Kinshasa

LA CLÔTURE DU DIALOGUE INTER CONGOLAIS (DIC)

A la veille de la clôture des travaux du DIC, le CONAFED lance une sonnette d’alarme à chaque composante de ce forum, de façon à voir la femme être représentée à 30 % au moins dans les structures de l’Etat pendant la transition.
Le CONAFED se fera le devoir d’être la tour de contrôle pour le suivi de cet engagement. Ayant en outre plusieurs tours dans ses manches, le CONAFED aura le loisir de rappeler à l’ordre à sa façon chaque composante en vue du respect de la résolution 1325 de l’ONU.


La première semaine de la formation sur les outils d’analyse genre organisée par le CONAFED

Voici ce qu’a été la première semaine de la formation sur les outils d’analyse genre organisée par le CONAFED
Le Comité National Femme et Développement (CONAFED) sera en Assemblée Nationale Consultative du vendredi 04 au samedi 05 avril 2003, au Centre Catholique Thérésianum.
En effet, il est prévu, à la fin de chaque année civile, l’organisation d’une Assemblée Nationale Consultative regroupant les représentants des provinces à raison de trois déléguées par province. Pour l’année 2002, cette Assemblée n’a pu se tenir au mois de décembre comme l’habitude.


Message aux parties (Composantes) engagées dans les négociations pour le retour à la paix en RDC

L’Association des Guides du Congo accueille comme la plupart des nos compatriotes la signature des accords avec des sentiments mitigés…
En effet depuis son accession à l’indépendance en 1960, notre pays a connu sans répit des turbulences et des frustrations qui ont appelés négociations et conciliabules divers ( Table ronde de Bruxelles, Conclave de Lovanium, CNS, Addis-Abeba, … ),


Rapport de stage à Humanité Nouvelle

Stage effectué du 13 septembre au 13 octobre au sein de l’ONG « Humanité nouvelle » sous le patronage de Monsieur Pascal Rukengwa.
Je venais dans un cadre tout à fait personnel, sans aucune formation pratique dans l’encadrement des enfants. Mon regard sur les activités d’Huno est donc emprunt d’une grande subjectivité. Néanmoins, mes observations m’ont beaucoup appris et je suis très heureuse d’avoir pu partager ces quelques semaines en votre compagnie.
Le premier constat est celui du manque de moyens financiers.
- Quelque soit le dévouement et le dynamique de l’équipe, elle ne peut pallier aux carences financières .
- La prise en charge des enfants des rues demande des moyens très importants dès lors que l’on envisage une réinsertion effective des jeunes dans la société puisque leur marginalisation est essentiellement d’origine économique.


Le PORTAIL présent toute la semaine à la fête de l'Internet

Du 1er au 5 avril 2003, la fête de l'Internet acceuille les intervenants du secteur Internet au Palais du Peuple. Le Portail Internet de la société civile en RDC , societecivile.cd, tient un kiosque d'information qui permet à tout le monde de mieux connaître le projet.

 

C'est un rendez-vous.


Les enfants de la rue impliqués dans les actions d'éducation à la paix et à la citoyenneté responsable jouent un grand match de foot au mois de mai

Humanité Nouvelle réalise dépuis quelques années des activités d'éducation humaine en faveurs des enfants de la rue sur les sites de N'djili quartier 1 et de Gombe. Cette éducation humaine est axée sur la paix et la citoyenneté active et responsable. Pour augmenter le reflexe de la coopération, des jeux coopératifs et collectifs sont organisés. C'est dans ce cadre là que des compétitions ont lieu pour revaloriser les enfants en leur permettant de mettre en exergue leur talents.


FORUM 2003

Le mois de Mars 2003 l’AGC organise une conférence sur : « La sensibilisation de la fille et de la jeune femme sur l’impact de son implication dans le contexte actuel de la RDC ».


IRAK : Nos partenaires nous observent

Chers amis,
C'est à partir du "Le portail de la société civile en RDC" que j'ai lu le message que le RECIC lance par rapport à ce qui se passe en IRAQ. Hier déjà, en conversation avec quelqu'un du mouvement dont je tais le nom par pudeur,je faisais le constat malheureux que la société civile congolaise
semblait ne rien dire sur ces malheureux évènements.
Je suis content que vous ayez ce déclic mais n'aurait-il pas d'autres moyens pour la société civile en général et les partenaires de 11.11.11. de manifester ce ras-le-bol?


Syndiquer le contenu