Province orientale

Conflits, les juges et les coutumes en Ituri

Nous n'avons cessé de dire que le dernier conflit qui continue d'ensanglanter le District de l'Ituri a pour cause principale la terre des ancêtres. Une fois conquise par l'Etat suivant la loi foncière que les paysans ne connaissent pas et exploitée anarchiquement par les riches au détriment toujours du premier propriétaire, l'incompréhension finit par créer des mécontents. Aboutissant à des plaintes en justice, des jugements souvent mal rendus par les juges, la population crie à l'injustice et à la corruption, car coutumièrement le paysan se voit exploité et sa terre arrachée pour rien. Avec l'envoi de neuf magistrats en Ituri par le Gouvernement de la Transition et la remise en état de la prison centrale de Bunia par la MONUC, le DECIDI propose en plus de ce qui est entrain d'être fait une autre voie de sortie de la crise, c'est-à-dire, apprendre aux magistrats venus de tous les coins de la République, les coutumes de l(Ituri.


Projet d'une chaîne d'assemblage d'automobiles à Ndjili Brasserie / Kinshasa

Travaux de Fin d'Etudes (TFE) des fils et filles de l'Ituri. Quel Travail et quelle Thèse de Doctorat (TD) devront-ils être écrits à l'heure actuelle par les enfants de l'Ituri? En effet, le conflit qui ensanglante aujourd'hui le District de l'Ituri a comme l'une des causes, des Travaux de Fin d'Etudes et des Thèses de Doctorat incitant à la haine tribale et à la marginalisation de certaines ethnies de l'Ituri par d'autres. Dans le cadre de l'éducation civique que DECIDI dispense à la masse de l'Ituri, nous allons désormais publier des types de TFE et de TD que les intellectuels de l'Ituri peuvent faire, sans qu'ils ne sèment la haine ou le mépris de l'autre. Le premier travail que nous allons diffuser est de l'Architecte Célestin Bha-Avira Andezo, présenté pour l’obtention du titre d’architecte à l'IBTP (Institut du Bâtiment et des Travaux Publics) de Kinshasa, année académique 2000 - 2001 et dirigé par le Professeur Architecte Tala Ngai Elima Ferdinand et Professeur Associé Architecte Kabulo Kulungayi Modeste.


Les pays des Grands-Lacs bientôt en conférence internationale

Le conflit qui se déroule dans la Région absorbe les ressources de plus de 100 millions d'habitants, dont la plupart vivent dans une misère abjecte. L'instabilité de la région des grands-Lacs menace également une portion encore plus grande du continent. Le conflit-même constitue une violation flagrante des normes et conventions gouvernant les relations entre Etats sur le continent africain.Les habitants de la région ont l'impression que la réaction de la communauté internationale n'a pas été à la hauteur de la situation, ce qui ne peut que renforcer le sentiment d'une marginalisation de l'Afrique dans le monde de l'après-guerre froide. (Fall).
Compte tenu de l'importance de cet événement, notre Réseau le "DECIDI" a souhaité d'en faire écho pour la compréhension de ses membres les plus éloignés avec un niveau moyen de compréhension.


LE SENS DE LA RUE VÉHICULE PARFOIS LA RÉALITE

Voici les origines des conflits en Ituri selon la sociologie tous le monde que nous avons amassé lors de notre dernière descente sur terrain à Bunia


L’Ituri: Pour avoir été oublié par les siens, les Nations-Unies s’en occupe

A quand l’exécution de la Résolution 1468 des Nations-Unies ?
Lors de sa 4723ème séance le 20 mars 2003, le Conseil de Sécurité des Nations-Unies a adopté la Résolution 1468 sur la situation dans l’Ituri et à Kisangani.
S’appuyant spécialement sur les efforts du Haut-Commissaire aux Droits de l’Homme et saluant les efforts déployés par l’Envoyé Spécial du Secrétaire Général, le Représentant Spécial du Secrétaire Général et leurs équipes pour faire en sorte que les négociations de Pretoria aboutissent, le Conseil d Sécurité a pris les mesures dont nous vous en faisons l’économie dans ce document.


Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD)

De passage en République Démocratique du Congo, le Directeur Général Adjoint du PNUD (Programme des Nations-Unies pour le Développement), le Boukinabé Zéphirin D., a animé une séance académique au Palais du Peuple devant les Députés et Sénateurs du Parlement de Transition, le mercredi 26 novembre 2003. Accompagné du Coordinateur Résident et Humanitaire du système des Nations-Unies, Monsieur Herbert P. M’Cleod, le Directeur Général Adjoint du PNUD a donné des vraies leçons de gestion politique et économique aux Sénateurs et Députés rassemblés à cette occasion. De tout son discours, nous pouvons retenir une chose, le développement de l’Afrique, avec la RDC y compris. Pour mieux épingler ses observations, nous préférons vous les résumer par la lecture du programme appelé « Objectifs du Millénaire pour le Développement », OMD en sigle.


Le Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique : NEPAD

E n Anglais « New Partnership for Africa’s Development », NEPAD, est fondé à Abuja, au Nigéria, au mois d’octobre 2001. Il a pour objectif de réduire l’immense différence de niveaux de vie entre l’Afrique et le reste du monde. 52 sur 72 pays considérés les moins développés sont africains. L’Afrique est le continent qui compte les plus des réfugiés, soit six millions, vingt millions de déplacés et presque 120 millions d’illettrés.
Contrairement à tout cela, l’Afrique dispose des richesses mal exploitées, de grandes ressources naturelles, humaines et culturelles, etc.
Le NEPAD prévoit donc une alliance entre les pays africains et les pays les plus développés. Les leaders africains (le Sud-africain Mbeki, le Sénégalais Wade, le Nigérian Obasanjo, l’Algérien Bouteflika, l’Egyptien Mubarak) qui ont proposé ce plan, avalisé en juillet 2002 pars tous les pays africains membres de l’Union Africaine, espèrent créer un nouveau type de relations avec les pays du Nord, basé sur la coresponsabilité.


La Cour Pénale Internationale face aux crimes en Ituri

Le Procureur argentin de la Cour Pénale Internationale (CPI) installée à la Haye, a décidé, mercredi 16 juillet 2003, de se pencher sur la situation dramatique en Ituri. Ce District d’une superficie de 65.658 Km2, avec une population de 3 millions d’habitants avant le déclenchement des conflits en 1999, connaît des guerres fratricides inter-ethniques sanglantes, où plus de 50.000 personnes ont été tuées au cours des quatre dernières années, et 500.000 autres condamnées à l’exode, après avoir été copieusement pillées.
Pour le Magistrat Louis Moreno Ocampo, Procureur de la CPI, la situation de l’Ituri doit être considérée comme « urgente » et la communauté internationale doit mettre la machine de la justice en route pour dissuader et punir les coupables.


Syndiquer le contenu