L’atelier de formation sur la méthodologie de la lecture gender du code de la famille et du code du travail.

Séance d’ouverture

L’atelier de formation sur la méthodologie de la lecture gender du code de la famille et du code du travail a démarré le lundi 24 février 2003 au Centre Catholique NGANDA de Kinshasa. Il a été ouvert par M. Félicien MALANDA, secrétaire Exécutif du Conseil National des ONG de Développement (CNONGD).

Selon Mme Elise MUHIMUZI, Secrétaire Permanente du Comité National Femme et Développement (CONAFED). En plus de l’équipe dirigeante du Comité , cet atelier a réuni les animatrices et les déléguées du Réseau Femme et Développement (REFED) de chaque province, en raison de deux par province. Il y a lieu de faire observer que même les déléguées des provinces contrôlées les factions rebelles ont pris part aux travaux de l’atelier.


NOUVELLES D’ESPOIR POUR TOUS : SENSIBILISATION AU DEVELOPPEMENT EN MPASSA III.

Espoir Pour Tous ongd a mis l’accent sur l’encadrement des enfants en délaissement dit « shegues ». Mais le département d’encadrement de la femme s’organise davantage et dans ce cadre, il est prévu une descente à Mpassa III d’une délégation d’Espoir Pour Tous en vu de préparer la base d’une organisation locale de la femme pour divulguer le développement.

Le choix de Mpassa n’est certes pas un hasard . Dans cette localité, Espoir Pour Tous Ongd dispose déjà d’un espace de 2 hectares, situé au bord de la rivière Bibwa. Ce terrain qui a été en don temporaire à Monsieur Egide Kasongo est propice à la pisciculture et à l’élevage, autant qu’à la culture maraîchère.


Le Monde des ONG Hebdomadaire N°04/2003

Publication hebdomadaire des informations sur les activités des ONG de la RDC
(Semaine du 17 au 23 février 2003, N° 4)
* MISSION DE SUIVI DE 11.11.11/BELGIQUE
Une importante délégation de 11.11.11. séjourne en République Démocratique du Congo. Membre du pré carré des associations européennes qui accompagnent le réseau CNONGD-CRONGD-ONGD, cette organisation veut essentiellement en savoir davantage sur les activités de ses différents partenaires et, ainsi, évaluer la marge de ses interventions dans le pays. Des délégués des associations congolaises bénéficiaires se trouvent à Kinshasa pour ces échanges.


LE CONSEIL CONSULTATIF DE LA SOCIETE CIVILE DE LA RDC CADRE D’ECHANGES POUR LA PROMOTION ET LE RENFORCEMENT DU PARTENARIAT A LA COOPERATION AU DEVELOPPEMENT.

INTRODUCTION

La République Démocratique du Congo, notre pays, après plusieurs années d’isolement politique et diplomatique, entreprend depuis plus d’un an un retour sur l’échiquier de la coopération internationale. Avec plusieurs partenaires et bailleurs internationaux, la reprise de la coopération structurelle a été à l’ordre du jour. Les barrières ayant occasionnées cette situation disparaissant progressivement. Le pays est donc réputé fréquentable, en dépit de la persistance du conflit armé, ayant entraîné l’existence des trois zones ou espaces politico – militaires non reliées.

Pendant cette période, il a donc été observé le retour de plusieurs bailleurs de fonds aussi bien bi que multi latéraux, notamment la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International, la Banque Africaine de Développement, l’Union Européenne. Cette dernière, pendant toute la période de la rupture de la coopération, a agi uniquement dans le cadre des urgences et humanitaires, à travers les programmes de santé, d’infrastructures et d’appui aux organisations de la société civile, par le canal du mécanisme de cofinancement.


SJS-GRAJ pour la formation des jeunes à la résolution des conflits

Un conflit oppose à ce jour deux familles, l’une propriétaire et l’autre locataire, à Kimbanseke, une des communes les plus populeuses de Kinshasa. Source du conflit : la mort le mercredi 13 novembre 2002, dans des circonstances peu ordinaires, de la fille du locataire. Les témoignages recueillis des deux parties en conflits et d’autres personnes sur place établissent les faits suivants : le mardi 12 novembre vers 19 heures, la petite fille du bailleur (12 ans), porte un coup de bâton sévère à la tête de la fille du locataire pendant leurs ébats ludiques . cette dernière venu pleuré dans les jupes de sa mère se voit frapper à son tour pour n’avoir pas répliqué à la fille du bailleur. La situation de la fille du locataire s’aggrave au point que mort s’en suive. Pour la famille du locataire, c’est le coup de bâton de la fille du bailleur qui a occasionné sa mort . Disputes, bagarres… La Police intervient pour sécuriser les uns contre la colère des autres. la famille de la victime porte l’affaire en justice et réclame cinquante mille dollars américains (50 000$ US) en guise d’indemnisation …


NOUVELLES D’ESPOIR POUR TOUS : ACTIVITES DE LA DERNIERE SEMAINE.

Espoir Pour Tous Ongd a tenu sa séance hebdomadaire de regroupement des enfants de rue le 27/2/2003 dernier au siège de l’association l. Une dizaine d’enfants ont répondu présents à ce regroupement . Parmi eux une nouvelle identification :

Nom : Mika AMBOKO.
Père : SANGWA (supposé en vie) mais dont sans nouvelles.
Mère : FATUMA ( morte ).
Adresse : avenue Dodoma( sans précision) commune de Kinshasa.
Niveau d’études : 2 ème primaire
Age :11 ans
Cause de la présence dans la rue : orphelin de mère, la papa au front(guerre) et la marâtre le faisait souffrir.


SYNTHESE DES TRAVAUX DE LA FORMATION DES ANIMATEURS DES ASSOCIATIONS DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE EN RESOLUTION ET TRANSFORMATION DES CONFLITS QUOTIDIENS

Suivant le besoin exprimé par la Fédération Nationale des ONG du Développement Communautaire "FENODECO" , SODEC a initié et organisée du 13 au 14/02/03 une formation en résolution et transformation des conflits quotidiens à l’intention des animateurs des ONG membres de la FENODECO.

Initiés aux approches non-violentes de résolution des conflits, les participants réunis dans la salle des réunions de la Direction du DECO ont utilisé sept outils pour analyser un cas qui peut subvenir dans le cadre de leur travail sur terrain et trois outils pour rechercher des solutions pacifiques à ce conflit.


RESTITUTION DE LA FORMATION RECUE AU CENTRE LOKOLE DU 11 AU 12 DECEMBRE 2002

Du 11 au 12 décembre 2002, SODEC a reçu une formation en résolution et transformation des conflits quotidiens dans la salle des réunions du Centre Lokole à Kinshasa. Elle a été animée par Messieurs David Bakamana et Alexis Tshunza du Projet Mwinda pour la Paix.
Le résumé de cette formation se trouve à la page 6 du journal « LE CENTENAIRE N° 18 JANVIER 2003 » que nous vous encourageons à acheter. Les différents documents que vous avez reçus vous permettent d’avoir des informations détaillées sur les différentes matières que nous avons apprises pendant cette formation.
Cette restitution est organisée en collaboration avec la Commission Justice, Paix et Sauvegarde de la Création de la Paroisse Internationale Protestante de Kinshasa Cathédrale du Centenaire.