PÉTITION POUR UNE POURSUITE IMMEDIATE DES COUPABLES DE CRIMES DE GUERRE EN ITURI

PÉTITION POUR UNE POURSUITE IMMEDIATE DES COUPABLES ET COMMENDITAIRES DU CANIBALISME DES PYGMEES EN ITURI ET AUTRES CRIMES DE GUERRE

Pour honorer la mémoire et la dignité de toutes les victimes du cannibalisme et autres traitements cruels, inhumains et dégradants commis en ITURI dans la Province Orientale en République Démocratique du Congo par la coalition de messieurs Jean-Pierre BEMBA, Roger LUMBALA, Thomas LUBANGA, nous tenons à préciser ce qui suit :


DECLARATION DE L'OPR SUR LA SITUATION A UVIRA DANS LA PROVINCE DU SUD-KIVU

DECLARATION DE L’ORGANISATION POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION « OPR » SUR LA SITUATION DE LA REPRISE DES HOSTILITES A UVIRA AU SUD-KIVU.

L’Organisation pour la Paix et la Réconciliation « OPR », une organisation pour la promotion et la Culture de la Paix, la cohabitation pacifique, de transformation des conflits et de promotion des droits humains en République Démocratique du Congo ;


La Vsv dit non aux 115 peines capitales du Procom

L'Ong de défense des droits de l'homme dénommée "Vsv" a organisé hier un sit-in devant le ministère de la Défense nationale, à Gombe, sur l'avenue Kalemie, en face de la résidence de feu général Mahele Lieko Bokungu. Vingt quatre comités de base représentant les 24 communes de la capitale ont pris part à ce sit-in qui a commencé à 10H00 pour se terminer en début d'après-midi. La raison de cette manifestation pacifique devant le ministère de la Défense nationale, est de sensibiliser ce dernier, dont dépend la Cour d'Ordre Militaire (Com) de faire l'impossible pour que l'affaire Kabila ne connaisse pas un épilogue sanglant. Le verdict de cette affaire scabreuse est fixé à demain samedi 28 décembre par la COM. La VSV, comme d'habitude, craint de voir la Cour suivre les réquisitions du Procureur militaire (Procom) qui réclame 115 condamnations à mort sur les 130 prévenus présentés par l'Omp.


Le texte de l'accord de Pretoria: " Accord global et inclusif sur la transition en République Démocratique du Congo "

Pour plus d'accessibilité aux résultats des travaux de Pretoria, nous reprenons ci-après intégralement lesdits résultats:

Préambule

Nous, Composantes et Entités du Dialogue intercongolais, Parties au présent Accord : le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, le Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD), le Mouvement de Libération du Congo (MLC), l'Opposition politique, les Forces vives, le Rassemblement Congolais pour la Démocratie/Mouvement de Libération (RCD/ML), le Rassemblement Congolais pour la Démocratie/ National (RCD/N), les Mai-Mai;


L’ATELIER SUR LA VIOLENCE ET LE SIDA

01/01/1970 - 01:00

Kinshasa du 18 au 20 novembre 2002

En partenariat avec le Ministère International des femmes, des enfants et de la Jeunesse de l’Eglise Méthodiste-Unie, le comité National Femme et Développement (CONAFED) a organisé, à Kinshasa, du 18 au 20 novembre 2002 un atelier sur le thème « violence et sida ».

Cet atelier s’est déroulé au PAREC et a connu la participation de 60 délégués parmi lesquels on a noté la présence des pasteurs, des policiers, des jeunes filles et garçons, des couples.


CAMPAGNE SUR LA VIOLENCE ET SIDA

01/01/1970 - 01:00

Kinshasa du 11 au 14 novembre 2002

En partenariat avec le Ministère International des Femmes, des Enfants et de la Jeunesse de l’Eglise Méthodiste-Unie, le Comité National Femme et Développement (CONAFED) a organisé, à Kinshasa, du 11 au 14 novembre 2002, une campagne sur le thème « violence et Sida ».

L’attention de la population sur cette campagne a été éveillée au moyen de banderoles placées dans les différentes places de la capitale, lesquelles étaient sélectionnées en fonction de leur grande affluence habituelle ou leur forte fréquentation.


Code de la famille : 13 articles du livre de la personne discriminatoires à l’égard de la femme

Poursuite de la vulgarisation du mémorandum du Raf

Dans le cadre de la vulgarisation de son mémorandum, le Réseau action femme (Raf) vient de s’attaquer au livre II du Code de la famille portant sur : «la femme». Après avoir analysé cette partie du Code de la famille congolaise, les membres de ce collectif ont décelé au moins 13 articles qu’ils jugent discriminatoires à l’égard de la femme.


Le Rcd/Goma poursuit la persécution à l’Est de la Rdc

Selon la Vsv

Le Rassemblement congolais pour la démocratie poursuit sa politique de persécution contre la population à l’Est de la Rdc.

C’est l’Ong des droits de l’homme, la Voix des sans Voix, qui accuse, dans un communiqué de presse daté du 16 décembre 2002. Elle cite notamment des cas d’enlèvements, d’arrestations, d’interpellations et des sévices corporels à l’endroit des membres de la société civile et les défenseurs des droits de l’homme.