FORUM 2003

Le mois de Mars 2003 l’AGC organise une conférence sur : « La sensibilisation de la fille et de la jeune femme sur l’impact de son implication dans le contexte actuel de la RDC ».


CLES POUR UN CHANGEMENT EN POLITIQUE

L’AGC désire offrir des outils pour renforcer une citoyenneté responsable, solidaire et participative à toutes celles qui souhaitent s’engager dans les enjeux politique.
L’AGC ; Association interconfessionnelle de formation continue.
L’AGC propose pour la nième fois de participer activement à un de ses axes de travail. Le guidisme de qualité pour une bonne gouvernance comme clés pour un changement aux enjeux politiques


ENLEVEMENT DU PRESIDENT DE L’ASSBAK,

Le président de l’Association des Bakongo, ASSBAK, Monsieur Bernard NSEKA MAKINU, résidant la Villa n°675, Cité Maman Mobutu, Commune de Mont-Ngafula, a été enlevé, par sept hommes en arme (dont 4 en tenue militaire ) à bord d’une JEEP sans plaque d’immatriculation à la hauteur de Badiadingi, vers 21 h 30’, le lundi 24 mars 2003 et amené à une destination inconnue.

Notre Président venait d’être relâché après une interpellation intervenue la même journée, à Bumbu. Il ne fait l’ombre d’aucun doute que cet enlèvement est consécutif à l’organisation d’un culte œcuménique commémorant le 34ème anniversaire de la mort du 1er Président de la République démocratique du Congo, le feu Joseph KASA-VUBU.


IRAK : Nos partenaires nous observent

Chers amis,
C'est à partir du "Le portail de la société civile en RDC" que j'ai lu le message que le RECIC lance par rapport à ce qui se passe en IRAQ. Hier déjà, en conversation avec quelqu'un du mouvement dont je tais le nom par pudeur,je faisais le constat malheureux que la société civile congolaise
semblait ne rien dire sur ces malheureux évènements.
Je suis content que vous ayez ce déclic mais n'aurait-il pas d'autres moyens pour la société civile en général et les partenaires de 11.11.11. de manifester ce ras-le-bol?


IRAK: Les RECIC des Provinces commencent à Réagir

Chers amis,

Il est vrai que la guerre de l'agression que subissent nos frères irakiens nous concerne de loin ou de près et a des retombées tant économiques que politiques dans notre pays. Martyrs tous d'une invasion avec des sousbassements économiques, j'estime qu'il soit impérieux que la société civile du Congo puisse se solidariser avec nos frères irakiens.
Si des actions sont déjà menées sous certaines formes, il s'avère important que nous sortions de la distraction occasionnée par les négociations du positionnement politique et partage de l'os qui ne finissent presque pas encore, afin de parler, mieux réagir, et attirer l'attention de notre population qui doit comprendre sa situation aujourd'hui à travers celle du peuple irakien.
J'épouse donc ce souci de nous retrouver entre partenaires de 11.11.11.maintenant que la concertation des forces vives gît dans la torpeur de ce que nous pouvons imaginer. Richard doit donc prendre son bâton et lancer le ton.
Gérard.


LE DEBAT SUR L'IRAK DOIT SE FAIRE A LA PLACE PUBLIC, AU PORTAIL DONC

Le Recic-National remercie celles et ceux qui lui ont adressé des félicitations pour avoir lancer ce débat sur l'Irak et surtout celui qui y a ajouté une image. Il vous prie cependant de mener ce débat sur notre portail en axant nos interventions sur des actions à mener par nous, ici et maintenant. Il nous faut également tirer les leçons de l'actuelle évolution du monde et projetter notre propre mode de gestion social et notre vision du nouveau partenariat avec un monde globalisé et peut être amorçant, avec la guerre en Irak une courbure vers des nouvelles incertitudes. L'autre chose est de savoir que faire pour que le processus de Paix en RDC ne se retrouve pas tout simplément dans les oubliettes?
Est-il possible d'envisager de manifester notre désaccord en marchant comme le font les autres à travers le monde? Evitons un silence qui pourrait faire de nous les complices du crime qui se réalise en IRAK.


Déclaration du CENADEP sur l’arrestation de J. Pierre MUTEBA

Le Centre National d’Appui au Développement et à la Participation Populaire, CENADEP, vient d’être saisi de l’enlèvement et de l’arrestation, depuis mardi 18 mars 2003 de Monsieur Jean-Pierre MUTEBA LUHUNGA, Secrétaire Général de la Nouvelle Dynamique Syndicale, basée à Lubumbashi / Katanga et membre de la Société Civile du Katanga (SOCIKAT). Jean Pierre Muteba Luhunga a pris une part active à l’Atelier sur " l’Exploitation des ressources naturelles et conflits en RDC : rôle d’un réseau national de la Société Civile dans l’économie extractive", organisé par le CENADEP au Centre Thérésianum de Kintambo, du 10 au 13 mars 2003. Dans une déclaration faite à la presse, Jean Pierre Muteba à dénoncé les pillages de la Gécamines à travers notamment des contrats léonins qui minent aujourd’hui cette entreprise.


AJALU:Mise sur pied d'un programme de secours aux enfants orphelins de Luay

Depuis 2001, l’ONG AJALU a organisé en son sein une structure d’accueil et d’intégration de réfugiés des guerres en voie de réinsertion chez eux sur leur propre sol. Par ailleurs, l’ONG a observé sur le terrain la présence des plusieurs orphelins dont les parents sont morts de suites de guerre ou de Sida.
Leur situation est telle que la plupart d’entre-eux ne vont pas à l’école, sont malades et ne sont pas vêtus.