Paix et démocratie

Agence France Presse : Guerre à Bukavu et Processus de Paix en RDC

Les combats dans la ville de Bukavu constituent un plan pour maintenir la Balkanisation de la République Démocratique du Congo, en dépit de l'accord global et inclusif, de l'adoption et de la promulgation de la Constitution de transition.
( Intervention de Monsieur Fernandez MURHOLA à l'Agence France Presse ).


Déclaration de l'OPR à l'occasion de la clôture du DIC

L'Organisation pour la Paix et la Réconciliation (OPR), une organisation de promotion et de la culture de la paix, la cohabitation pacifique, la transformation pacifique des conflits et la promotion des droits humains en République Démocratique du Congo et dans la région des grands lacs; Une organisation impliquée dans le processus de paix et de réconciliation nationale en RépubliqueDémocratique du Congo depuis la signature de l'Accord de cessez-le-feu de Lusaka;


LA CLÔTURE DU DIALOGUE INTER CONGOLAIS (DIC)

A la veille de la clôture des travaux du DIC, le CONAFED lance une sonnette d’alarme à chaque composante de ce forum, de façon à voir la femme être représentée à 30 % au moins dans les structures de l’Etat pendant la transition.
Le CONAFED se fera le devoir d’être la tour de contrôle pour le suivi de cet engagement. Ayant en outre plusieurs tours dans ses manches, le CONAFED aura le loisir de rappeler à l’ordre à sa façon chaque composante en vue du respect de la résolution 1325 de l’ONU.


Message aux parties (Composantes) engagées dans les négociations pour le retour à la paix en RDC

L’Association des Guides du Congo accueille comme la plupart des nos compatriotes la signature des accords avec des sentiments mitigés…
En effet depuis son accession à l’indépendance en 1960, notre pays a connu sans répit des turbulences et des frustrations qui ont appelés négociations et conciliabules divers ( Table ronde de Bruxelles, Conclave de Lovanium, CNS, Addis-Abeba, … ),


Le RECIC vous invite à exprimer vos opinions sur la guerre en Irak

Il est important qu'en ce moment où des milliers d'innocents périssent sous les bombes et que des milliards de dollars sont dépensés pour tuer alors que le sud ne peut même pas manger une fois le jour, il ne nous est pas permis de nous taire. Nous sommes tous maintenant certains que même le peuple américain désaprouve ces actes. Nous vous invitons donc à vous exprimer plus nombreux sur la question


JSF fait des propositions sur la désignation des animateurs du Pouvoir Judiciaire pendant la Transition

Désignation du Premier Président de la Cour Suprême de Justice,
du Procureur Général de la République et de l’Auditeur Général des Forces Armées
Mesdames et Messieurs les Délégués des composantes au Dialogue Inter-Congolais,
Justice Sans Frontières ( JSF ) saisit cette opportunité pour vous saluer et vous rappeler l’obligation qui vous incombe, de par l’Accord Global et Inclusif (point V,3,c ) et le Projet de Constitution de la transition ( article 153 ), de désigner le Premier Président de la Cour suprême de Justice, le Procureur Général de la République et l’Auditeur Général des Forces Armées .
En effet les deux textes disposent conjointement en termes identiques ce qui suit : « Le Premier Président de la Cour Suprême de Justice, le Procureur Général de la République et l’Auditeur Général des Forces Armées seront désignés et mis en place après la signature de l’Accord Global et Inclusif, dans le respect des équilibres nationaux et selon un mécanisme défini par les composantes et entités du Dialogue Inter-Congolais.


Avec des conteurs et griots, ‘Si Jeunesse Savait’ a célébré la francophonie à Kinshasa

Des artistes comédiens, musiciens, conteurs et griots dont JEAN GOUBALD, PAPY MBWITI ,KIKA KIDJO, ISRAEL TSHIPAMBA, NOEL KITENGE ,DJONIMBO, FRANCOISE MUKUKU M.M. ET ABDON FORTUNE KOUMBA ‘KAF’ (du Congo-Brazzaville) ont animé la soirée.
Un interprète en langage gestuel était disponible pour les membres sourds-muets également présents à la manifestation...


‘Si Jeunesse Savait’ prêt à rejoindre le CIOMEP

Le Groupe de Réflexion et d'Action pour la Jeunesse "Si Jeunesse Savait" (SJS-GRAJ) vient de solliciter son adhésion au CIOMEP, le Collectif international des ONG messagères de paix. SJS-GRAJ entend ainsi mieux atteindre ses objectifs de vulgarisation de la culture de la paix et du respect des droits de l'homme en milieux des jeunes en réalisant des actions en partenariat avec d'autres organisations oeuvrant dans les mêmes domaines.


Syndiquer le contenu