Santé

Le phénomène " mwasi -mwasi nzoto " engendre des obèses à Kinshasa

Le phénomène " mwasi -mwasi nzoto ", entendez la femme dodue prend de plus en plus de l’ampleur à Kinshasa ; à telle enseigne que certaines femmes commencent à dépasser les limites du tolérable dans la recherche de l’embonpoint. Tous ceux qui vivent à Kinshasa savent que les femmes au corps charnus se permettent actuellement certaines exhibitions avec l’accord tacite des admirateurs hommes : des jeans moulants et tailles basses ou des décolletés vertigineux laissant voir les seins dans toute leur perspective.


Nouveau traitement contre le paludisme, fruit d'un partenariat public-privé.

Un nouveau traitement simplifié et bon marché contre le paludisme, qui tue chaque année plus d'un million de personnes dans le monde, va être mis à la disposition des populations défavorisées, fruit d'un partenariat entre le groupe pharmaceutique Sanofi-Aventis et la fondation DNDi.


Environ 50.000 foyers à Kinshasa et au Bas-Congo risquent de manquer de l'électricité.

En effet, la centrale hydroélectrique de Zongo (environ
150 km de Kinshasa) qui alimente ces foyers ne tourne plus qu’avec une turbine sur cinq.


VISITE DE SUIVI DE L'ONG AMDC PAR LE PROGRAMME NATIONNAL DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA ET LA GTZ

L'ONG AMDC/Kasaï Oriental a reçu ce jeudi 22 février 2007 une équipe mixte GTZ IS et le PNLS coordination provinciale du Kasaï Oriental.Conduite par Docteur Désiré,assistant technique au dit programme ,la délégation était venue en visite de suivi des activités de promotion de conseil pour le dépistage volontaire du VIH/SIDA que l'ONG AMDC exécute dépuis un temps avec l'appuie de la GTZ IS fond mondial VIH/SIDA.


ACTED se retire à Kitutu, quel avenir pour les enfants malnourris!

Après neuf mois de la deuxième intervention dans les domaines de la nutrition et sécurité alimentaire, ACTED vient encore une fois de se retirer de la zone de Santé de Kitutu dans la collectivité de Wamuzimu ; en territoire de Mwenga.


1ér.décembre2006: Une Journée mondiale contre le sida axée sur la responsabilité

Un quart de siècle après son apparition, le sida (syndrome immuno-déficitaire acquis) continue de progresser, avec 11.000 nouvelles contaminations par jour
et près de 3 millions de morts par an et l'appel à tenir les promesses pour enfin stopper la pandémie est au coeur de la Journée mondiale organisée par l'ONU vendredi.


Traitement de substitution : Traiter la ménopause au soja sans danger.

Ce traitement naturel de la ménopause constitue une alternative intéressante.
Pour les femmes qui souffrent de symptômes légers ou modérés. Une étude a démontré l'innocuité après un an au niveau de l'endomètre.


La lèpre, toujours présente en RDC.

La lèpre, cette maladie bien ancienne, souvent associée aux temps bibliques, n'a toujours pas disparu. En fait, quelque 500.000 cas nouveaux - plus de 1400 par jour - ont été répertoriés en 2005.
En 1996, l'Organisation Mondiale de la Santé faisait part de son espoir de voir la maladie éradiquée dans les 10 ans.

Mais en 2006, en Amérique latine, en Asie et en Afrique, des gens continuent à souffrir de la lèpre - et pourtant un remède, disponible gratuitement, a été découvert il y a plus de 20 ans.

Il est difficile de déterminer les raisons pour lesquelles la maladie existe toujours, alors qu'elle a disparu en Europe depuis des décennies.

Pour plusieurs spécialistes, l'une des raisons pourrait être la honte et la crainte du rejet qu'inspire toujours la lèpre.
La lèpre aujourd’hui


Syndiquer le contenu