Femme de la semaine

Mme Kabange Ngoie, présidente de l’Amagod
Présidente de l’Association des mamans de la commune de la Gombe pour le développement socio-culturel (Amagod), Mme Marie-Madeleine Kabange est née le 12 décembre 1951 à Lubumbashi, dans la province du Katanga. Mariée à M. Mudiayi Lukusa et mère de 5 enfants, Mme Kabange est aussi présidente communale des Cpp, commune de la Gombe.

Après ses humanités commerciales à Lubumbashi, elle a été formée en esthétique à EBES-Kinshasa et en informatique à l’Alliance française de Kinshasa. Elle a successivement été directrice de la librairie française à Lubumbashi et d’une agence de voyage. Caissière et gérante d’une pâtisserie, secrétaire de direction des sociétés privées, elle est propriétaire et responsable d’un salon de coiffure et de couture. Il y a 3 ans, elle était présidente d’une association dénommée «Afed-Kinshasa» avant de créer Amagod.


MEMORANDUM DES ONG DES DROITS DE L’HOMME DE LA R.D.C ADRESSE A Son Excellence Monsieur SERGIO VIEIRA DE MELLO, HAUT-COMMISSAIRE DE L'ONU AUX DROITS DE l'HOMME

MEMORANDUM DES ONG DES DROITS DE L’HOMME
DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ADRESSE
A Son Excellence Monsieur SERGIO VIEIRA DE MELLO,
HAUT-COMMISSAIRE DES NATIONS UNIES AUX DROITS DE L’HOMME,En séjour à Kinshasa / RDC.

Excellence Monsieur le Haut Commissaire,

Avec l’expression de notre profonde considération,

Les ONG congolaises de promotion et de défense des droits de l’homme ;
Saisissant l’opportunité offerte par votre première visite officielle en République Démocratique du Congo ;
Considérant l’évolution des travaux du Dialogue Inter-congolais dont l’aboutissement heureux est attendu par toute la Communauté nationale ;


LETTRE OUVERTE DES ONGs DES DROITS DE l'HOMME DE LA RDC, ADRESSEE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Le Général-Major Joseph KABILA

ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES DE DEFENSE DES DROITS DE L’HOMME DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO.

Kinshasa, le 20 janvier 2003

A Son Excellence Monsieur le Président
de la République
Avec l’expression de notre profond respect,
Palais de la Nation
Kinshasa/Gombe.

Objet : Lettre ouverte.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Nous avons l’honneur de vous adresser la présente pour exprimer notre inquiétude face aux menaces d’arrestation par vos services du Parquet Général près la Cour d’Ordre Militaire ‘’ COM’’ et l’Agence Nationale de Renseignements ‘’ ANR’’, Direction provinciale- Ville de Kinshasa, respectivement de Monsieur Floribert CHEBEYA, Président de l’ONG la Voix des Sans Voix pour les droits de l’homme


PÉTITION POUR UNE POURSUITE IMMEDIATE DES COUPABLES DE CRIMES DE GUERRE EN ITURI

PÉTITION POUR UNE POURSUITE IMMEDIATE DES COUPABLES ET COMMENDITAIRES DU CANIBALISME DES PYGMEES EN ITURI ET AUTRES CRIMES DE GUERRE

Pour honorer la mémoire et la dignité de toutes les victimes du cannibalisme et autres traitements cruels, inhumains et dégradants commis en ITURI dans la Province Orientale en République Démocratique du Congo par la coalition de messieurs Jean-Pierre BEMBA, Roger LUMBALA, Thomas LUBANGA, nous tenons à préciser ce qui suit :


DECLARATION DE L'OPR SUR LA SITUATION A UVIRA DANS LA PROVINCE DU SUD-KIVU

DECLARATION DE L’ORGANISATION POUR LA PAIX ET LA RECONCILIATION « OPR » SUR LA SITUATION DE LA REPRISE DES HOSTILITES A UVIRA AU SUD-KIVU.

L’Organisation pour la Paix et la Réconciliation « OPR », une organisation pour la promotion et la Culture de la Paix, la cohabitation pacifique, de transformation des conflits et de promotion des droits humains en République Démocratique du Congo ;


La Vsv dit non aux 115 peines capitales du Procom

L'Ong de défense des droits de l'homme dénommée "Vsv" a organisé hier un sit-in devant le ministère de la Défense nationale, à Gombe, sur l'avenue Kalemie, en face de la résidence de feu général Mahele Lieko Bokungu. Vingt quatre comités de base représentant les 24 communes de la capitale ont pris part à ce sit-in qui a commencé à 10H00 pour se terminer en début d'après-midi. La raison de cette manifestation pacifique devant le ministère de la Défense nationale, est de sensibiliser ce dernier, dont dépend la Cour d'Ordre Militaire (Com) de faire l'impossible pour que l'affaire Kabila ne connaisse pas un épilogue sanglant. Le verdict de cette affaire scabreuse est fixé à demain samedi 28 décembre par la COM. La VSV, comme d'habitude, craint de voir la Cour suivre les réquisitions du Procureur militaire (Procom) qui réclame 115 condamnations à mort sur les 130 prévenus présentés par l'Omp.


Le texte de l'accord de Pretoria: " Accord global et inclusif sur la transition en République Démocratique du Congo "

Pour plus d'accessibilité aux résultats des travaux de Pretoria, nous reprenons ci-après intégralement lesdits résultats:

Préambule

Nous, Composantes et Entités du Dialogue intercongolais, Parties au présent Accord : le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, le Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD), le Mouvement de Libération du Congo (MLC), l'Opposition politique, les Forces vives, le Rassemblement Congolais pour la Démocratie/Mouvement de Libération (RCD/ML), le Rassemblement Congolais pour la Démocratie/ National (RCD/N), les Mai-Mai;


L’ATELIER SUR LA VIOLENCE ET LE SIDA

01/01/1970 - 01:00

Kinshasa du 18 au 20 novembre 2002

En partenariat avec le Ministère International des femmes, des enfants et de la Jeunesse de l’Eglise Méthodiste-Unie, le comité National Femme et Développement (CONAFED) a organisé, à Kinshasa, du 18 au 20 novembre 2002 un atelier sur le thème « violence et sida ».

Cet atelier s’est déroulé au PAREC et a connu la participation de 60 délégués parmi lesquels on a noté la présence des pasteurs, des policiers, des jeunes filles et garçons, des couples.