Désignation des animateurs de la Société Civile / Forces Vives aux Institutions de la Transition en RDC

Après plusieurs tractations, les Délégués de la Société Civile / Forces Vives au Dialogue-intercongolais (DIC) se sont rencontrés du 06 au 07 mai 2003, au Bureau de la Facilitation afin de désigner démocratiquement les membres qui devront les représenter au sein des Institutions de la Transition en RDC.


VULGARISATION DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT PAR LA METHODE EDUCATIVE ET PARTICIPATIVE

Les efforts fournis par plusieurs intervenants dans l’avènement d’un environnement sain dans la République Démocratique du Congo ont toujours connu un problème d’approche parce que la méthodologie appliquée ne tient pas compte de plusieurs paramètres. Il ressort en effet, que les notions d’écologie pour la plupart d’entre nous sont soit disparates ou tout simplement inexistantes ce qui explique qu’à travers le temps les gens ne se sont pas familiarisés avec ces notions qui, une fois acquises, auraient permis d’afficher un comportement conséquent au bout du compte.


La société civile Forces/vives de la Rdc à l’école de la justice transitionnelle

Le secrétariat exécutif national de la Société civile/Forces vives de la République démocratique du Congo (Rdc) a, en collaboration avec l’Association pour la Renaissance au Congo (Arc) animé vendredi 16 mai 203 un atelier au centre Lokole à Gombe autour du thème “ Commission vérité et réconciliation : expérience d’ailleurs et question technique pour la Rdc ”. Cette activité a bénéficié de l’appui de l’International center for transitioinnal justice, une Ong basée à New York qui, pour la circonstance, a dépêché à Kinshasa deux de ses experts.


Regroupement des Organisations de la Société Civile / Forces Vives Non Représentées au Dialogue Inter-congolaise

Déçus par l’esprit de marginalisation et d’exclusion qui caractérise les membres de la Société Civile signataires de l’Accord global et inclusif dont les multiples réunions pour la désignation des différents candidats aux Institutions de la Transition se sont avérées inconciliables, une quarantaine des plates-formes de la Société Civile Congolaise, notamment le Forum des Cadres Scientifiques pour le Développement, FORCAS en sigle, se sentant lésées et tenues à l’écart depuis la formation du Collège électoral, sans aucune raison plausible, se sont réunies dans le Regroupement des Organisations de la Société Civile / Forces Vives Non Représentées au Dialogue Inter-Congolais en vue de faire entendre leurs voix.


Le cholera et la dissenterie de retour à Lubumbashi

Le cholera et la dissenterie sont de retour à Lubumbashi. Ces deux fléaux ont toujours constitué un grand danger pour la population lushoise qui est souvent butée à une coupure intempestive d'eau courante.

A cet effet, les frères Garengaze, du nom d'une mission chrétienne, se sont décidés à organiser des séances d'encadrement de la population en général et de formation des encadreurs pour les coins reculés.

Ces séances se déroulent au bâtîment desdits frères, situé sur la chaussée de Kasenga.


PROGRAMME NOUVEAUX ENTREPRENEURS

La seule la création et la croissance de nouvelles entreprises devraient permettre à la République Démocratique du Congo de créer des richesses économiques nouvelles, de promouvoir des emplois durables et de revitaliser les territoires et, les créateurs d’entreprise ne passeront à l’acte que s’ils sont soutenus.


RAPPORT D'ACTIVITE 2002

La République Démocratique du Congo traverse depuis plusieurs années une crise multiforme et des guerres qui ont détruit le tissu socioéconomique et la vie de la population par d’innombrables violations des droits humains.

Face à cette situation, l’association « Les Anges du Ciel », préoccupée par la question de la protection des droits de l’enfant a mené un certain nombre d’activités sur terrain en direction des groupes de base qu’elle encadre plus particulièrement les enfants.

Il convient de signaler que contrairement aux années passées, l’année 2002 était une année pleine d’expérience dans l’appui de la population malgré le contexte national et international extrêmement précaire.

Le rapport présente les principales réalisations de l’année 2002.


Place des anti-retroviraux dans la prise en charge du sida au Katanga.

Planète Santé a organisé une conférence-débat le lundi 28 mars 2003 à la faculté de médecine de l'université de Lubumbashi sous le thème : « la place des anti-retroviraux (ARV) dans la prise en charge du sida au Katanga » avec comme orateur le professeur Docteur KAPEND, spécialiste en médecine interne et médecin directeur des cliniques universitaires de Lubumbashi.