IRAK: Les RECIC des Provinces commencent à Réagir

Chers amis,

Il est vrai que la guerre de l'agression que subissent nos frères irakiens nous concerne de loin ou de près et a des retombées tant économiques que politiques dans notre pays. Martyrs tous d'une invasion avec des sousbassements économiques, j'estime qu'il soit impérieux que la société civile du Congo puisse se solidariser avec nos frères irakiens.
Si des actions sont déjà menées sous certaines formes, il s'avère important que nous sortions de la distraction occasionnée par les négociations du positionnement politique et partage de l'os qui ne finissent presque pas encore, afin de parler, mieux réagir, et attirer l'attention de notre population qui doit comprendre sa situation aujourd'hui à travers celle du peuple irakien.
J'épouse donc ce souci de nous retrouver entre partenaires de 11.11.11.maintenant que la concertation des forces vives gît dans la torpeur de ce que nous pouvons imaginer. Richard doit donc prendre son bâton et lancer le ton.
Gérard.


LE DEBAT SUR L'IRAK DOIT SE FAIRE A LA PLACE PUBLIC, AU PORTAIL DONC

Le Recic-National remercie celles et ceux qui lui ont adressé des félicitations pour avoir lancer ce débat sur l'Irak et surtout celui qui y a ajouté une image. Il vous prie cependant de mener ce débat sur notre portail en axant nos interventions sur des actions à mener par nous, ici et maintenant. Il nous faut également tirer les leçons de l'actuelle évolution du monde et projetter notre propre mode de gestion social et notre vision du nouveau partenariat avec un monde globalisé et peut être amorçant, avec la guerre en Irak une courbure vers des nouvelles incertitudes. L'autre chose est de savoir que faire pour que le processus de Paix en RDC ne se retrouve pas tout simplément dans les oubliettes?
Est-il possible d'envisager de manifester notre désaccord en marchant comme le font les autres à travers le monde? Evitons un silence qui pourrait faire de nous les complices du crime qui se réalise en IRAK.


Déclaration du CENADEP sur l’arrestation de J. Pierre MUTEBA

Le Centre National d’Appui au Développement et à la Participation Populaire, CENADEP, vient d’être saisi de l’enlèvement et de l’arrestation, depuis mardi 18 mars 2003 de Monsieur Jean-Pierre MUTEBA LUHUNGA, Secrétaire Général de la Nouvelle Dynamique Syndicale, basée à Lubumbashi / Katanga et membre de la Société Civile du Katanga (SOCIKAT). Jean Pierre Muteba Luhunga a pris une part active à l’Atelier sur " l’Exploitation des ressources naturelles et conflits en RDC : rôle d’un réseau national de la Société Civile dans l’économie extractive", organisé par le CENADEP au Centre Thérésianum de Kintambo, du 10 au 13 mars 2003. Dans une déclaration faite à la presse, Jean Pierre Muteba à dénoncé les pillages de la Gécamines à travers notamment des contrats léonins qui minent aujourd’hui cette entreprise.


AJALU:Mise sur pied d'un programme de secours aux enfants orphelins de Luay

Depuis 2001, l’ONG AJALU a organisé en son sein une structure d’accueil et d’intégration de réfugiés des guerres en voie de réinsertion chez eux sur leur propre sol. Par ailleurs, l’ONG a observé sur le terrain la présence des plusieurs orphelins dont les parents sont morts de suites de guerre ou de Sida.
Leur situation est telle que la plupart d’entre-eux ne vont pas à l’école, sont malades et ne sont pas vêtus.


Le RECIC vous invite à exprimer vos opinions sur la guerre en Irak

Il est important qu'en ce moment où des milliers d'innocents périssent sous les bombes et que des milliards de dollars sont dépensés pour tuer alors que le sud ne peut même pas manger une fois le jour, il ne nous est pas permis de nous taire. Nous sommes tous maintenant certains que même le peuple américain désaprouve ces actes. Nous vous invitons donc à vous exprimer plus nombreux sur la question


JSF fait des propositions sur la désignation des animateurs du Pouvoir Judiciaire pendant la Transition

Désignation du Premier Président de la Cour Suprême de Justice,
du Procureur Général de la République et de l’Auditeur Général des Forces Armées
Mesdames et Messieurs les Délégués des composantes au Dialogue Inter-Congolais,
Justice Sans Frontières ( JSF ) saisit cette opportunité pour vous saluer et vous rappeler l’obligation qui vous incombe, de par l’Accord Global et Inclusif (point V,3,c ) et le Projet de Constitution de la transition ( article 153 ), de désigner le Premier Président de la Cour suprême de Justice, le Procureur Général de la République et l’Auditeur Général des Forces Armées .
En effet les deux textes disposent conjointement en termes identiques ce qui suit : « Le Premier Président de la Cour Suprême de Justice, le Procureur Général de la République et l’Auditeur Général des Forces Armées seront désignés et mis en place après la signature de l’Accord Global et Inclusif, dans le respect des équilibres nationaux et selon un mécanisme défini par les composantes et entités du Dialogue Inter-Congolais.


Avec des conteurs et griots, ‘Si Jeunesse Savait’ a célébré la francophonie à Kinshasa

Des artistes comédiens, musiciens, conteurs et griots dont JEAN GOUBALD, PAPY MBWITI ,KIKA KIDJO, ISRAEL TSHIPAMBA, NOEL KITENGE ,DJONIMBO, FRANCOISE MUKUKU M.M. ET ABDON FORTUNE KOUMBA ‘KAF’ (du Congo-Brazzaville) ont animé la soirée.
Un interprète en langage gestuel était disponible pour les membres sourds-muets également présents à la manifestation...


RAPPORT DE MISSION :ETAPE DE KISANGANI DANS LA PROVINCE ORIENTALE

Du Mercredi 26 février au lundi 3 mars 2003, Le Secrétaire Exécutif National du RECIC-N effectué une mission de suivi et d’accompagnement à Kisangani en Province Orientale.
Cette mission qui s’est réalisée dans le cadre de l’accompagnement de la mise en route des réseaux provinciaux d’éducation civique se passait dans un contexte différents de celui des six provinces visitées avant elle. C’est la première province visitée parmi celles qui ne sont pas sous contrôle du Gouvernement. Cette visite a été facilité par Christian Aid qui nous intégré dans la mission de suivi de son partenaire Fondation Femmes Plus.