animatrices CONAFED/REFED en outils d'analyse sensibles au genre. Cet atelier a eu lieu au Centre Catholique Théresianum à Kinshasa du 17 mars au 3 avril 2003.


CE QU'A ETE LA RESTITUTION DE L'ATELIER DE FORMATION DES ANIMATRICES CONAFED/REFED EN OUTILS D'ANALYSE SENSIBLES AU GENRE A KINSHASA

Conformément au contrat de prestation établi par le CONAFED en date du 03 juin 2003, la Secrétaire Permanente du REFED/KINSHASA, Madame Eugénie KABEDI, a procédé à la restitution de l'atelier de formation des animatrices CONAFED/REFED en outils d'analyse sensibles au genre tenu au Centre Théresianum de Kinshasa, du 17 mars au 03 avril 2003. La restitution a eu lieu le vendredi 18 juillet 2003 au siège de Ceprosoc, dans la Commune de Ngaba.


CE QU'A ETE LA RESTITUTION DE L'ATELIER DE FORMATION DES ANIMATRICES CONAFED/REFED EN OUTILS D'ANALYSE SENSIBLES AU GENRE DANS LE BAS-CONGO

Madame Marceline KIBUNGI MATUNGULUKA, Secrétaire Permanente du Réfed/Bas-Congo, a procédé du 19 au 28 juin 2003 à la restitution de l'atelier de formation des animatrices de CONAFED/REFED en outils d'anaylse sensibles au genre tenu au Centre Théresianum de Kinshasa, du 17 mars au 03 avril 2003.


Le Raf préoccupé par les violences faites à la fille-mère et à sa santé de reproduction

Dans le cadre de la Journée mondiale de la population, célébrée le 11 juillet dernier sous le thème : “Un milliard d’adolescents; les droits à la santé, à l’information et au service”, le Réseau action femme (Raf) vient d’organiser, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la population (Fnuap), une campagne de sensibilisation et de conscientisation sur les violences faites à la jeune fille-mère et la santé de la reproduction.


Syndiquer le contenu