OLPA satisfait après la libération d’un journaliste à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) exprime sa satisfaction après la libération d’Hugues Michel Mukebayi Nkoso, directeur de RD-Congo News, un bi-hebdomadaire interdit de parution à Kinshasa. Le journaliste a quitté l'ex-prison de Makala, le 16 juillet 2015 dans l’après-midi après avoir purgé sa peine de prison de 11 mois et après s’être acquitté quelques jours auparavant de 100.000 francs congolais d’amende au profit du Trésor public. Il a regagné son domicile de Kinshasa.

Autres détails sur www.olpa-rdc.org


L'OPPOSITION ET LA MAJORITE PRESIDENTIELLE PARLENT LE MÊME LANGAGE EN RDC

L’opposition et la majorité présidentielle ne sont pas prêtes à respecter la constitution
Tous les opposants et les partis politiques de la majorité présidentielle (MP) parlent le même langage :
1. Propos de la majorité présidentielle en RDC
Alors que la famille politique autour de Joseph Kabila hésite à désigner le successeur du Président élu en octobre 2006, en novembre 2011 et qui ne pourrait plus soumettre une troisième candidature, nombreuses figures charismatiques de ma majorité présidentielle comme le juriste Azarias Ruberwa et autres ont soumis les propositions de laisser l’actuel Président de la République « Joseph dit Kabila » la prolongation illicite et antidémocratique de la date des échéances électorales.
2 Propos de l’opposition
Tous les opposants congolais en RDC ne sont pas immédiatement prêts à aller directement aux élections en 2016 et désirent avoir un long temps de la recréation. Ils allèguent nombreuses chaines argumentaires contre la Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI) et veulent avoir des adaptations du calendrier électorale.
Si la majorité présidentielle autour de Joseph Kabila estime une longue prolongation comme ce fut le cas de la fameuse transition, les opposants congolais en RDC sont d’accord, car ils disent la même chose : Prenons le temps nécessaire auprès de la CENI pour l’adaptation du calendrier électoral pour laisser notre ami Joseph dit Kabila le temps de respirer un peu par une longue prolongation.
En tout état de cause, ces manœuvres de la rhétorique politique montrent que les opposants et la famille politique de Joseph Kabila sont d’accord sur leurs désaccords : Ne pas prendre la responsabilité constitutionnelle d’organiser les élections dans le délai.


EVASION ET ARRESTATION DE PATRICE LUMUMBA PAR DES AGENTS DE LA SURETE NATIONALE DEPECHES PAR NENDAKA (Chronique des FNRC)

Après avoir planché la fois passée sur la cause immédiate aussi bien de la mutinerie de la Force Publique ayant survenu au lendemain de la journée de l’Indépendance que de la sécession de la richissime province du Katanga qui intervint dix jours plus tard, nous allons aujourd’hui parler de la très curieuse extraction et fuite du détenu Patrice Lumumba de sa résidence surveillée sur l’actuel Boulevard du 30 Juin, des opérations d’une recherche du fugitif qui était devenue une affaire personnelle de son ennemi juré Victor Nendaka, Administrateur de la Surété Nationale, et de son arrestation sur la rivière Lodi au Kasai par le Lieutenant Christophe Bonane agissant sous les ordres du Major Mpongo, le père de la célèbre chanteuse Mpongo Love, officier de liaison de la Sureté Nationale.


DEVIONS-NOUS FETER L'INDEPENDANCE OU PLUTOT MEDITER SUR DES PISTES D'UNE DECOLONISATION DE NOTRE NATION?

En remontant jusqu’au Déluge, nous pourrions noter que, en 1955, ayant eu l’exceptionnel privilège de s’entretenir avec le Roi Baudouin en voyage au Congo Belge, l’immatriculé, entendez l’indigène noir ayant réussi à s’intégrer dans les milieux des blancs de la colonie, Patrice Lumumba, n’avait pas du tout à s’offusquer de publier, en sa qualité de Président de l’Association du Personnel Indigène de la Colonie (APIC), une lettre-circulaire dans laquelle, vantant en des termes très élogieux les bienfaits de la colonisation du Congo par la Belgique, il affirmait notamment, nous citons :
« Tous les Belges qui s’attachent à nos intérêts ont droit à notre reconnaissance… Nous n’avons pas le droit de saper le travail des continuateurs de l’œuvre géniale de Léopold II ». (Source :http://www.irenees.net/bdf_fiche-acteurs-744_en.html). Et pourtant, dans son allocution prononcée cotre toute attente devant le Roi Beaudouin, le 30 juin 1960, le même Patrice Lumumba, entre temps devenu Premier Ministre du nouvel Etat indépendant du Congo, s’employa très curieusement à mettre à profit ses indéniables talents d’orateur pour soutenir que la même colonisation belge ayant découlé de ce qu’il qualifiait autrefois d’ « œuvre géniale de Léopold II » était plutôt un système d’esclavage pire que l’Enfer.


J.A. KABONGO A RADIO OKAPI : « LA PRESSE CONGOLAISE TRAVAILLERA BIEN SI TOUTES LES LOIS SONT RESPECTEES PAR LES DIRIGEANTS EUX-M

Lors de son intervention sur les ondes de la radio Onusienne Okapi au cours de l’émission « Parole aux auditeurs » diffusée, le 23 juin 2015, Joseph-Alain Kabongo, Secrétaire Exécutif de l’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA) a d’emblée réagi au récent appel du Chef de l’Etat aux journalistes et aux médias congolais. Un appel lancé dans le cadre des consultations présidentielles en prévision d’un éventuel dialogue. Le Président de la République avait reçu les responsables des médias de Kinshasa avec lesquels il a échangé sur les questions de l’heure. Ci-dessous la quintessence de l’intervention. www.olpa-rdc.org


EN MARGE DU PROCHAIN DIALOGUE NATIONAL : RDC, LE DR JACQUES MOKAKO DU PARTI AU POUVOIR PROPOSE LE RETOUR À L'APPELLATION ZAÏRE

Le débat sur la signification du mot Zaïre, une altération du mot ne Kongo Nzadi, n’est pas fini, certes, mais a-t-on commencé et terminé le débat sur le mont « Games.co.id​ngo » qui, d’ailleurs écrit avec la consonne « C » ne signifie rien. Il nous renvoie au mot Kongo qui désignait non pas tout le pays dans ses 11 provinces actuelles, mais un royaume qui s’étendait sur l’actuel Congo Brazzaville, sur le Congo Kinshasa et sur l’Angola. On ne comprendrait donc pas que du Katanga, au Kasaï en passant par le Kivu et l’Equateur on puisse s’identifier à ce royaume Kongo. Par contre on peut s’identifier au « Nzadi » en Kikongo, «Nzale » en mongo, pour désigner le fleuve ou la rivière d’autant plus que si le fleuve Congo ressemble à la colonne vertébrale, ses différents affluents ressemblent aux nerfs qui convergent vers cette colonne vertébrale. La réalité « Nzadi » est plus nationale que « Kongo ».


RDC : Un rapport de l’ONU sur la situation sécuritaire au pays fait une victime

Un rapport de l’organisation des Nations unies sur la situation sécuritaire en République démocratique du Congo (RDC) a fait une victime à Kinshasa, capitale du pays où une demoiselle du nom de TUNGU KILOLO Francine, 42 ans (Née le 23 août 1973), avait été accusée d’en assurer la distribution, selon sa famille.


Rapport d'enqête de deux organisations de droits de l'homme AEDH et OMCT ce 26 juin 2015 sur les prisons au Kivu en RDC

A l’occasion de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture ce 26 juin 2015, l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) et Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH) sortent d'un grand silence en présentant un rapport d’enquête sur la situation carcérale dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu en République Démocratique du Congo (RDC). Les deux ONGDH demandent une réforme du système pénitentiaire congolais.