Province orientale

FEMME EN ITURI : SOUFFRES, MAIS SURTOUT TAIS-TOI !

Depuis un certain nombre d’années, il ne fait pas bon être femme en Ituri dans l’extrême nord-est de la République Démocratique du Congo. En effet, les femmes de l’Ituri sont sujettes à toutes sortes d’atrocités, de violences, d’exactions et de menaces tant morales que physiques en toute impunité pour les tortionnaires et dans l’indifférence de la communauté tant nationale qu’internationale.


LETTRE OUVERTE A MGR. L’EVEQUE DU DIOCESE DE MAHAGI-NIOKA

Monseigneur l’Evêque,
L’honneur nous échoit de vous dire que plusieurs fois la DECIDI, Réseau Démocratie et Civisme pour le Développement Intégral, asbl, a dénoncé les effets négatifs des guerres inter-ethniques de l’Ituri, guerres qui ont fait des fils et filles de ce District, non seulement des Seigneurs, des Césars, des Roitelets, des Généraux, des Majors et des Lieutenants, mais malheureusement aussi des veuves, des veufs, des divorcés, des orphelins, des démunis, des sans-formations scolaires, des dépouillés, etc. Dans le Territoire d’Aru, un certain Jérôme Kakwavu s’est autoproclamé Commandant, Général et Président de l’Etat Indépendant de l’Ituri et du Haut-Uélé, avec la collaboration des fils et filles de ce Territoire, y compris des sieurs qui se disent Catéchistes, Pasteurs, Chefs religieux, ayant comme spécialité de menacer la paisible population et les Abbés pour leur opinion.


Prise en charge des malades anémiques paludéens

Des Travaux de Fin d'Etudes (TFE) intéressants ne sont souvent pas exploités par les décideurs de notre pays. Souvent, au lieu de prendre des spécialistes sur place, on va chercher des experts ailleurs dans d'autres pays, sans se rendre compte du coût. Si seulement on consultait des documentations dans les bibliothèques de nos Universités, Centres de Recherche et Instituts Supérieurs, on remarquerait que toute la crème intellectuelle dont nous avons besoin se trouve être sur place dans le pays.


Lettre ouverte à leurs Excellences les Ministres de l'Intérieur, de la Défense Nationale et des Droits humains

Kinshasa, le 14 mai 2004
Excellences,

C'est au nom de la population de l'Ituri que la DECIDI, Réseau "Démocratie et Civisme pour le Développement Intégral" a le plaisir de vous contacter pour vous donner sa position vis-à-vis de la situation sécuritaire actuelle de l'Ituri.
En effet, depuis que la MONUC a réussi à évacuer à Kinshasa les Saigneurs de la Population de l'Ituri et Seigneurs de guerre, le District semble peu à peu recouvrer le calme et la paix. L'unique vœu de cette population issue des tous les Territoires de l'Ituri: Aru, Djugu, Irumu, Mahagi et Mambasa, est que ces saigneurs ne rentrent pas si tôt en Ituri, de peur de reprendre la guerre. Ce qui est vrai, c'est qu'ils sont partis comme chefs de guerre et s'ils regagnent l’Ituri, c'est pour signifier que leur ancienne fonction leur appartient toujours.. Veuillez donc les garder à Kinshasa, quelque soit le prix à payer, pour que la paix revienne chez nous en Ituri.


Amélioration de la desserte en eau potable

Poursuivant sa ronde de publication des Travaux de Fin d'Etudes (TFE) et de Thèses de Doctorat, la DECIDI (Démocratie et Civisme pour le Développement Intégral) publie encore une fois le TFE sur le thème :"Amélioration de la desserte en eau potable du Quartier Maman Mobutu et ses environs: Emploi d’un Booster".
Le travail précité est l’œuvre de l'Ingénieur Technicien en Bâtiment et Travaux Publics, Angoyo Rutia David, présenté pour l'obtention de son grade actuel à l'Institut Supérieur du Bâtiment et Travaux Publics, IBTP de Kinshasa, année académique 2002 - 2003, et dirigé par l'Ir. G. Ngamboma Mukoko, Ingénieur civil A.I.M.S.


Question aux Ministres des Mines et du Porte-feuille: Qui a pillé l'Office d'Or de Kilo-Moto?

Il a été dit que le Roi Albert II avait pillé le Congo Belge. Il a aussi été dit que Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu wa za Banga avait pillé la République Démocratique du Congo de 1960 et le Zaïre jusqu'à 1997. Ce dernier est parti sans remise et reprise, alors que le nième successeur du Roi Léopold II avait fait la remise et reprise avec le Président Kasa-Vubu, le 30 juin 1960. Notre question est de savoir comment deux personnes peuvent piller un pays aux dimensions incommensurables, et pendant plus d’un siècle? Quelle est la part d'autres Congolais? N'ayant trouvé aucune réponse concernant l'OKIMO, nous nous adressons aux Ministres responsables pour qu'ils nous en édifient.


RDC: Accords de crédit, de don et de prêt pour le Budget 2004

En vue de concrétiser en partie sa promesse, le Gouvernement de la RDC a signé quatre Accords de crédit de développement, de don et de prêt pour renforcer le Budget de l’Etat de l’Exercice 2004, avec but de réaliser son programme d’activités dans le cadre de l’assainissement des Finances publiques, de la promotion de bonne gouvernance, de la relance du secteur privé et de la lutte contre la corruption. Le projet de loi de ces Accords a été adopté par l’Assemblée Nationale au cours de sa plénière de ce mercredi 14 avril 2004 et est envoyé au Président de la République pour ratification.
Le DECIDI pense qu’il est du droit du peuple congolais de savoir ce qui se passe au Parlement, car tous ces crédits signés et ratifiés seront remboursés par le même peuple congolais.


lnsécurité en Ituri / Aru: Lettre ouverte aux Ministres de l'Intérieur et de l'Information

Après avoir publié quatre articles sur le terroriste et Général autoproclamé Jérôme Kakwavu, DECIDI signale ici que ce récidiviste malencontreux vient de déployer ses milices au Nord du Territoire d'Aru pour attaquer les troupes gouvernementales qui viendraient de Kinshasa ou Kisangani, via Isiro et Watsa/Faradje. Pendant ces temps, ces milices sans formation militaire, encore moins idéologique, rançonnent la population, violent des femmes et filles, et recrutent des jeunes gens pour leur bande armée, alors qu'à l'Ouest de la République Démocratique du Congo, on est en train de démobiliser les enfants-soldats avec le concours de la communauté internationale. C'est dans ce sens que nous écrivons cette lettre ouverte aux responsables du pays pour les informer afin qu'ils prennent des mesures conséquentes en vue de secourir la population en danger de l’Ituri.


Syndiquer le contenu