ACCORDS DE LEMERA ET ANNEXION DU KIVU: ON NE BADINE PAS AVEC LA TERRE DE SES ANCETRES

C’est nous-mêmes les Congolais qui sommes les principaux responsables de cette annexion du Kivu par le Rwanda. Aucun Américain, Belge ou Français n’avait braqué une arme à Kabila, Ngandu et Masasu pour les obliger à vendre une partie du territoire national sur un rayon de 300Km contre un soutien de l’Armée rwandaise pour détrôner Mobutu. Aucun dirigeant de l’Occident n’avait obligé Katumba Mwanke, Marcellin Chissambo et Antoine Gonda à effectuer le voyage de la trahison vers le Rwanda ayant tourné au crash dans lequel le premier cité avait péri. Aucun dirigeant de l’Occident n’avait forcé John Numbi et Didier Etumba à signer avec James Kabarebe des accords autorisant des troupes rwandaises d’entrer à tout moment sur le territoire congolais sans devoir à en prévenir Kinshasa.


OLPA EXIGE L’ARRESTATION DES ASSASSINS DU JOURNALISTE SOLEIL BALANGA EALE A MONKOTO (EQUATEUR)

Dans une lettre adressée au Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et sécurité, réceptionnée par son Cabinet, le 22 mars 2015, l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) demande à ce dernier d’instruire tous les services de l’Etat, afin que les commanditaires et l’auteur matériel de l’assassinat du journaliste Soleil BALANGA EALE (45 ans), journaliste à la radio Monkoto Soso Aleli (Traduction : le Coq chante), station communautaire émettant à Monkoto, à 545 kms de Mbandaka (Equateur), ne restent pas impunis, mais qu’ils répondent de leurs actes devant les juridictions compétentes.
En annexe la copie de la lettre de l’OLPA au Vice-premier Ministre en charge de l’Intérieur et de la sécurité.

Autres détails sur le portail de l'OLPA: www.olpa-rdc.org


DEUX BATAILLONS DE L’ARMEE RWANDAISE SE TROUVENT EN TERRITOIRE CONGOLAIS DEPUIS PLUS DE TROIS JOURS.

Dans des pays où il existe un Etat, un tel acte équivaudrait d’office à une déclaration de guerre qui pousserait le Chef de l’Etat, en sa qualité de Commandant Suprême de l’Armée, à mettre celle-ci sur pied de guerre et à saisir le Parlement pour envisager des approches d’une déclaration de guerre. Mais hélas, une telle situation procède plutôt de l’ordre normal des choses dans notre pays pour la simple raison que de braves autorités de Kigali ne font qu’appliquer, en toute sérénité, à la fois les Accords de Lemera portant sur l’annexion du Kivu au Rwanda et les Accords de défense signés entre James Kabarebe, John Numbi et Didier Etumba autorisant aux troupes rwandaises d’entrer en territoire congolais sans avoir à en prévenir Kinshasa


ET SI L'IDEE DU PROF. MATUNGULU D’UNE BREVE TRANSITION POLITIQUE MERITAIT UNE PARTICULIERE ATTENTION DES PATRIOTES CONGOLAIS?

C’est ainsi que, en admettant que gouverner c’est prévoir, il nous revient de penser que, contrairement à la démarche de l’UDPS de tenue d’un dialogue exclusivement kabilo-lemeriste, la proposition de Mr Matungulu sur un management d’une très courte transition politique dirigée par une personnalité nationale compétente et crédible n’est pas à écarter d’office. C’est ainsi que, comme toujours, nous disons qu’en réfléchissant plus par la tête que par le cœur, des patriotes congolais pourraient arriver à cet assez lucide conclusion que cette démarche de Mr Matungulu appelle plutôt à un débat dépassionné qui pourra beaucoup faire avancer l’actuel processus de dédouanement de notre nation de très nocives retombées des Accords de Lemera.


OLPA choqué par la tentative d’enlèvement de son Secrétaire exécutif et de cambriolage de ses locaux à Kinshasa

OLPA est choqué par la tentative d’enlèvement de Joseph-Alain Kabongo, Secrétaire exécutif de l’Organisation basée à Kinshasa. Il a échappé à un enlèvement, le 11 avril 2015 à 19 heures. Le bureau de l'OLPA a aussi échappé à un cambriolage spectaculaire 24 heures plutôt. OLPA en appelle aux autorités congolaises à renforcer les cadres de protection opérationnels et législatifs essentiels à l’action des Défenseurs des Droits de l’Homme (DDH) en RDC.


RDC-AMNESTY INTERNATIONAL: L'ETAT DOIT TRAVAILLER MAIN DANS LA MAIN AVEC LA MONUSCO POUR ENQUETER SUR LA FOSSE COMMUNE À KINSHAS

AMNESTY INTERNATIONAL a fait une DÉCLARATION PUBLIQUE ce 9 avril 015 Numéro d’index AI : AFR 62/1414/2015 en exigeant une collaboration etroite entre la monusco et le gouvernement de la RDC. Le sujet fait trembler LAMBERT MENDE OMALANGA porte-parole du gouvernement. Titre:
"RDC. Les autorités doivent travailler main dans la main avec la MONUSCO afin qu'une enquête approfondie et indépendante soit menée sur une fosse commune"


OLPA stupéfait après la condamnation d’un journaliste à 11 mois de prison à Kinshasa

OLPA exprime sa grande stupéfaction après la condamnation par le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe, d’Hugues Michel Mukebayi Nkoso, directeur de RD-Congo News. Il a été condamné, le 16 mars 2015, par le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe à onze mois d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 100.000 Francs congolais (l’équivalent de 109 dollars américains) pour imputations dommageables. Le journaliste a été également condamné d’office au paiement à titre de dommages-intérêts de 100.000 Francs congolais au Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. OLPA s'insurge contre ce jugement fâcheux pour la liberté de la presse en RDC.

Pour d'autres détails visitez le site www.olpa-rdc.org


OLPA exige le rétablissement du signal d’une radio à Goma

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA)exige le rétablissement immédiat et inconditionnel du signal de Mishapi Voice radio de Goma. Elle a cessé d’émettre après que son signal eut été coupé et son émetteur emporté, le 23 mars 2015, par les inspecteurs judiciaires du Parquet général de Goma, agissant pour le compte de la représentation provinciale de l’Autorité de régulation des Postes et Télécommunication (ARTPC /Goma). Héritier Tumba, un membre du personnel de la radio chargé de la sécurité des installations de Mishapi Voice radio trouvé sur le lieu a été interpellé après avoir été molesté, puis conduit au cachot du Parquet général de Goma.

Pour tout détail www.olpa-rdc.org